Côte d'Ivoire

cote d'ivoire
@123RF

Encore méconnue, la Côte d’Ivoire est l’un des pays d’Afrique les plus sauvages. Entre ses villes se cache en effet une nature rebelle, qui vous révèlera de nombreux mystères. Alors, prêts ?

Infos pratiques :

  • Capitale : Yamoussoukro
  • Langue officielle : Français
  • Monnaie : Francs CFA
  • Population : Ivoirien(ne)
  • Hymne National : L’Abidjanaise
  • Fête Nationale : 07 août (Fête de l’Indépendance, en mémoire aux éléphants symboliques du pays)
  • Visa nécessaire : oui
  • Décalage horaire avec la France : -2h
  • Adaptateur électrique : oui
  • Indicatif de téléphone : 00 225

Que visiter ?

  • Abidjan : Vous pensiez, vous aussi que c’était la capitale du pays ? Eh bien, plus depuis 1983 et le transfert de toutes les autorités à Yamoussokro. En revanche, il reste de nombreuses choses à voir à Abidjan, qui est toujours la plus grande ville du pays. Construite sur l’eau, elle permet des visites en bateau, mais il faut aussi passer absolument par son marché, typique du pays.
  • Yamoussoukro : Capitale officielle du pays, Yamoussoukro est bien plus petite et moins peuplée qu’Abidjan. Elle est néanmoins très traditionnelle et contient plusieurs endroits à voir. Visitez notamment la Grande Basilique Notre-Dame de la Paix, qui surplombe toute la ville. Et n’oubliez pas d’aller faire un tour dans les plantations de cacao : vous apprendrez comment se fait le chocolat !
  • Grand Bassam : C’est l’une des plus grandes stations balnéaires du pays. Située à une quarantaine de kilomètres d’Abidjan, elle est très moderne et possède de grandes plages appréciées des touristes. Vous y trouverez pas mal d’hôtels et de bâtiments anciens, envahi par la végétation !
  • Assinie Deuxième station balnéaire du pays, elle possède des paysages encore plus sublimes que toutes les autres. Avec ses lagunes et son eau bleue claire, elle est régulièrement envahie de touristes ou d’ivoiriens aisés qui viennent y passer leurs vacances. Petite anecdote, c’est là que se déroule le film Les Bronzés, sorti en 1978.
  • La Région de Man : C’est tout simplement l’un des plus beaux endroits de la Côte d’Ivoire. Si Man fait partie des plus grandes villes du pays, c’est surtout son paysage qu’il faut admirer. De nombreuses cascades font notamment partie de ce sublime panorama. Ne manquez pas celles de Zadepleu, qui sont sacrées dans tout le pays.

Quand partir en Côte d’Ivoire ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Côte d’Ivoire possède un climat très humide avec une longue saison des pluies qui s’étend dans certaines régions de mai à novembre !

  • Printemps : Le printemps est l’une des pires saisons pour venir en Côte d’Ivoire : il y fait toujours chaud, très humide, et les pluies se mettent à tomber. Le début de la saison n’est cependant pas trop difficile encore, mais la météo est de pire en pire plus les mois avancent.
  • Été : C’est le coeur de la saison humide dans le pays. Si les températures restent toujours relativement chaudes, il faut faire attention à la pluie qui tombe parfois assez dru. Si vous le pouvez, mieux vaut éviter ces mois chauds et venir en période creuse.
  • Automne : Si vous venez en automne, vous risquez aussi de tomber en pleine saison des pluies, mais tout dépend de la région où vous vous rendez. Dans le nord du pays en effet, la saison sèche commence en septembre, alors qu’elle dure un peu plus longtemps dans les autres coins du pays. L’atmosphère reste en tout cas très humide et les nuits sont fraîches.
  • Hiver : C’est la meilleure saison pour se rendre en Côte d’Ivoire. Dès le début du mois de novembre, la pluie s’arrête et la saison sèche est plus chaude. En revanche, il faut éviter le mois de janvier dans la plupart des régions du pays : un vent venu du Sahara souffle très fort et recouvre tout de sable.

Comment y aller ?

  • Avion : C’est évidemment le seul moyen de se rendre en Côte d’Ivoire depuis la France. Les vols entre Paris et Abidjan sont assez réguliers et c’est sûrement le moyen le moins cher de se rendre dans le pays. Vous pourrez également trouver des vols pour Yamoussoukro, mais comme ils sont plus rares, ils seront aussi plus chers.
  • Train & Bus : Préférez le taxi à tous les moyens de transport en commun. En effet, que ce soit dans le train, ou pire, dans le bus, la sécurité n’est pas très présente. De plus, les différentes compagnies de bus se font la guerre et provoquent un chaos que les touristes peuvent avoir du mal à comprendre.

Il n'y a encore aucun article publié.