France

Croisières à Tokyo : à quoi ressemble votre journée d’escale ?

Par NosIncontournables, le 2 avril 2021 — 5 minutes de lecture

Au cœur du Japon futuriste incarné par les néons aveuglants des carrefours, les immenses panneaux publicitaires et les tours verticales ultramodernes, Tokyo est une mégalopole à l’architecture urbaine chaotique où le Japon médiéval a su conserver sa place. Une escale dans la cité impériale depuis le colossal port de Yokohama est l’occasion de découvrir un patchwork de quartiers hauts en couleur qui se visitent à vélo ou à pied ou avec l’aide du métro.

Yokohama, port cosmopolite

Une visite de la ville portuaire de Yokohama et de la petite station balnéaire de Kamakura s’effectue en préambule de la découverte de la vie trépidante de la capitale impériale. Une ambiance festive permanente règne dans le quartier de Chinatown bâti en 1860 où s’alignent les bars, restaurants ainsi que les temples de Kanteibyo et de Masobyo. Depuis le paisible quartier résidentiel occidental de Yamate, la vue sur la baie de Tokyo est splendide. La rue Yamate-Hon-Dori bordée de magnifiques habitations coloniales de style britannique du XIXe siècle abrite des musées, des églises et un cimetière. Les adeptes de shopping se délectent des nombreuses enseignes situées dans la rue voisine de Motomachi. Les trésors urbains de Yokohama se découvrent lors d’une balade à Minato Mirai 21 : la Landmark Tower haute de 296 m, le Musée d’art Moderne et Contemporain, la Red Brick Warehouse et le bateau-musée nippon Maru.

Trek urbain tokyoïte

Les meilleures offres de Costa Croisières permettent de découvrir depuis Yokohama la ville russe de Vladivostok dans la baie de l’Amour ou de se diriger vers Pusan en Corée du Sud via le port de Sasebo sur l’île de Kyushu. Pour rejoindre la capitale nippone, le Yokohama Bay Bridge qui enjambe la baie de Tokyo propose une pittoresque promenade piétonne appelée Skywalk perchée à 50 m au-dessus de l’eau. La vie trépidante de Tokyo commence à Shibuya illustré par son carrefour ultra-fréquenté, le quartier chic de Ginza aux restaurants, izakayas et magasins de luxe ainsi que la fourmilière géante de Shinjuku réputée pour ses immenses centres commerciaux. Situé à proximité de la Gare Centrale, le quartier d’Akihabara est le paradis incontournable pour tout fan de mangas qui se respecte où pullulent des salles de jeux vidéo, de grandes enseignes de l’électronique ainsi que des maid cafés.

Le musée du TeamLab Borderless niché sur l’île d’Odaiba à 12 km de Tokyo est un concentré d’art moderne et de technologies qui plonge même les plus récalcitrants au virtuel dans un monde magique tout éveillé. Les amateurs d’histoire ne manquent pas de visiter le Musée National de Tokyo inauguré en 1872 et situé au milieu du parc d’Ueno. Dans plusieurs pavillons, galeries et jardins japonais sont exposés des objets archéologiques et œuvres d’art qui couvrent l’ère Edo au XIXe siècle, mais aussi des pièces originaires d’Inde, de Chine, d’Égypte, de Corée et d’Asie du Sud-est. Les fans de salle obscure font un pèlerinage au musée Ghibli dédié au réalisateur Miyazaki et se plongent ensuite dans la période Edo de l’artiste Hokusai, apôtre de l’Ukiyo-e au musée Hokusai.

Quand les cerisiers fleurissent

L’histoire du Japon ancien s’offre aux croisiéristes de passage dans le quartier antique d’Asakusa, ancien fief des Samouraïs et des Geishas. La Maison du trésor et ses 3 lanternes, la Porte de la foudre, la Pagode des histoires et le Temple Bouddhiste de Sans Ji sont les monuments à découvrir pour s’immerger dans la culture médiévale nipponne. Le Palais Impérial ceinturé de douves est localisé dans les jardins de Tokyo à Chiyoda, un havre de calme et de tranquillité au cœur d’une pinède où s’ébattent canards et hérons. Le splendide parc impérial de Shinjuku Gyon coincé entre les gares de Sendagaya et de Shinkuju ravit les promeneurs locaux et étrangers lors de la floraison des cerisiers dans les trois jardins de style japonais, français et anglais que compte l’ancien parc impérial. Les férus de Cosplay se donnent rendez-vous le dimanche dans les travées verdoyantes du Parc Yoyogi de Harajuku, site idéal pour se ressourcer après de longues heures de shopping.

Les marchés aux poissons

Le marché de Toyosu est un gigantesque complexe moderne qui se situe à 3 km de l’ancien marché de Tsukiji. Le paradis du poisson permet d’assister à la criée depuis des salles protégées de vitres où des ventes record de thon à des prix qui dépassent l’entendement se tiennent. Les visiteurs peuvent s’essayer à des ateliers de sushi sur place et déguster les petits rouleaux et les nigri fraîchement préparés.

NosIncontournables

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.