Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987, la Grande Muraille de Chine est un ensemble de fortifications militaires construit sur plus de 2000 ans ! Elle s’étend de Qinhuangdao à l’est, jusqu’à Jiayuguan dans le désert de Gobi à l’Ouest. En tout c’est plus de 8000 km de murs, de tours et de barrières naturelles, qui font d’elle la structure architecturale la plus importante construite par l’Homme ! La visiter c’est découvrir l’histoire de la Chine et profiter de panoramas de paysages exceptionnels !

Un peu d’histoire pour commencer

En 221 avant JC, l’Empereur Qin a unifié 7 royaumes, en guerre depuis près de 300 ans, pour former un seul territoire : la Chine. Pour empêcher les invasions ennemies au nord du territoire chinois, il a envoyé le général Meng Tian pour entreprendre la construction d’une muraille défensive. Elle sera construite sur plusieurs siècles, d’abord par des extensions, puis par l’ajout de forts et de tours de guets à côté ou directement intégrés aux fortifications.

Mais c’est surtout sous la dynastie Ming que la muraille prend sa forme actuelle, pour empêcher les armées mongoles et mandchoues d’envahir la Chine. Au début du 15e siècle, Pékin devient la capitale. Ainsi, pour édifier la Grande Muraille de Chine, les anciennes constructions sont renforcées et connectées entre elles. Il faudrait un siècle entier pour construire cet édifice !

Aujourd’hui, la Grande Muraille de Chine s’étend sur près de 8 000 km de murs, de tranchées et de barrières naturelles, entre Jiayuguan à l’ouest et Sanhaiguan à l’est.

Comment visiter la Grande Muraille de Chine ?

Avec ou sans guide ?

Quelques sections de la Grande Muraille sont bien restaurées et vous n’aurez pas besoin de guide pour vous accompagner. Mais l’accès à certains endroits peut s’avérer dangereux pour une personne seule, alors ne vous privez pas des services d’un guide ! En plus, il pourra vous raconter des anecdotes et vous expliquer l’histoire de ce monument.

Quels sont les différentes manières de la visiter ?

Alors que la Grande Muraille de Chine traverse 9 provinces du pays, le moyen le plus simple de la découvrir est de visiter les sections une par une. Mais il existe aussi des randonnées ou treks pour les plus motivés ! Et les portions de Muraille les plus accessibles sont celles qui se trouvent aux abords de Pékin. Mais libre à vous de partir explorer cet édifice où vous le souhaitez, mais accompagné d’un guide pour plus de sécurité !

Les plus belles sections de la Grande Muraille de Chine !

Juyongguan, au plus proche de Pékin

juyongguan chine
@pixabay

La section de Juyongguan est la plus proche de Pékin mais vous trouverez moins de touristes qu’à Badaling. Entre vallée et montagnes, sa situation géographique lui donne un air grandiose ! Ce site vaut le détour puisqu’il abrite l’un des forts les plus importants de la Grande Muraille de Chine. C’est donc l’endroit idéal pour profiter du monument en évitant la foule de touristes.

Badaling, la plus populaire

Badaling Grande Muraille de Chine
@Flickr

Le tronçon de Badaling est le mieux préservé et le plus fréquenté de la Grande Muraille de Chine. Il s’étend sur 7,6 km de long et présente une architecture remarquable ! Et grâce au tourisme de masse à cet endroit, plusieurs services ont été mis en place et notamment un théâtre panoramique ainsi qu’un musée sur le monument.

Mutianyu, la plus restaurée

Datant du 6e siècle, Mutianyu est l’une des plus anciennes sections de la Grande Muraille ! Même si elle a été restaurée, vous serez impressionné par son incroyable état de conservation. La particularité de ce site est qu’il y a un mirador tous les 100 mètres, sur 2,25 km ! Ainsi, c’est la section parfaite si vous souhaitez admirer l’architecture des tours de défense, sans jouer des coudes avec les touristes ! Et profitez-en pour admirer les magnifiques paysages qui l’entourent !

Huanghuacheng et son lac

grande muraille huanghuacheng
@Flickr

Très peu fréquentée par les touristes, la section de Huanhuacheng est vraiment idéale pour les amoureux de la nature ! Avec des pans entiers qui n’ont pas été rénovés, il vaut donc mieux être accompagné d’un guide ! Vous pourrez y faire des randonnées en pleine nature, entre lac, montagnes et végétation luxuriante ! Profitez des points de vue qu’elle offre, et notamment son lac en contrebas de la Muraille !

Jiankou, entre sport et nature

Si vous recherchez un peu plus de randonnées sportives et d’escalade, la section Jiankou est vraiment parfaite ! Crêtes escarpées, escaliers vertigineux, nature sauvage… Laissée à l’abandon il y a plusieurs siècles et cette portion n’a pas été restaurée. Vous profiterez de magnifiques points de vue sur les montagnes environnantes, un véritable paradis pour les photographes sportifs !

Simatai, la partie la plus vertigineuse

Il s’agit de l’une des rares portions de la Muraille à avoir gardé son état d’origine et c’est ce qui fait sa beauté. Elle s’étend sur les crêtes de plusieurs montagnes, ce qui lui vaut certains qualificatifs comme vertigineux, pentu et époustouflant ! Simatai a d’ailleurs été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987 grâce à sa singularité et le spectacle que le site donne à voir !

Gubeikou, de l’authenticité à l’état brut

La portion de Gubeikou se situe à 130 km de Pékin. Vous serez charmé par cette section très authentique puisqu’elle n’a pas encore été rénovée. Sous la dynastie Ming, elle était un haut lieu stratégique de défense contre les Mongoles, c’est pourquoi elle se trouve dans les hauteurs et fait 40 km de long ! Ce site est plutôt recommandé aux randonneurs expérimentés car son accès est assez difficile et les chemins sont escarpés.

Jinshanling, aux confins de la Grande Muraille de Chine

Jinshanling Grande Muraille Chine
@Flickr

Jinshanling et le tronçon le plus éloigné de la Grande Muraille de Chine. En le visitant, vous aurez l’impression d’être seul au monde au milieu d’immenses espaces naturels ! C’est l’endroit idéal si vous voulez vous lancer dans un trek sur ce magnifique monument. Du fait que cette partie soit relativement isolée, elle n’a pas été rénovée depuis… 1570 ! Alors chaussez de bonne chaussures de randonnée et attention où vous mettez les pieds !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here