Inspiration Voyage : partez en Mongolie, sur les traces de Gengis Khan !

Par Justine, le 15 septembre 2020
mongolie

Prêts à découvrir l’un des pays les plus mystérieux du monde ? A la fin du XIIe siècle, l’Empire Mongol fondé par Gengis Khan s’est emparé de toute une partie de l’Asie, devenant ainsi l’un des plus vastes empires ayant jamais existé sur notre planète. En partant pour la Mongolie, vous vivrez une expérience ahurissante entre déserts, steppes et montagnes, la journée à cheval et la nuit sous une yourte. Alors suivez ses traces et partez à l’aventure !

Pour commencer, une brève histoire de la Mongolie !

Gengis Khan est le fondateur de l’Empire mongol. Génie politique et militaire, il parvint à contrôler toute une partie de l’Asie à la fin de son règne, au début du XIIIe siècle. C’est tout simplement l’un des plus grands empires qui ait pu exister dans l’histoire de notre planète.

La clé de cette Empire, c’était Karakorum, une capitale construite au milieu des steppes, aujourd’hui détruite. Durant des siècles, elle fut ravagée par les guerres civiles. Tant bien que mal, la Mongolie parvint à survivre. D’abord sous domination mandchoue, elle devint une étape-clé entre la Chine et la Russie dans le commerce du thé. C’est à cette période qu’Oulan-Bator prit de l’importance, devenant ainsi prospère économiquement.

chevaux mongolie
@pixabay

Ce n’est ensuite qu’au début du XXe siècle que la Mongolie proclama son indépendance, grâce au révolutionnaire Sükhbaatar qu’on appelait « le Lénine mongol ». A l’instar du Tibet, un régime bouddhiste fut instauré, avec à sa tête le monarque Bogdo Khan. La modernisation arriva dans les années 30 avec l’influence des soviétiques qui rasèrent au passage de nombreux temples. C’est tout ce mélange si particulier, entre culture orientale et soviétique, qui fait la particularité de la Mongolie.

Etape 1 : A la découverte d’Oulan-Bator !

Afin de vous plonger encore plus dans cette histoire fascinante, passez par le musée d’Histoire nationale d’Oulan-Bator, où diverses collections d’objets illustrent sur 3 étages les différentes périodes de la Mongolie. Découvrez ensuite la ville à travers ses places et ses monuments. La place Gengis Khan, étonnement grande, est le centre de l’Oulan-Bator. On y trouve d’un côté la statue équestre de Sükhbaatar et de l’autre les gratte-ciels les plus modernes comme la célèbre tour Blue Sky.

oulan bator mongolie
@Flickr

Au premier abord Oulan-Bator est une ville étrange, tout du moins drôlement contrastée. Perchée à plus de 1000m d’altitude, elle est pourtant très polluée. Certaines de ses places sont à la fois immenses et vides, et ses rues oscillent entre yourtes et gratte-ciels. Ce que l’on retient de la capitale mongole, c’est un mode de vie à toute vitesse, une architecture allant des temples bouddhistes aux immeubles administratifs rappelant l’ère soviétique.

Une chose est sure : Oulan-Bator est une capitale curieuse et déroutante. Vous pourrez y visiter de nombreux temples comme le palais d’hiver du Bogdo Khan, le Gandan Khild ou le monastère Choijin Lama. Les plus téméraires pourront même s’immerger dans une retraite religieuse de quelques jours. Profitez enfin de ce séjour pour découvrir la culture asiatique du théâtre, une tradition antique où les jeux d’ombres et de lumières se mêlent à la comédie, où le public est invité, contrairement à la culture occidentale, à se distancier de ce qu’il voit.

oulan bator nuit
@Flickr

Que ce soit pour voir des marionnettistes, des danseurs, des contorsionnistes ou autres acteurs, une soirée dans l’un des nombreux théâtres de la ville vaut culturellement le détour !

Etape 2 : Partez à l’aventure !

La ville, c’est fini ! Maintenant il va falloir sortir votre âme d’aventurier et partir à la conquête d’une nature plus sauvage. Les hôtels et les maisons d’hôtes proposent généralement d’organiser toutes sortes d’excursions, mais vous pouvez également vous rendre à l’office du tourisme pour avoir plus de détail.

désert mongolie
@123RF

Au plus proche d’Oulan-Bator, vous trouverez notamment le Gorkhi-Terelj National Park. Ses paysages sont incroyables, entre plaines et montagnes, et vous pourrez facilement passer une nuit en yourte dans l’un des camps du parc.

Etape 3 : Entre steppes et montagnes

Pour atteindre les montagnes sacrées de Mongolie, il va vous falloir traverser les steppes. Et pourquoi pas respecter la longue tradition de parcourir le territoire mongol à dos de cheval. Les steppes sont immenses et possèdent un écosystème incroyable. La culture des steppes est ancrée depuis des siècles en Mongolie. Vous trouverez des peuples nomades sur votre passage qui vous permettront de passer vos nuits sous une yourte.

mongolie steppes
@123RF

C’est vers l’ouest qu’il faut aller. L’ouest sauvage où vous attendent en premier lieu les montagnes sacrées de Bogd Khan, et surtout, celle de Khogno Khan. En partant au nord, vous atteindrez la vallée verdoyante de l’Orkhon, où se trouvent les ruines de Karakorum. A proximité de Karakorum s’établit l’un des plus anciens monastères bouddhistes du pays : Erdene Zuu. Le parc national de Naiman Nuur est également l’une des merveilles naturelles de la Mongolie, avec ses cascades à couper le souffle.

Etape 4 : Le désert de Gobi

desert gobi
@pixabay

Quitte à venir en Mongolie, autant faire le grand tour ! Cette dernière immensité se trouve complètement de l’autre côté du pays, direction sud. Le désert de Gobi représente presqu’un tiers de la surface de la Mongolie. C’était à l’époque, un passage obligatoire de la route de la soie. Une petite partie de Gobi offre des dunes de sable, mais la plupart du désert consiste en un plateau rude et rocailleux. Ce qui donne parfois des paysages qui semblent sortis d’une autre planète. Une expérience inoubliable et surtout lunaire !

Comment voyager en Mongolie ?

Pour bien profiter de son voyage en Mongolie, il faut le préparer ! Dans un pays à la nature si inhospitalière, mieux vaut en effet savoir comment se déplacer et visiter. Sachez que les mongols font presque tout à cheval et qu’il n’est pas rare (il est même traditionnel !) de les voir galoper dans les plaines. Si vous êtes bons cavaliers, suivez les : l’expérience est clairement inoubliable. Pour les autres, rabattez vous sur la voiture, et notamment sur les Jeep et 4*4 que vous pourrez louer à Oulan-Bator.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.