Vous partez quelques jours à Londres et vous ne savez pas quoi visiter ? Pas de soucis : nous vous avons regroupé tous les endroits à voir absolument. Les quartiers immanquables et les monuments connus dans le monde entier : après avoir lu ça, vous n’aurez plus qu’à prendre vos billets !

Que faire à Londres ?

Jour 1 : Picadilly Circus, Covent Garden et le British Museum

Arriver à King’s Cross et St Pancras

Si l’avion est clairement plus rapide lorsque l’on se rend à Londres, l’Eurostar possède de nombreux avantages pour voyager. Et le premier est clairement celui d’arriver à la gare de St Pancras, l’une des plus belles du pays. Située au nord de la ville mais en plein cœur de ses rues, elle se distingue par une architecture incroyable. Digne d’un incroyable château. Un restaurant de luxe y est situé et il n’est pas rare que l’on y voie des voitures de marque garées devant. 

gare londres
@pixabay.com

Et si vous êtes fans de la saga Harry Potter, vous reconnaîtrez forcément cette gare et sa tour ornée d’une immense horloge. Dans le deuxième opus de la saga, la famille Weasley gare la fameuse voiture volante (la Ford Anglia bleue) devant. En effet, les jeunes sorciers prennent le train de la gare voisine de King’s Cross. Cette gare vous permettra de rejoindre les autres villes du pays, et elle contient une petite particularité : une voie 9 ¾ ! 

harry potter gare londres
@pixabay

Si la vraie voie, comme dans la saga, n’existe pas vraiment, les responsables de la gare ont joué le jeu du roman. Ils ont en effet installé un chariot à demi enfoncé dans le mur entre la voie 9 et la voie 10. Les accessoires d’Harry Potter permettent aux fans de prendre des photos toute la journée.

Mais en dehors de ces animations et de la magnifique architecture de St Pancras, le quartier, plutôt agréable, est très pratique. En effet, il n’est pas très loin, à pied, des monuments les plus touristiques. Il possède également de nombreux hôtels et auberges de jeunesse, des restaurants pour tous les goûts et tous les budgets. En plus, la gare est très bien desservie par le métro. A ne pas manquer ! 

Visiter les quartiers touristiques de Covent Garden et Soho

A environ 10 minutes de métro et de bus (ou 30 minutes à pied) du quartier de King’s Cross, on trouve deux des quartiers les plus touristiques et agréables à Londres, Covent Garden et Soho. Quartiers artistiques, ils accueillent chacun de nombreux théâtres et salles de spectacles. A Covent Garden, vous trouverez même l’Opéra National, ainsi que la compagnie royale de ballet, réputée dans le monde entier. 

covent garden londres
@pixabay

Mais ce quartier est d’abord connu pour sa verrière, son immense marché couvert très prisé par les touristes. Si aujourd’hui il accueille de nombreux magasins plus ou moins chers et à la mode, à l’époque de sa construction, c’était l’un des plus grands marchés de fruits et légumes de la ville. Ses arcades et son toit de verre totalement révolutionnaires avaient participé au développement de ce quartier et de Londres en général.

covent garden
@pixabay

Au XVIIIème siècle, les écrivains et dramaturges le récupèrent puis le désertent car il était devenu trop dangereux. Mais au fil des années, les cafés s’y sont réinstallés et depuis les années 1980, le quartier est redevenu branché, touristique et agréable. Dans un autre genre, Soho est un endroit bien à part dans Londres. 

soho-london
@123RF

Quartier de nombreux théâtres, c’est également l’un des lieux les plus libérés de la capitale londonienne. Il a en effet accueilli les premiers bars gays, les magasins les plus osés, et de nombreux marchés, mais aussi des groupes de musique mythiques comme les Who ou les Kinks. Aujourd’hui on y trouve toujours énormément de bars, de discothèques et surtout de nombreux théâtres. Toutes les comédies musicales, de Mamma Mia ! au Roi Lion y sont jouées et de nombreux restaurants populaires y sont situés. 

soho londres
@123RF

Ne manquez pas Leicester Square, une grande place située juste à proximité et où vous trouverez le magasin M&M’s, une immense boutique sur quatre étages, où les célèbres chocolats de toute les couleurs sont partout, vendus couleur par couleur et déclinés dans tous les objets possibles. 

londres m&ms
@123RF

Faire du shopping sur Regent’s Street et Oxford Street

Lorsque vous aurez terminé votre shopping de M&M’s, remontez quelques rues plus haut et vous trouverez deux artères très connues dans la ville pour leurs magasins, leurs boutiques en tout genre et notamment de vêtements. La première, Regent’s Street part de l’Université de Westminster et rejoint la fameuse place Picadilly Circus, avec tous ses écrans publicitaires et sa fontaine aux pigeons. 

regent street
@pixabay

Souvent ornée de guirlandes de drapeaux britanniques et entourée de hauts bâtiments à l’architecture soignée, celle-ci contient de nombreux magasins, souvent assez luxueux sans être hors de prix. Très touristique, elle est aussi assez populaire auprès des Londoniens qui viennent se faire plaisir dans les boutiques.

oxford street londres
@pixabay

Si vous remontez Regent Street jusqu’au niveau d’Oxford Circus, vous croiserez alors Oxford Street, une autre grande artère de magasins. Plus populaire et un peu moins chère, cette rue propose notamment des habits mais aussi des boutiques de souvenirs ou encore des cafés et restaurants. Très longue rue, bien desservie par de nombreuses lignes de bus, elle s’étire jusqu’à Hyde Park et peut être une balade sympa pour un après-midi ensoleillé. 

Flâner au British Museum

Enfin, finissez votre journée par un peu de culture au légendaire British Museum. Celui-ci est complètement incontournable : il possède plus de sept millions d’objets venant du monde entier et dont l’histoire est incroyable. Retraçant l’histoire de l’humanité, ses collections sont immanquables et notamment la partie égyptienne, connue dans le monde entier.

egypte british museum
@123RF

Derrière ses hautes colonnes se trouve en effet un objet légendaire qui a permis de découvrir une civilisation entière : la pierre de Rosette, un fragment de stèle qui a aidé Champollion, un chercheur français, à déchiffrer les hiéroglyphes. Des momies, des bas-reliefs, de grandes statues ou encore des bustes, dont celui de Ramsès II sont à voir dans la partie du musée consacrée à l’Égypte. Un voyage dans le temps de plusieurs millénaires qui va vous en mettre plein les yeux !

pierre rosette londres
@123RF

Le musée contient huit autres départements, répartis par grande région dans le monde, par époque ou par thème. Vous pourrez notamment trouver des ruines gréco-romaines, de nombreuses statues du Moyen Orient ou d’Asie, ou encore des œuvres maories et aztèques. Il contient enfin de très nombreuses traces de l’histoire britannique, sur des millénaires. 

british museum london
@pixabay

Impossible de tout visiter, mais essayez d’en voir un maximum particulièrement dans le département égyptien, vraiment unique au monde. Vous serez enfin marqués par l’architecture presque futuriste de la Grande Cour, ou par l’immense salle de lecture recouverte d’un dôme. Un endroit véritablement incroyable et hors du temps. 

Jour 2 : Faites un coucou à la Reine et admirez la ville de haut

Voir la relève de la garde à Buckingham

En Grande-Bretagne, et notamment à Londres, la famille royale est partout. Objets dérivés, portraits, cartes postales, vous les verrez absolument à tous les coins de rues. Très populaires chez les Britanniques et encore plus chez les touristes du monde entier, ils font vendre et représentent un pan très important de la culture du pays. Et l’une des étapes les plus essentielles dans un voyage à Londres, c’est bien sûr un arrêt à Buckingham Palace, résidence officielle de la Reine d’Angleterre. 

buckingham palace londres
@unsplash.com

Cet immense château situé non loin de St James Park et qui possède d’immenses jardins, date de 1703 et a été récupéré par les souverains britanniques une vingtaine d’années plus tard. En réalité, depuis le Moyen-Âge, le lieu a souvent été prisé par la royauté, mais il n’était pas encore le château tel que vous le connaissez aujourd’hui. Acquis par le roi Georges III, il est devenu une résidence officielle avec l’arrivée au trône de la Reine Victoria. 

Très touristique, il est aussi l’endroit où les Londoniens se retrouvent lors d’évènements tragiques ou heureux : lors du décès de la princesse Diana ou à chacun des mariages de la famille royale, ils sont des dizaines de milliers à venir s’y regrouper. Si vous vous y rendez, passez par le Mall, cette immense avenue partant de Trafalgar Square et arrivant directement devant les portes du Palais. Vous pourrez y observer le ballet des gardes qui, sous leur chapeau si connu, doivent rester de marbre quoiqu’il se passe. 

gardes londres
@pixabay

Et il est d’usage d’assister à la fameuse relève de la garde : tous les deux jours, lors d’un show quasi-militaire comprenant des gardes à cheval, les hommes en faction sont remplacés par d’autres. Si vous voulez voir ça, arrivez tôt : le spectacle est réputé et attire une foule très importante. Enfin, dernière anecdote : savez-vous que le drapeau ne flotte pas toujours au-dessus de Buckingham ? Si vous ne le voyez pas, cela signifie que la reine n’est pas chez elle !

relève garde buckingham
@unspalsh.com / Luke Ow

Nourrir les écureuils dans St James Park

C’est l’un des plus grands parcs de Londres… et clairement l’un des plus agréables. Situé aux portes de Buckingham Palace, il est le plus ancien espace vert de la capitale et vous permettra de sortir de l’agitation de la ville et de ce quartier remuant pour un moment de calme. Au bord de l’eau, vous pourrez vous reposer dans l’herbe ou nourrir les nombreux animaux qui y vivent. 

buckingham parc
@pixabay

Car au milieu des touristes, ce parc est notamment réputé pour ses écureuils ! Absolument pas sauvages, les petites bêtes courent d’arbre en arbre et viennent se nourrir auprès des touristes qui en profitent. Testez vos talents de dresseurs en leur donnant des noisettes ou bien des gâteaux, une expérience à ne pas manquer !

Retrouvez ici le Top 13 des plus beaux parcs de Londres !

Aller voir Big Ben et le Parlement

C’est clairement l’emblème de la ville de Londres : au bord de la Tamise, Big Ben veille sur la capitale britannique du haut de ses 96 mètres. Mais saviez-vous que « Big Ben » n’était en réalité pas la tour… mais la cloche au sommet ? Pesant plus de 13 tonnes, on la connait dans le monde entier pour son carillon si particulier, notamment repris sur la BBC et sur toutes les chaines nationales le soir de la Nouvelle Année. 

londres westminster
@pixabay.com
big ben londres
@unsplash / Luke Tanis

La tour en elle-même, plus que mythique, s’appelle en réalité la tour Elizabeth et fait partie intégrante du Parlement, qui longe le fleuve. En effet, en partie détruit par un incendie au milieu du XIXème siècle, celui-ci avait été reconstruit et modifié pour intégrer une tour, aujourd’hui connue dans le monde entier. Sachez que seuls les britanniques habitant dans le pays ont le droit de demander une autorisation pour monter jusqu’en haut de la tour. 

Dans le même quartier, vous trouverez l’abbaye de Westminster, l’un des édifices religieux les plus célèbres du pays. Tous les couronnements et de nombreux mariages royaux (dont, récemment, celui du Prince William) s’y sont déroulés. Extrêmement connue, des milliers de touristes la visitent chaque année. Attention, il y a du monde et son prix est assez élevé.

westminster londres
@pixabay

Enfin, la politique est également très importante, puisque le 10 Downing Street,résidence officielle du Premier Ministre, est située non loin. Vous ne pourrez cependant pas vous en approcher. La rue est fermée de hautes grilles et surveillée par la police. Cependant, vous pourrez apercevoir de loin cette maison où ont vécu tous les dirigeants britanniques. Et ce, depuis le milieu du XVIIIème siècle !

Observer Londres depuis la London Eye

Enfin, finissez votre journée en traversant la Tamise jusqu’à l’immense grande roue, non loin de Big Ben et de Westminster. Construite en prévision des festivités de l’an 2000, celle-ci mesure 135 mètres de haut et accueille quotidiennement des milliers de visiteurs voulant voir la ville de très haut. 

london eye
@unsplash

Si elle fait aujourd’hui totalement partie du paysage londonien, sa construction n’a pas été de tout repos. Les architectes ont construit toutes les parties indépendamment les unes des autres sur la Tamise. Elles ont ensuite flotté sur le fleuve puis on les a assemblées à plat. Plusieurs jours ont ensuite été nécessaires pour la mettre à la verticale (la première tentative a d’ailleurs été loupée). 

london eye londres
@pixabay

Le prix d’un tour dans les bulles gigantesque est assez élevé mais le spectacle est à couper le souffle. De là-haut, vous verrez tout Londres et notamment les monuments les plus importants. Passage obligatoire lorsque l’on visite la capitale, il est encore mieux au coucher du soleil, lorsque les rayons se posent sur l’eau du fleuve en contrebas. 

Jour 3 : Du nord au sud de Londres

Camden, le quartier rock et plein de mystères

londres camden mur
@unsplash

C’est l’un des quartiers les plus fous de Londres… Mais également l’un des plus beaux et des plus agréables ! Au nord de la capitale, à quinze minutes de la gare de King’s Cross, il est l’exemple parfait du côté punk et cosmopolite de la ville. Il offre aussi un havre de paix si vous restez d’avantage vers le canal qui le traverse. 

Lorsque vous y arriverez, vous ne pourrez pas le manquer. Dans la rue principale aux trottoirs bondés, les boutiques sont colorées, décorées d’objets géants, de fresques géantes. En face, un immense marché d’habits originaux perd les touristes dans des labyrinthes et les emmène jusqu’à d’autres rues, d’autres labyrinthe de marchés et de boutiques. 

camden londres
@unsplash

Remuant, coloré, et même parfois surpeuplé, il vous permettra de découvrir des cultures différentes, à travers des objets et de la cuisine. En effet, à quelques mètres de là, dans une cour pavée au bord d’un canal, vous trouverez un immense marché. Il propose de la nourriture de rue de tous les pays différents. 

camden marché
@123RF

Vous pourrez déjeuner au bord du canal qui traverse le quartier, puis descendre pour le longer. Peu à peu, la clameur de la foule et des milliers de touristes s’estompe, pour laisser place au calme de l’eau et de la nature. Les quais, aménagés, permettent une promenade tranquille sous les saules pleureurs. Balade que vous pourrez d’ailleurs faire en bateau : plusieurs compagnies proposent des mini-croisières. 

londres camden
@123RF

Visiter le Zoo de Londres et retrouver le calme

Lors de votre balade au bord de l’eau, vous finirez par longer (de l’autre côté du canal)… le zoo de Londres ! Le canal coule en effet dans le parc animalier, l’un des plus vieux du monde. Avec ses 2000 animaux de plus de 260 espèces différentes, il abrite notamment la plus grande variété de serpents venimeux du monde, et des reptiles inédits. Vous y trouverez également de nombreux mammifères (girafes, zèbres, singes, hyènes, hippopotames…), des oiseaux et un grand bassin de manchots. 

regent canal
@123RF

Pour l’anecdote, la scène impliquant un serpent dans le premier film d’Harry Potter en 2001 y a été tournée. En sortant du zoo, prenez quelques heures pour vous relaxer dans Regent’s Park. Accolé au parc animalier, celui-ci est très agréable. Ses immenses espaces verts permettent de s’aérer dans une aussi grande ville que la capitale anglaise. Bref, un must !

zoo londres
@pixabay

Passer par chez Mme Tussaud’s

C’est l’un des musées les plus connus de Londres, mais vous n’allez pas y apprendre grand-chose. En effet, comme au musée Grévin, le Musée de Mme Tussaud propose des personnalités à la mode… en cire ! Vous vous retrouverez ainsi entre des stars de la chanson, de la politique, du cinéma ou du sport comme s’ils étaient dans la pièce ! 

Pour l’anecdote, la femme qui a créé l’endroit au début du XIXème siècle était française. Et Marie Tussaud a eu, en plus, une histoire plutôt intéressante. Proche des milieux nobles, elle a échappé à la décapitation lors de la Révolution grâce à ses talents pour le modelage. Elle a ensuite migré vers la Grande Bretagne pour présenter ses œuvres. Obligée de rester à cause d’une situation politique très tendue, elle a fondé un musée. Exporté aujourd’hui dans le monde entier, il vaut plusieurs millions de dollars. 

Finir par se reposer dans l’immense Hyde Park

Pour finir la journée, rien de tel qu’un peu de repos dans Hyde Park. Cet immense espace vert en plein cœur de Londres mesure tout de même plus de deux kilomètres de long. Vous pourrez prendre le soleil sur l’herbe et au bord du lac, en son centre. Possèdant moins d’écureuils que St James Park, il est réputé pour ses oies, mais aussi pour les très nombreux évènements qui s’y sont déroulés. 

hyde park
@pixabay

Des concerts mythiques y ont en effet vu le jour, ainsi que des photos devenues légendaires. Mais la raison essentielle pour laquelle ce parc est si réputé est son atmosphère tranquille. Des dizaines de familles s’y retrouvent pour jouer, courir ou tout simplement profiter de l’air frais de ces grandes plaines. 

londres hyde park
@pixabay

Louez un vélo et partez à la découverte de tous les chemins. Vous arriverez au coin des Speaker’s Corner, un endroit insolite dans Londres à visiter absolument. Il s’agit en réalité de quelques mètres où des prédicateurs haranguent la foule perchés sur des tabourets. En effet, la loi en Angleterre veut qu’une fois que vos pieds ne sont plus posés sur le sol britannique, vous pouvez dire ce que vous souhaitez. Un endroit drôle et qui n’existe nulle part ailleurs !

Jour 4 : Londres moderne et amoureux de sport

Traverser le légendaire Tower Bridge

C’est un must de Londres, à voir absolument de vos propres yeux : le Tower Bridge. Immense pont suspendu à l’architecture si particulière, on le connait dans le monde entier. Avec ses deux étages, ses tours et sa passerelle basculante (pour laisser passer les gros bateaux), il est même un symbole de la capitale. 

tower bridge
@pixabay.com

Il date en réalité de la fin du XIXème siècle et est à l’époque le plus grand du monde. Aujourd’hui dépassé, il mesure tout de même 65m de haut et 244m de long. Une taille impressionnante pour un véritable attrait touristique. A l’occasion des Jeux Olympiques, les autorités londoniennes avaient notamment accroché les anneaux de couleurs sous les passerelles qui relient les tours.  

tower bridge jeux olympiques
@pixbay.com

Il est situé dans la City, une partie très moderne de la ville. Quartier d’affaires et de bureaux rappelant La Défense en France, celui-ci est le quartier parfait pour ce pont. En effet, c’est une sorte de mélange entre la technologie récente et l’histoire de la ville. Un endroit surprenant et important à visiter ! 

Visiter la mystérieuse Tour de Londres

A quelques pas du Tower Bridge, vous trouverez l’un des plus anciens monuments de la capitale britannique. C’est surtout l’un des plus importants : la Tour de Londres. Lieu de légendes, de fantasmes et de trésors, elle date du XIème siècle. En effet, construite à partir de 1066, elle servit de prison jusqu’à la 2ndeGuerre Mondiale. Des exécutions y eurent également lieu (ou sur la colline, au nord) et renforcèrent les mythes et légendes qui l’entourent. 

tour de londres
@pixabay

Elle est également l’endroit les souverains conservent les joyaux de la couronne depuis Henri III, à savoir au XVème siècle. Au fil du temps, certains furent déplacés lorsque la couronne avait besoin d’argent et même certaines fois volés. Aujourd’hui, nombre d’entre eux y sont toujours, mais on les conserve avec des conditions bien particulières. En effet, si les visiteurs sont autorisés à les voir, ils ne doivent pas les prendre en photo. Les guides de tourisme n’ont, quant à eux, pas le droit d’entrer dans la pièce. 

londres tour
@pixabay

Dehors, vous verrez de nombreuses personnes en costume traditionnel du Moyen Age ou de la Renaissance britannique. En effet, depuis sa réhabilitation et son développement touristique, des millions de touristes passent par la Tour chaque jour. De nombreux comédiens ou gardes sont là pour jouer le jeu avec le public. 

Finir par un match à Wembley

Enfin, pourquoi ne pas finir ce séjour par un petit match de football ? Et surtout dans l’une des plus grandes et des plus belles enceintes de la planète ? Le stade de Wembley est réputé dans le monde entier pour sa taille… Mais surtout pour les matchs et les concerts de légende qui s’y sont déroulés.

wembley stadium
@pixabay

Depuis son inauguration en 2007 en effet, les plus grands évènements sportifs du pays y ont eu lieu. Des matchs de l’équipe de football britannique aux Jeux Olympiques de 2012, il a tout vu. Véritable sanctuaire du sport, le stade est, avec ses 90 000 places, le deuxième plus grand stade d’Europe. Mais ne vous y trompez pas, l’histoire de Wembley ne débute pas dans les années 2000. Un ancien stade homonyme existait depuis 1923 et a peu à peu construit l’aura du football dans le pays. La coupe du monde de 1966, remportée par les Britanniques, y a notamment eu lieu. 

Mais Wembley, c’est également un stade de concerts mythiques. Dès les années 60 et 70, les plus grands artistes s’y sont succédés. Michael Jackson y a par exemple donné 15 concerts. Madonna, Oasis, AC/DC, Céline Dion, Queen ou encore Tina Turner… Tous font également partie des stars internationales qui y ont laissé une trace. Depuis le changement de stade, la plupart d’entre eux sont revenus et les concerts y sont tout autant mythiques. 

Cartes des meilleurs endroits à Londres :

Retrouvez ici les meilleurs endroits à voir et à faire à Londres :

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

londres
@canva.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here