Noël en Allemagne : les 5 traditions à ne pas louper

Par Justine, le 23 décembre 2020, mis à jour le 16 décembre 2020
bonhomme allemagne

Et si cette année, on célébrait le 24 décembre à la manière de nos voisins d’Outre-Rhin ? Noël en Allemagne se déroule-t-il comme chez nous ou les traditions diffèrent-elles ? De la décoration au repas, du Père Noël aux bougies de l’Avent, découvrez les rituels les plus importants du pays… Vous ne serez pas déçus !

Noël en Allemagne, ça commence quand ?

Comme dans beaucoup de pays nordiques, les célébrations de Noël en Allemagne commencent bien avant le 24 décembre ! Dès la mi-novembre en effet, les marchés de Noël ouvrent leurs portes et commencent à vendre pâtisseries et cadeaux. On fête ensuite l’Avent à partir du premier dimanche de décembre, puis, bien sûr, la Saint Nicolas avant de se mettre dans les préparatifs des décorations.

allemagne noel
@pixabay

Tradition très ancrée dans le pays, Noël est célébré selon des rites très anciens, hérités de leurs différentes origines chrétiennes et germaniques. Dans l’antiquité, la nuit des 24 était sacrée en effet pour les deux peuples et leurs rites se sont superposés. Si la date est restée chrétienne (la naissance de Jésus), les Allemands ont hérité des Germains leur sapin et les différentes décorations à base de nature (guirlande de houx, de branches…) qui sont capitaux pour eux.

Les traditions importantes

Les bougies de l’Avent

C’est une des traditions essentielles de Noël en Allemagne : les bougies de l’Avent. Chaque année, les familles achètent en effet (ou fabriquent) une couronne en sapin et y installent quatre chandelles qu’ils allument tous les dimanches avant Noël. Et l’installation de la première, en général aux alentours du 1er décembre, marque le début d’un véritable mois de célébrations.

bougies avent allemagne
@Pixabay

Tradition germanique et récupérée par la religion catholique dès le XVIème siècle, la couronne de l’Avent et ses bougies se sont exportées dans de nombreux pays voisins de l’Allemagne. L’Autriche, notamment, depuis la Seconde Guerre Mondiale, mais également la France où la tradition est très respectée en Alsace. Attention, en Allemagne, on allume toujours la dernière bougie le dernier dimanche précédant Noël, alors que dans d’autres régions, on la garde jusqu’au 24 décembre.

Les marchés de Noël

Ce n’est pas une surprise : les marchés de Noël, qui sont désormais célébrés dans le monde entier, sont originaires d’Allemagne et plus particulièrement de Dresde, où le premier daterait du XVème siècle. Si celui-ci reste incontournable, il n’est pas le seul à visiter absolument : toutes les plus grandes villes allemandes en organisent un en attendant le 24 décembre.

marché de noel munich
@123RF

Habituellement ouverts à partir de la mi-novembre, ceux-ci vendent le traditionnel vin chaud, mais également des petits cadeaux de bois et du pain d’épice sous toutes ses formes. Si vous voulez faire un tour des marchés de Noël en Allemagne, on vous conseille de commencer par celui de Cologne, magnifique sous sa cathédrale, et de passer par Nuremberg et Berlin.

Saint Nicolas ou le Père Noël ?

Si Noël est une journée capitale outre-Rhin, les Allemands accordent autant d’importance à Saint-Nicolas, célébré dans la nuit du 5 au 6 décembre. Selon la tradition, le saint vient leur amener des petits cadeaux et des friandises dans leurs chaussures s’ils ont été sages. Sinon, ils reçoivent des morceaux de charbon du Père Fouettard, personnage méchant du conte. Souvent comparé au Père Noël, Saint Nicolas est pourtant bien différent.

saint nicolas noel en allemagne
@123RF

« Nikolaus » est inspiré d’un évêque qui aurait sauvé la vie d’enfants qui allaient être tués par un boucher. Il est souvent représenté comme un vieil homme à la barbe grisonnante et assez richement habillé, tenant une crosse dans une main et avec une hotte pour les friandises. Et même s’il est célébré dans des dizaines de pays, il est extrêmement populaire en Allemagne, autant que « Weinachtsmann« , le Père Noël qui dispose quant à lui de sa tenue rouge, de son traîneau et de ses rennes pour donner les cadeaux aux enfants le soir du 24 décembre.

Qu’est ce qu’on mange pour Noël en Allemagne ?

La nourriture est très importante pendant toute la période de l’Avent en Allemagne. Les familles s’amusent notamment à faire des gâteaux traditionnels comme les Weinachtsplätzchen, des petits sablés en forme d’animaux. On en trouve aussi en forme de lune, de soleil ou de flocon de neige… tout pour faire rêver les enfants ! Mais ce n’est pas tout puisque le jour de Noël en Allemagne, le repas est également très copieux.

pain d'épices allemagne
@Pixabay

Contrairement à la France, le soir du 24, les Allemands mangent un repas rapide, composé en général de saucisses et de chou. Mais le lendemain, les choses sérieuses commencent avec le saumon, les crustacés et le bouillon. Ensuite, ce n’est pas une dinde mais une oie farcie qui fait le bonheur de toute la famille. On finit ce repas par un gâteau en forme de cake aux amandes, un classique que l’on retrouve sur toutes les tables.

La journée de Noël

Bien sûr, les festivités commencent dans la journée du 24. Les enfants étant en vacances, les familles se regroupent et finissent de décorer le sapin ensemble. Elles allument, pour certaines, la dernière bougie de l’Avent, et préparent le repas du soir et du lendemain. Les magasins ferment quant à eux dès l’après-midi, comme le veut la loi.

Ensuite, toute la famille se retrouve le soir autour d’un dîner d’importance moyenne : le véritable clou de la soirée se situe lors de la visite du Père Noël. Les enfants reçoivent leurs cadeaux et ne tardent pas à aller se coucher. Le véritable repas se fait le lendemain et est extrêmement copieux.

Lexique de Noël en Allemagne

  • Weinachten : Noël
  • Frohe Weinachten ! : Joyeux Noël !
  • Christkindlesmarkt / Weinachtsmarkt : Marché de Noël
  • Weinachtsmann : Le Père Noël
  • Cadeau : Geschenk

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.