Noël en Norvège : les 8 traditions à ne pas manquer

Par Justine, le 2 janvier 2021, mis à jour le 30 décembre 2020
noel norvège

Après les traditions de Noël en Suède, faisons un petit tour du côté de son voisin norvégien ! Alors comment fête-t-on Noël en Norvège, y a t-il un Père Noël et que mange-t-on ? Bienvenue dans l’un des plus beaux pays du monde et dans une période féérique !

Noël en Norvège, ça commence quand ?

Comme dans beaucoup de pays scandinaves et de l’est, l’Avent est une période importante. Couvrant les quatre semaines avant Noël, il est symbolisé par une couronne de sapin dans laquelle les Norvégiens allument quatre bougies, une par dimanche. En revanche, contrairement à leurs voisins suédois, le mois qui suit n’a pas d’autres célébrations importantes. En effet, en Norvège, Noël est la fête la plus importante de l’année, avec la fête nationale.

Les familles se regroupent ensuite entre le 23 et le 26 décembre, période pendant laquelle la vie s’arrête un peu. Entre les cadeaux et les repas familiaux, tous les magasins sont fermés et les gens ne vont pas travailler. Ensuite, peu à peu la vie reprend mais il est de tradition d’aller voir sa famille jusqu’au réveillon du Nouvel An. Fin officielle de Noël dans le pays : le 13 décembre, lorsque le sapin est retirée du salon et que l’on enlève les décorations.

Les traditions de Noël en Norvège à ne pas manquer

Les banquets de Noël, Julebord

Si le mois de décembre n’est pas forcément très fêté en Norvège, les habitants du pays célèbrent tout de même les Julebord, des banquets qui permettent de fêter Noël entre amis ou dans son entreprise. Grands repas organisés dans les restaurants ou dans les salles communes, ils proposent de la nourriture de Noël et font se regrouper les familles ou les amis.

Si vous passez vos vacances de Noël en Norvège, vous pourrez vous aussi participer à un Julbord en vous rendant dans un restaurant de n’importe quelle ville. En revanche, attendez vous à faire chauffer la carte bleue car les prix, déjà chers dans le pays, augmentent encore en cette période.

Les activités en famille

Comme dans tous les autres pays, Noël est un moment de rassemblement des familles en Norvège. Toutes les générations se regroupent notamment le dernier jour d’école pour assister au spectacle de Noël des enfants. Autour d’un Gløgg, les parents et les grands parents chantent ensemble des chants de Noël. Ensuite, ils se mettent à confectionner ensemble des gâteaux de Noël pour se préparer pour le 23 décembre.

pain d'épices noel en norvege
@pixabay

L’une des confiseries les plus répandues, c’est bien sûr les maisons en pain d’épices qui ornent le pied du sapin pendant toute la fête. Ensuite, ils répètent les mélodies traditionnelles de Noël qui seront chantées pendant la soirée avec toute la famille. Bref, pour les Norvégiens, les petits comme les grands, il est très important de se retrouver tous ensemble !

Le 23 décembre, jour important de Noël en Norvège

En Norvège, les fêtes commencent le 23 décembre au soir, lorsque les familles se retrouvent. Elles chaussent leurs plus beaux bonnets et leurs skis pour aller chercher le meilleur sapin dans la forêt et le faire rentrer dans leur salon. Plus généralement, il faut savoir que les sapins ne sont jamais fait avant le 23 décembre en Norvège, et que ce sont les parents qui le décorent en cachette de leurs enfants.

sapin noel en norvège
@pixabay

Ensuite, on commence à faire à manger, à décorer la maison grâce à des pommes de pin et des objets naturels (branches, épines, couronnes…). Le lendemain, les adultes vont faire leurs derniers achats ou vont à la messe jusqu’à 17h, heure où les églises sonnent le début de Noël. A partir de ce moment-là, on commence les fêtes, en général le dîner à cette heure de l’après-midi. Mais rappelez-vous, en Norvège, l’un des pays les plus nordiques du monde, la nuit se couche vers 14h en hiver !

Père Noël ou pas ?

Bien sûr, si leurs voisins finlandais l’imaginent chez eux, les Norvégiens pensent tous que le Père Noël est caché dans leurs grandes forêts ! Tout le monde sait d’ailleurs où le trouver, dans une maisonnette toute décorée près d’Oslo où les petits enfants envoient leur courrier avant le grand jour. Pour autant, le mythe du Père Noël n’est pas aussi ancré dans leur culture que chez nous, par exemple.

En effet, les enfants n’ont pas de rituel pour le Père Noël et les cadeaux sont en général au pied du sapin au début du repas et seront distribués par la suite, en général dans la soirée. Parfois, c’est d’ailleurs le plus jeune de la famille qui s’en charge. Une vieille légende norvégienne disait même que chaque famille avait un « Nisse » chez lui, un Père Noël personnel que l’on nourrissait le soir de Noël. Peut-être que, comme en Finlande, les Norvégiens considèrent que c’est juste un de leurs compatriotes.

Le Nisse de la grange

En Norvège, le Père Noël n’est donc pas très important. Pourtant, l’une des traditions est très ancrée : nourrir le Nisse dans la grange ou le garage de chaque maison. Sorte de petit lutin ou elfe qui vit dans une partie un peu cachée de la maison, il est très populaire dans les familles de la campagne. Les enfants lui servent une bouillie le soir du 23 ou du 24 pour qu’il se nourrisse lorsqu’il viendra leur déposer les cadeaux.

Appelé le Grøt, c’est un repas important et populaire en Norvège, une sorte de gruau qui est mangé très souvent. Mais à Noël, on le cuisine différemment, y rajoutant du riz et une amande. Celui qui trouve l’amande dans le plat, d’ailleurs, gagne un petit gâteau et de la chance pour l’année suivante !

Qu’est ce qu’on mange pour Noël en Norvège ?

Même si les menus des Norvégiens se sont internationalisés, les repas de Noël sont toujours assez traditionnels. En famille, on fait la plupart du temps un « repas blanc » : de la morue macérée dans de la soude (Lutefisk), du cabillaud et le plus important, du riz au lait. Extrêmement important, celui-ci peut être amélioré en crème de riz et accompagné d’une sauce aux fruits rouges.

Les amoureux de viande seront également servis avec les travers et le rôti de porc, ainsi que les côtes de mouton salées et séchées (Pinnekjøtt). On arrose le tout de bière de Noël, une bière brune vendue partout, ainsi que de gløgg, un vin chaud et aromatisé. Pour le dessert, le pepperkake est extrêmement populaire et souvent cuisiné par les familles entières. Enfin, petit fait amusant, les Norvégiens sont extrêmement gourmands : des milliers de kilos de bonbons, friandises et sucreries sont vendus à la période de Noël.

Les chants de Noël

Pendant la soirée du 24 décembre, les familles mangent et ouvrent leur cadeau, comme dans le monde entier. Cependant, certaines traditions sont très ancrées comme les chants de Noël. Une fois le repas terminé, en effet, les familles se réunissent autour du sapin en se prenant la main. La ronde fait ensuite partie des traditions et on danse tout en chantant.

D’ailleurs, les chants de Noël traditionnels sont intergénérationnels : tout le monde connait certains airs qui rappellent par exemple la préparation du repas ou bien les confiseries… ou encore le passage du Père Noël. D’ailleurs, les danses et les chants obéissent à des rituels très précis : à chaque chanson, on change de sens. Bref, on ne s’ennuie pas du tout pendant un Noël en Norvège !

Lexique de Noël en Norvège

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.