Noël en République Tchèque : les 6 traditions à ne pas manquer

Par Justine, le 7 janvier 2021, mis à jour le 8 janvier 2021
république tchèque noel

Cette année, découvrez une façon toute différente de passer Noël, dans un pays tout proche du nôtre : la République Tchèque. Sous la neige et les illuminations, vous pourrez comprendre comment on célèbre la fin de l’année de l’autre côté de l’Europe et quelles traditions y sont respectées. Alors c’est parti pour un voyage de Noël en République Tchèque qui va vous émerveiller !

Noël en République Tchèque, ça commence quand ?

Comme dans de nombreux pays européens, la République Tchèque commence à célébrer les fêtes de fin d’année au début du mois de décembre. La neige commençant à tomber à cette période environ, les rues s’illuminent et les familles commencent à se préparer. Prague sous la neige est particulièrement incroyable ! Toutefois, celles-ci commencent d’abord par fêter Saint-Nicolas qui passe entre le 5 et le 6 décembre.

prague noël en république tchèque
@123RF

Celui-ci se balade dans les rues des villes tchèques accompagné d’un ange et d’un diable et distribue des cadeaux aux enfants. Les plus sages auront des friandises et des bonbons, les plus agités se contentent quant à eux d’un morceau de charbon ! Une fois les célébrations de Saint Nicolas terminées, les familles commencent à se rassembler pour préparer Noël, quelques semaines plus tard.

Les différentes traditions à ne pas manquer

Le 24 décembre, la fête de l’abondance

Il faut tout d’abord savoir qu’en République Tchèque, Noël se fête le 24 décembre dans toutes les familles. Et que tout le monde le prend au sérieux ! Surnommé « le jour de l’abondance », il rassemble les familles autour de la préparation du repas, notamment et de la décoration du soir. Les enfants fabriquent leurs maisons ou leurs bonshommes en pain d’épice tout en se préparant à recevoir des cadeaux le soir.

carpe république tchèque
@123RF

Leurs parents, quant à eux, s’attellent à la préparation du dîner et à celle du sapin, qui sera dévoilé le 24 au soir. Tout en chantant des cantiques, on se prépare à un véritable banquet pour le soir même. C’est simple, on considère qu’il doit y a voir au minimum 9 plats sur la table pour se porter chance pour l’année suivante ! Et laissez-nous vous dire que dans ce pays si superstitieux, on ne change pas les traditions comme ça !

Quel repas pour Noël en République Tchèque ?

Les familles passent donc la journée à préparer le repas qui doit être en abondance. Mais que mange-t-on pour Noël en République Tchèque ? Un plat, en particulier, est totalement incontournable : la carpe ! Vous en trouverez sur toutes les tables, en général panée et accompagnée de salade de pommes de terre ou bien d’oeufs et de mayonnaise.

vanocka brioche tchèque
@123RF

Dans certaines familles, on aime aussi accommoder ce plat d’une petite soupe de poisson à l’œuf et de légumes. Mais le plus important restent tout de même les desserts : gâteaux et les brioches traditionnelles se succèdent, et notamment la Vanocka et la Stola, deux brioches aux amandes. D’ailleurs, il faut savoir qu’il y a quelques décennies, même les familles les plus pauvres se débrouillaient pour mettre 9 plats sur la table en prenant souvent des fruits ou des petits gâteaux.

La messe de minuit après le jeûne

Mais tout cela ne se fait qu’après le coucher du soleil ! En effet, il est de tradition pour Noël en République Tchèque que les adultes jeûnent dans la journée du 24 décembre pour se préparer au repas et à l’incontournable messe de minuit. Même si aujourd’hui, les gens ne jeûnent plus vraiment mais se contentent d’un repas léger et végétarien, c’est une tradition très importante.

Ensuite, ils commencent le repas doucement avant de se rassembler en famille pour se rendre à la messe de minuit où tout le monde se retrouve. La grande majorité des tchèques est en effet catholique et ne louperait ce moment pour rien au monde. Après la messe, on retourne à la maison et on chante des cantiques, toutes générations mélangées.

Les différentes superstitions de Noël

Les Tchèques sont très superstitieux et ont de très nombreuses traditions qu’ils respectent absolument pour se porter chance pour l’année à venir. Par exemple, si le jeûne est bien respecté, ils disent voir passer un petit cochon doré dans le ciel qui leur apportera le bonheur. Mais ce n’est pas tout : à Noël, on coupe une pomme en deux : si les pépins sont bien alignés, alors tout le monde sera en bonne santé.

Ils aiment aussi fabriquer des petits bateaux en papier et les mettre à l’eau. Si l’un d’entre eux s’éloigne du bord, cela voudrait dire qu’un voyage sera organisé dans l’année. Enfin, ils aiment plonger du plomb fondu dans l’eau pour tenter de découvrir leur avenir. Des habitudes traditionnelles qui changent radicalement des nôtres !

Pas de Père Noël ?

Autre tradition très différente de la nôtre : il n’y a pas de Père Noël en République Tchèque ! En effet, les enfants reçoivent bien des cadeaux mais ils sont déposés par le Petit Jésus le soir du 24 décembre, respectant la tradition catholique la plus pure. Mais ce n’est pas tout : celui-ci dépose aussi le sapin décoré, que les plus petits découvrent au moment du dîner de Noël.

En réalité, bien sûr, ce sont les parents qui passent toute la journée à l’installer et à le décorer en toute discrétion pour surprendre les plus petits. En général, ils comptent sur les autres membres de la famille pour emmener les enfants acheter les derniers cadeaux en urgence, pour faire la cuisine ou simplement pour les occuper. En tout cas, on peut voir leurs yeux briller lorsque « le petit Jésus » leur amène autant de cadeaux !

Le programme du 25 et 26 décembre

Contrairement aux autres pays d’Europe, le 25 décembre n’a que peu d’importance pour les Tchèques. En effet, pendant cette journée, on passe surtout son temps à digérer le repas de la veille, manger les restes et chanter des cantiques en famille. Une tradition voulait que les enfants aillent chanter pour leurs voisins. Aujourd’hui, celle-ci s’est un peu atténuée, mais les familles aiment toujours bien les chants traditionnels.

Le 26 décembre, c’est la Saint-Etienne en République Tchèque et un jour férié. Là encore, peu de traditions (en tout cas, comparé au 24 décembre), puisqu’on se contente de se retrouver en famille ou entre amis pour profiter des cadeaux. A noter tout de même qu’on sert en général du canard, de l’oie ou de la dinde à cette occasion.

Lexique de Noël en République Tchèque

  • Vesele Vánoce : Joyeux Noël
  • Vánoce : Noël
  • Vánocka : brioche de Noël aux amandes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.