Slovénie

Noël en Slovénie : les 5 traditions à ne pas louper

Par Justine, le 4 janvier 2021 — 6 minutes de lecture
slovénie

Entre traditions, fastueux banquets et superstitions, découvrez la beauté de Noël en Slovénie ! Dans un pays où le Père Noël passe trois fois en 15 jours et qui reste très attaché aux pratiques catholiques, vous trouverez une autre façon de faire la fête. Alors ne vous privez pas, la Slovénie n’est qu’à quelques kilomètres et c’est un pays magnifique !

Noël en Slovénie, ça commence quand ?

Comme dans beaucoup de pays européens, on commence à fêter Noël début décembre en Slovénie ! En effet, dès le début du mois, il est de tradition que Saint-Nicolas vienne déposer des cadeaux aux enfants sages, accompagné d’anges et de démons. Au contraire du Père Noël, plutôt discret, Saint-Nicolas parade dans la ville et se fait remarquer à grand renfort de chaînes.

Ensuite, les Slovènes commencent la décoration de leurs maisons et la cuisine pour Noël qui durera entre le 24 décembre et le 6 janvier. Pendant cette période, les enfants recevront des cadeaux… trois fois ! Et attention : en Slovénie, on pense que cela porte malheur de voir du monde la veille de Noël. Dans ce pays très superstitieux, les règles sont importantes ! Enfin, tout se termine le 2 février lorsque l’on enlève la crèche du salon.

Les traditions de Noël en Slovénie à ne pas louper

La crèche incontournable de Noël en Slovénie

Les Slovènes sont très catholiques et n’oublient pas leurs croyances pour le soir de Noël. Et même avant : dès la Saint Nicolas et le début de la période de l’Avent, ils organisent des crèches dans toutes les maisons que la famille entretient tous les jours. Décorées d’éléments naturels que les enfants vont chercher dans la nature, elles durent jusqu’au 02 février, date de la fin des festivités.

crèche noel en slovénie
@pixabay

Pendant plus de deux mois donc, les familles se regroupent tous les jours autour des crèches pour chanter des cantiques. Un moment partagé très important pour les Slovènes qui aiment aussi les crèches vivantes. En effet, si vous vous baladez sur l’un des nombreux marchés de Noël du pays, vous découvrirez qu’on y trouve souvent des crèches à taille humaine, avec de vrais animaux… Un spectacle insolite garanti !

Les superstitions pour se porter chance

Toujours dans le même esprit, la Slovénie, pays très catholique, est également assez superstitieuse. Ses habitants, attachés aux traditions, tentent en effet de s’attirer les bonnes grâces des esprits par différents moyens. Par exemple, le 24 décembre, ils ont pour habitude de verser de l’eau bénite dans toute leur maison. Un moyen de se protéger contre les démons qu’ils couplent avec de l’encens, dispersé dans toute la maison.

Eau bénite, encens… Mais ce n’est pas tout : en effet, ils considèrent qu’inviter quelqu’un chez eux la veille de Noël serait signe de mauvais présage et pourrait leur faire passer une année difficile. Bref, vous l’aurez compris, pas question de plaisanter avec les traditions dans ce pays !

La messe de minuit, autre incontournable

On reste dans l’esprit catholique avec la messe de minuit, absolument incontournable dans le pays. Comme en Italie, Noël en Slovénie se vit à l’église ! Après avoir aspergé leur maison d’eau bénite, les habitants jeûnent le 24 décembre ou se contentent d’un souper frugal. Ensuite, toute la famille se rejoint à la messe (sauf le gardien de la maison) et tous assistent à l’office.

messe de minuit slovénie
@123RF

Ce n’est que plus tard dans la nuit que tout le monde peut enfin manger et notamment des plats de viande. En effet, dans les pays très attachés à la religion, on considère qu’on doit venir à l’Eglise l’estomac vide pour accueillir le Christ. Alors ne soyez pas surpris si vous passez Noël chez les Slovènes l’année prochaine !

Les nombreux Pères Noël slovènes

Saviez-vous qu’en Slovénie, le Père Noël ne passe pas une fois comme partout ailleurs… mais quatre fois ? Eh oui, les enfants du pays font partie des plus gâtés du monde ! Tout commence le 6 décembre avec Saint Nicolas qui dépose des friandises et des petits cadeaux aux plus jeunes. Puis le véritable Père Noël (que l’on appelle Božiček) passe le 25 décembre, comme dans la plupart des autres pays.

pere noel slovénie
@123RF

Mais c’est loin d’être fini : les petits Slovènes reçoivent également des cadeaux du Père Gel, qui passe le 31 décembre. Celui-ci ressemble un peu au père Noël mais on le reconnait grâce à la peau de mouton qui l’entoure et qui lui donne un aspect immaculé. Enfin, les petits reçoivent la fin de leurs présents lors de l’Epiphanie (le premier week-end de janvier), pour fêter l’arrivée légendaire des Rois Mages.

Les banquets copieux de Noël en Slovénie

Les traditions, les superstitions, d’accord, mais qu’est ce qu’on mange pour Noël en Slovénie ? Eh bien on mange… beaucoup ! Selon une phrase populaire dans le pays, la table doit être tellement remplie qu’on ne doit plus pouvoir y poser un verre. On commence avec de la viande : il est de tradition de fabriquer ses propres saucisses et chaque famille possède sa recette. On mange aussi du chapon et du rôti de porc en sauce. Les Slovènes ont d’ailleurs pour habitude de dire qu’il faut manger du porc pour Noël « car il gratte la terre vers l’avant avec son museau et ne va pas vers l’arrière ». Ce serait donc un signe de chance pour la nouvelle année !

Mais le repas le plus populaire en Slovénie, ça reste le poprtnik, un pain de Noël à la farine blanche et qui date de l’époque païenne. Toutes les familles préparent le leur pour accompagner leur viande. On mange également des choucroutes de navet ou de choux ainsi que des pommes de terre poêlées avec des oignons. Bref, on se régale !

Lexique de Noël en Slovénie :

  • Srecen Bozic : Joyeux Noël !
  • Božič : Noël
  • Božiček : Père Noël
  • poprtnik  : pain de Noël

Justine

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.