Si un jour vous partez au Sri Lanka, sachez que vous allez adorer la gastronomie locale qui ne demande qu’à être goûtée. En effet, sa gastronomie représente bien son patrimoine culturel. Les saveurs authentiques, les parfums, les épices locales, les techniques de cuisson et les ingrédients frais de la cuisine sri-lankaise vous donneront envie d’y rester plus longtemps. La plupart des mets sont d’ailleurs assez simples à préparer. En tout cas, vous rentrerez chez vous avec de merveilleux souvenirs en bouche. Ci-dessous, un article dédié aux plats succulents de ce magnifique pays exotique.

Le rice and curry

Impossible de parler de la cuisine au Sri Lanka sans évoquer le repas courant vegan, le rice and curry. Il s’agit en fait d’une multitude de plats différents. Ce sont différents currys mélangés à une portion énorme de riz blanc (ou brun) cuit. Les currys peuvent être faits à base de légumes, de légumineuses, de fruits, de feuilles ou de fleurs comestibles et/ou de viandes, préparés dans des sauces variées et épicés. Il est simple, mais délicieux !

Pour apporter une touche de fraîcheur incomparable, les locaux accompagnent le rice and curry avec du pol sambola. C’est un condiment à base de noix de coco fraîchement râpée. D’autres éléments comme l’échalote, le piment rouge séché, la tomate et le jus de citron vert sont broyés pour être mélangés à la chair de noix de coco râpée. On y ajoute facultativement du thon fumé et séché.

Vous trouverez aussi en général sur la table des papadum frits. Il s’agit de petites galettes croustillantes préparées à base de farine de haricots ou de lentilles. En tout cas, vous pourrez commander ce repas dans les restaurants, dans les échoppes en bord de route et même dans les McDo lors de votre séjour au Sri Lanka.

mets Sri Lanka

Le kiribath

Les Sri-lankais ne mangent pas de desserts, mais mangent beaucoup de sucreries. Le kiribath est ici un bel exemple. C’est l’un des incontournables du Sri Lanka à tester absolument ! Cette recette cinghalaise consiste à faire cuire du riz blanc à grains courts dans du lait de coco épais pour obtenir un délicieux gâteau crémeux.

Le kiribath est légèrement parfumé à la cannelle. Une fois que le gâteau est prêt à être servi, il est coupé en forme de losange (ou en rectangle). Ensuite, ils parsèment souvent, sur le dessus, du confit d’oignons caramélisés, bien épicés, pimentés, et poivrés. Mais ce dernier peut être remplacé par une autre mixture bien épicée. À part cela, c’est aussi un accompagnement de plats en sauce, pour un contraste de saveurs.

En effet, on parle toujours de riz, car c’est la base de l’alimentation locale. Tout comme la noix de coco qui demeure un fruit important dans les traditions, la spiritualité et l’économie de ce pays. Sachez que le kiribath est un plat qui est souvent servi en premier dans les occasions spéciales au pays (mariages, nouvel an). Dans les temps anciens, on l’offrait à Bouddha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here