Et si vous (re)découvriez le Maroc ? Une oasis au milieu du désert, un festival de couleurs et d’odeurs, des paysages d’un autre monde : le paradis et rien d’autre ! Comme la caverne d’Ali Baba, le Maroc regorge de merveilles. Il faut seulement fouiller, trouver le bon mot de passe, pour savoir où elles se trouvent. A partir de Marrakech, vous prendrez la direction du sud : Ouarzazate, le désert du Sahara et les étonnantes Gorges du Dades ! Un road-trip inoubliable à portée de main !

C’est parti pour le road-trip !

Etape 1 : La fascinante capitale de Marrakech

souk marrakech
@pixabay

Bienvenue au Maroc ! Tout le monde ou presque connaît la fascinante ville de Marrakech, la « ville rouge » ou la « Perle du Sud » de son petit nom ! Totalement envahie par les touristes l’été, il est préférable d’y aller à la fin de l’automne.

marrakech place jama el-fnaa
@pixabay

Vous pourrez arpenter les rues du souk, découvrir le luxe et le cérémonial d’un véritable hammam et vous ressourcer, enfin, au Jardin Majorelle. Marrakech est une ville aux mille recoins et aux mille et une nuits. Un spectacle folklorique où l’accent et les odeurs nous enivrent !

Etape 2 : Ouarzazate, la porte du désert au Maroc

Après Marrakech, on est dépaysé rien qu’en traversant le pays sur de petites routes de montagne. Les paysages sont époustouflants. Arides et colorés avec l’Atlas en arrière-plan comme un tableau de maître. Une odeur qui se détache et s’imprègne, le bruit du moteur ronronnant : un road-trip c’est avant tout un festival des sens.

ouarzazate maroc
@123RF

Voici donc Ouarzazate, Ouarzazate épouse X. Ouarzazate, c’est un peu le Hollywood berbère. Les cinéphiles pourront y visiter les studios de l’Atlas où se trouvent les décors de films aussi célèbres que Gladiator et Kingdom of Heaven de Ridley Scott.

ouarzazate maroc
@pixabay

Tout aussi célèbre, du moins en France : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Alors ne vous étonnez pas s’il est bizarre le sol : il n’est pas palpable.

Etape 3 : Une nuit dans le désert marocain

desert sahara maroc
@pixabay

À partir d’Ouarzazate, vous pourrez facilement suivre un guide jusqu’à un campement en plein désert. Une activité assez onéreuse qui vaut cependant le coup. Qui n’a jamais rêvé de passer une nuit à la belle étoile dans le désert du Sahara ?

touareg desert maroc
@pixabay

Rassurez-vous, il y a aussi des tentes ! Quoique vous choisissiez, une nuit comme celle-là est inoubliable. Vous rencontrerez des personnes loin de votre quotidien, vous dégusterez des plats locaux et des thés à la menthe autour du feu de camp. Et encore ! Ce n’est peut-être qu’à la nuit tombée, dans le silence enivrant du désert, que vous vous rendrez compte du privilège que représente une telle expérience.

Etape 4 : Tinghir et sa palmeraie

Tinghir est une petite ville située sur une oasis au beau milieu des montagnes du haut Atlas. Il n’y a pas grand-chose à y faire si ce n’est découvrir le quotidien d’une ville éloignée.

palmeraie maroc
@123RF

C’est surtout une étape idéale pour passer la nuit avant de repartir pour les gorges du Dades. La ville est toutefois bordée par la vallée du Todgha et sa palmeraie luxuriante. Une jungle en plein désert, un moment de bonheur inattendu.

Etape 5 : Les gorges du Dadès, la perle du Maroc

gorges dades maroc
@Unsplash / Natasha Ong

Vous arrivez au but de ce road-trip : le cœur de la vallée des Roses, les gorges du Dadès. Aux premières lueurs du printemps, la vallée des Roses devient le paradis des fleurs. Quant à Dadès, c’est une perle brute. La vallée suit le cours d’une rivière de près de 200km. Commence alors une série de gorges où les couleurs vives de la roche se mêlent à celles d’une végétation aléatoire mais luxuriante, où des canyons rougeoyants offrent d’étroits chemins de pierres.

gorges du dadès
@Unsplash / Hassan Ouajbir

Aux gorges du Dades, on gagne cette impression d’être dans un film de science-fiction. Seul sur Mars, en expédition pour la planète Terre ! Les paysages sont à couper le souffle. Le plus étonnant reste qu’on y est encore à l’abri du tourisme de masse, saturant les places de Marrakech et les plages des cités balnéaires.

L’un des passages obligatoires des gorges du Dades est le canyon dit « des doigts de singe ». C’est le passage le plus étonnant mais aussi le plus amusant d’une randonnée dans cette vallée. Les (grands) enfants en redemanderont encore tant il y a de passages insolites où grimper, où se faufiler. On est ici coupés du monde comme on l’était en plein désert, comme quoi, le Maroc n’a pas fini de nous émerveiller !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here