Decorated colorful skulls, ceramics death symbol at market, day of dead, Mexico

Fans de Coco (l’avant-dernier dessin animé de Pixar) ou en manque d’un plan pour les prochaines vacances de la Toussaint ? Au lieu de creuser votre citrouille, innovez cette année en partant au Mexique pour célébrer la fête du Día de muertos, le « jour des morts » en français. Un moment exceptionnel à vivre dans une région surprenante : le Michoacan, la terre ancestrale des amérindiens. Partez à la découverte d’une culture fascinante et vivez el Día de muertos une fois dans votre vie !

Comment accéder au Michoacán ?

Votre destination est la ville de Morelia, capitale de la région du Michoacán. Elle est située à moins de 300 km de Mexico-City et pour y aller plusieurs solutions s’offrent à vous. La plus simple et la plus économique reste de prendre le bus. Pour environ 20€, vous atteindrez en effet Morelia en 4h. Vous pouvez également prendre un avion jusqu’au petit aéroport de Morelia, ce qui demande une belle synchronisation et qui vous coûtera évidemment plus cher. Renseignez-vous directement à l’aéroport en cas de doute.

Que faire et que voir au Michoacán ?

Morelia

Une fois sur place, le voyage commence ! Capitale de l’état, donc, Morelia est une ancienne ville coloniale dont le centre historique est aujourd’hui classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. Vous vous baladerez dans ses petites rues remplies de charme, au milieu des églises blanches et des musées. A noter que la cathédrale date du XVIIe siècle.

@123RF

L’une des ruelles du centre est devenue mythique : la ruelle de la romance. On l’appelle ainsi d’après les extraits de poèmes de Lucas Ortiz gravés sur ses murs. Des légendes redorent cette rue d’une aura mystique. Venez découvrir la romance sous les lumières d’un coucher de soleil !

El Día de Muertos

dia de muertos
@123RF

Le « jour des morts » est une tradition bien mexicaine. A l’instar de notre Toussaint, ou de l’Halloween anglo-saxon, les mexicains célèbrent les morts chaque année du 31 Octobre au 2 Novembre. Seulement la fête mexicaine se démarque des autres par son caractère festif et coloré. Des autels remplis de nourriture, d’encens, de faux crânes et de fleurs colorés font de cette fête sacrée un événement hors-norme. Elle fait désormais partie du patrimoine culturel immatériel mondial de l’UNESCO.

Une fête que nous vous proposons de vivre dans les meilleures conditions possibles au Michoacan. Pour ce faire, quittez Morelia et rendez-vous sur l’île de Janitzio, une petite île qui s’élève sur un mont et abrite un village légendaire, qu’on dirait parfois même fantomatique. Elle se trouve au milieu du lac de Patzcuaro et sa célébration du Día de Muertos est célèbre dans tout le pays. Vous aviez toujours rêvé de voir des squelettes danser? C’est une occasion inouïe que nous vous invitons à vivre dans ce bon plan.

@Unsplash / Valeria Almaraz

Le festival international du film de Morelia

Et tant qu’à y séjourner, autant assister à l’un des plus grands évènements de la ville. Tous les ans, le Festival International du Film de Morelia se tient fin octobre, une occasion en or pour découvrir un côté plus culturel de cette ville, l’ambiance des salles et surtout le cinéma mexicain qui a rarement la chance de passer nos frontières.

L’effet Papillon

A la même période, un phénomène naturel unique se produit dans le Michoacan : el Santuario de Mariposa Monarca, c’est à dire la migration des Papillons monarques. Ces papillons migrent du Canada vers les forêts de sapins sacrés du Mexique de novembre à mars.

papillon mexique
@Ruslan Bardash / Unsplash

Vous aurez peut-être la chance d’assister à cette merveille de la nature où les papillons arrivent par milliers. Renseignez-vous pour une excursion directement depuis Morelia.

Paysages de rêve et culture amérindienne

Pour les journées de libre qu’il vous restera de ce séjour au Michoacan, nous vous conseillons de continuer à visiter le lac de Patzacuaro qui est entouré de villages folkloriques. En effet, le Michoacan accueille une importante part de la population indigène du Mexique. On y trouve des villages entièrement habités par des amérindiens qui vivent de la culture de la terre, de l’artisanat et du tourisme. On atteste même une présence humaine datant de plus de 10.000 ans dans cette région.

lac mexique
@facebook/Lago de Camecuaro Tangancicuaro Michoacan

Vous pourrez donc partir à la rencontre de cette population, de sa culture et de ses légendes. Chacun des paysages du Michoacan possède son histoire, sa légende. Découvrez notamment celle du Lago de Camécuaro. Un Parc national de 10 hectares où d’énormes arbres reposent au bord d’une eau turquoise. Une légende terriblement romantique pour un paysage à couper le souffle !

Quand partir dans le Michoacan ?

Si plusieurs dates de départ sont possibles, le moment idéal pour partir  tourne autour du 25 Octobre jusqu’au 4 Novembre environ.  Vous pourrez ainsi assister au Día de muertos (du 31 Octobre au 2 Novembre) ainsi qu’au Festival International du Film de Morelia (habituellement fin octobre) !

Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here