roadtrip spirituel inde
@pixabay

Envie de spiritualité, de vous éloigner du monde bassement matériel dans louvrez equel vous êtes ? Partez en road-trip autour du Sud de l’Inde ! De Banglore à Pondichéry, en passant par l’ashram d’Amma, purifiez votre âme pendant les 1 500 km de ce voyage autour des dieux hindous et des temples magnifiques. N’hésitez plus et partez à l’aventure : vous en reviendrez changés à jamais !

Pour l’arrivée en Inde, découvrez Bangalore !

Pour ce road-trip, vous arriverez à Bangalore, l’une des plus grandes villes du Sud de l’Inde. Peuplée par 8 millions d’habitants, elle a bâti sa renommée sur sa modernité dans le pays, en devenant l’une des places fortes de l’aéronautique et de l’industrie-militaire. Aujourd’hui, Bangalore est devenue un centre universitaire et technologique qui accueille des entreprises internationales. Vous pourrez néanmoins y trouver des temples magnifiques, dont la plupart sont admis aux non-hindous.

Et c’est parti pour le road trip en Inde !

Les palais à Mysore

mysor inde
@123RF

Première étape de votre périple après le départ de Bangalore, Mysore ! Petite ville indienne, elle est peuplée d’environ 900 000 habitants. Son Palais est l’un des plus grands bâtiments du pays. Ancien siège des maharadjas, il est impressionnant par son architecture travaillée, son granit et ses dômes de marbre rose. Datant d’environ 1350, il abrite deux immenses salles de cérémonie et dix-huit temples richement décorés. Essayez de passer devant la nuit : il est éclairé par plus de 100 000 lumières !

Les cascades de Coimbatore

Quatrième plus grande métropole d’Inde du Sud, Coimbatore est une ville immense à découvrir. Si la ville ressemble aux autres villes immenses du pays, elle regorge de trésors cachés que vous n’oublierez pas, comme les cascades Siruvani, à une trentaine de kilomètres de la ville. Magnifiques chutes d’eau perdues dans les montagnes, elles découlent d’un barrage construit dans les années 30 et qui permet d’apporter de l’eau potable dans la région. Le spectacle magnifique mais se mérite : aucun véhicule n’a le droit d’accéder à la région. Vous devrez donc réaliser un petit trek dans la forêt, et vous pourrez vous baigner une fois arrivés.

Les massages à Cochin

massage en Inde
@pixabay

Profitez de votre passage à Cochin (Kochi) pour tester les massages ayurvédiques ! Médecine traditionnelle hindoue dont les origines se trouvent dans le sud de l’Inde, l’Ayurvéda est une façon particulière d’envisager le monde et les énergies. Testez le massage traditionnel : énergique mais relaxant, il est unique mais permet un vrai moment d’harmonie. Après le massage, vous pourrez prendre une douche pendant laquelle vous serez savonnés. Un moment un peu hors du temps que vous ne risquez pas d’oublier !

Les lagunes d’Alleppey

allepey
@pixabay

Le long de la côte indienne de Malabar, il existe un immense réseau de marais et de lagunes, un paysage unique devenu une attraction touristique dans la région. Sur plus de 1 500 kilomètres, ces Backwaters forment un labyrinthes de lacs et de canaux en tout genre, sur lesquels vous pourrez naviguer. N’hésitez pas à aller voir les habitants, voire à dormir sur une embarcation, vous n’oublierez pas cette découverte de sitôt !

Le ashram d’Amma à Amritapuri

amma inde
@123RF

À environ une centaine de kilomètres d’Alleppey, vous pourrez vous rendre dans la petite ville Amritapuri. Rien d’extraordinaire à voir dans cette ville, si ce n’est l’ashram d’Amma. De son vrai nom Mata Amritanandamayi, on la connait aujourd’hui dans le monde entier pour ses actions humanitaires. Ses réunions pendant lesquelles elle prend les gens dans ses bras, sont, selon elle, un acte qui lui permet de faire passer de l’amour et de la bonté. Tout cela lui permet, selon elle, de purifier son âme. Si vous avez l’occasion de la rencontrer, n’hésitez pas, vous vivrez un moment particulièrement intense avec elle.

Munnar, la ville du thé en Inde

Après votre visite à Amritapuri, remontez dans les montagnes, au centre du pays, et notamment dans la région de Munnar, une petite ville indienne située à 1 600m d’altitude, au confluent de trois rivières, le Madupetti, le Nallathanni et le Periavaru.

munnar inde
@pixabay

Cachée dans les montagnes, c’est en réalité la ville du thé, dont les plantations poussent sur les pentes alentour. Découverte au milieu du XIXème siècle, elle est devenue touristique un siècle plus tard. Elle accueille aujourd’hui des milliers de visiteurs qui veulent découvrir l’histoire du thé et sa fabrication. Vous en repartirez les papilles comblées !

Madurai et les temples de Shiva en Inde

temple inde
@pixabay

Comptant parmi les villes les plus anciennes de l’Inde, Madurai est une ville assez importante (1.2 millions d’habitants environ) et contient des joyaux de l’architecture, comme le Temple Mînâshkî, un des plus beaux monuments du pays. Datant de du XVIème siècle, il se destine au culte de la déesse Pârvatî, l’épouse de Shiva, et est depuis cette époque un endroit de pèlerinage très important, où des milliers de visiteurs viennent se marier ou se purifier chaque jour. Il se situe au centre de la ville, et contient onze tours-portails (gopurams), d’une hauteur de 45 à 60m et décorées d’un nombre impressionnant de statues colorées. En tout, le temple en contiendrait 33 000 !

Le plus grand temple hindou du monde à Tiruchirappalli

inde temple shiva
@pixabay

Avant-dernière étape de votre road-trip , Tiruchirappally, surnommée Tiruchi, est l’une des plus grandes villes de la région. Mégalopole assez moderne, elle regorge néanmoins de très nombreux temples hindous traditionnels, dont les plus anciens datent sans doute du IIIème siècle avant J-C. Le plus connu d’entre eux est sûrement le temple de Sri Ranganathaswamy, un édifice incroyable dédié au dieu Vishnou. Plus grand temple d’Inde, il est même considéré comme le plus grand temple hindou du monde encore en activité. Ses gopurams (ses portes-tour) sont particulièrement impressionnants. La principale attraction du temple reste la salle aux mille colonnes (qui sont en réalité 953) et le plafond doré du cœur de l’édifice. Attention, vous ne pourrez pas y entrer si vous n’êtes pas hindous.

inde temple
@pixabay

Enfin, ne loupez pas le bassin du temple. Immense, il contient de l’eau sacrée et selon la légende, Shiva aurait promis que l’on n’y trouverait aucun poisson ni aucun oiseau, ce qui est en effet le cas aujourd’hui encore. Une partie des peintures datant du XVIIème siècle est encore visible aujourd’hui. Une visite qui vous restera longtemps en tête !

Pondichéry et Auroville, la fin de votre trajet

Ancienne colonie française, Pondichéry est l’une des plus grandes villes d’Inde, où vous finirez votre road trip. Son port est très actif et représente l’une des plus grandes forces dans le pays, mais c’est surtout son architecture qui étonne lorsque l’on marche dans ses rues. Mélange unique de toutes les cultures qui s’y sont succédées (française et tamoule notamment), la ville accueille aussi bien des temples que des églises, et les constructions un peu originales ont été protégées par le gouvernement indien pour que les différentes traditions continuent de cohabiter dans la ville.

pondichéry inde
@pixabay

Si vous vous éloignez à quelques kilomètres de Pondichéry, vous trouverez d’ailleurs une ville très originale. Créée par une Française dans les années 60 et baptisée Auroville, cette cité expérimentale a pour vocation d’être le « lieu d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités. ». La créatrice du lieu, la « Mère » des habitants, est connue pour sa spiritualité et a conçu une ville qui fonctionne aujourd’hui en totale autonomie. Son statut juridique est totalement unique dans le pays, et vous pouvez être surs que vous ne regretterez pas votre visite !

Quand partir dans le Sud de l’Inde ?

Contrairement à l’Europe, la meilleure période pour visiter l’Inde se situe plutôt entre le mois de novembre et le mois de mars. Les températures sont bonnes à ce moment-là, mais vous tomberez surtout hors de la mousson ! A partir de juin et jusqu’en septembre, des pluies diluviennes tombent en effet sur tout le pays. Capitale pour de nombreux indiens, elle n’est pas forcément très agréable pour visiter !

Carte du Road Trip :

Retrouvez facilement toutes les villes du road-trip sur cette carte interactive :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here