turkménistan
@123RF

Un voyage au Turkménistan n’est pas un voyage comme les autres. C’est une expérience qui aura tant sa dose de difficultés que d’émerveillements. Difficultés parce qu’il faudra préparer ce voyage différemment, avancer sur les routes intérieures de ce pays avec un guide agréé par l’Etat.

Émerveillement, parce que vous y verrez des choses qu’on ne peut voir nulle part ailleurs. Un canyon lunaire, sorti d’un autre monde, des ruines antiques, sorties d’un autre temps, et, en plein milieu du désert de Karakoum, le gouffre qu’on surnomme la Porte de l’Enfer. Une idée diabolique pour un voyage hors-norme !

Pourquoi aller au Turkménistan ?

Le Turkménistan est une destination encore méconnue du grand public. Il faut dire que les pays en -stan n’ont pas vraiment la cote. Pourtant ils sont eux aussi remplis de merveilles. Leur histoire a traversé les siècles, les millénaires même. Gouverné d’une main de fer par son président pendant plus de 20 ans, le Turkménistan reste, aujourd’hui encore, l’un des pays les plus fermés et les plus mystérieux d’Asie. On peut néanmoins obtenir un visa touristique si l’on s’y prend à l’avance.

Une fois sur place, vous aurez l’obligation d’engager un guide touristique agréé par l’état. Ce dernier ne revient pas si cher puisque le coût de la vie au Turkménistan est de moitié plus bas qu’en France. Le guide ne vous suivra pas à la trace dans les villes turkmènes, en revanche, il vous suivra lors de vos déplacements à l’intérieur du pays. Si ces formalités peuvent être gênantes, elles permettent au moins aux touristes de visiter cet étonnant pays que vous n’oublierez pas de sitôt.

C’est parti pour le Road Trip !

Etape 1 : Achgabat, la capitale du Turkménistan

Vous arriverez à l’aéroport d’Achgabat, la capitale du Turkménistan. Elle est située dans une oasis au sud du désert de Karakoum. Ce désert s’étend sur plus de la moitié du territoire turkmène et il accueillit une civilisation de l’âge de bronze. En effet, les archéologues y ont trouvé des vestiges vieux de plus de 5.000 ans. Achgabat est cependant une ville plutôt jeune. Elle crée un choc au premier abord, presque artificielle, étrangement vide alors qu’elle est remplie de monuments plus extravagants les uns que les autres.

achgabat-capitale
@pixabay

Toutefois, vous découvrirez beaucoup de choses à Achgabat. Des palais, des mosquées, des musées. En arabe Achgabat signifie d’ailleurs « la ville de l’amour ». Commencez par vous balader au bazar pour avoir un meilleur aperçu du mode de vie turkmène. Dirigez-vous ensuite vers la place de l’Indépendance pour découvrir l’impressionnant palais de Türkménbasy. Le musée National vous donnera plus d’informations sur l’Histoire et la culture turkmène.

Etape 2 : Les ruines de Nisa, en plein désert

A une quinzaine de kilomètres d’Achgabat, vous pourrez découvrir les ruines de Nisa. C’était la capitale de l’ancien empire parthe, une civilisation qui domina la région il y a 2.000 ans. Une partie des vestiges est classée au musée National d’Achgabat mais les ruines sont toujours là, en plein désert.

ruines nisa turkmenistan
@123RF

L’ancienne forteresse est la partie la mieux conservée. Un voyage dans le temps qui est entré dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Etape 3 : Mary et les ruines de Merv

mausolée-turkmenistan
@123RF

Partez ensuite à l’est pour la ville de Mary. Une ville secondaire agréable et moderne. Vous pourrez y passer la nuit avant de partir pour les ruines les plus impressionnantes de ce voyage au Turkménistan : les ruines de l’ancienne ville Merv.

merv turkmenistan
@123RF

Etape importante de l’ancienne route de la soie, la plupart des ruines de ce site, disséminées en plusieurs endroits, ont été détruites par le temps. Cependant, un édifice étonnant vaut le détour : celui de la grande forteresse de Kyz Kala, avec ses colonnes gaufrées qu’on dirait taillées dans le sable. Vous n’en verrez pas deux comme ça dans votre vie !

Etape 4 : Darvaza, la Porte de l’Enfer

Pour vous faciliter la tâche, mieux vaut repasser par Achgabat avant de rejoindre le nord du pays, direction : la porte de l’enfer ! C’est le surnom qu’on donne au site géologique de Darvaza. Unique au monde, ce gouffre enflammé paraît sortir d’un film fantastique.

turkménistan
@123RF

Qu’on vous rassure, il n’a toutefois rien de naturel. C’est une erreur de calcul de la part des scientifiques de l’époque qui, ayant découvert une poche de gaz dans le désert, ordonnèrent un forage pour en extraire ses ressources. Résultat : un cratère de 60 mètres de large se forma, engloutissant tout sur son passage. La décision fut prise d’y mettre le feu pour éviter aux gaz toxiques de se propager et le feu ne s’arrêta plus.

Depuis plus de 40 ans le feu continue de brûler dans ce gouffre qui est devenu, dans l’imaginaire collectif, la porte de l’enfer. S’il n’y a pas grand-chose à faire aux alentours de Darvaza, vous assisterez cependant à un spectacle impressionnant qui vous marquera toute votre vie. Les autorités turkmènes auraient annoncé la fermeture prochaine du site.

porte de l'enfer
@123RF

Cela dit, ce gouffre diabolique est tout de même devenu la principale attraction touristique du Turkménistan. On peut donc se demander ce qu’il adviendra de Darvaza ces prochaines années.

Etape 5 : Türkménbasy et le canyon de Yangykala

Tout à l’ouest du pays, sur les bords de la mer Caspienne, se trouve la grande ville portuaire de Türkménbasy. Le Turkménistan aimerait faire de cette ville une véritable cité balnéaire mais on est encore loin du compte. Türkménbasy ressemble plutôt à un vaste centre industriel. Vous pourrez y trouver les plaisirs classiques d’une ville et plus encore les originalités d’une ville turkmène !

Türkménbasy sera surtout le point de départ pour la dernière étape de ce voyage : le canyon de Yangykala. Préparez-vous, parce qu’ici l’émerveillement est total. Les roches de ce canyon, étrangement organisées en bandes dentelées, offrent des couleurs époustouflantes. Elles vont du jaune au rose, apportant des teintes à chacune des lignes que l’on voit se dessiner sur la roche. Ce site lunaire s’étire sur plus de 25km ! Le clou du spectacle d’un voyage insolite qui attirera les plus curieux d’entre vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here