Tombeaux des Rois sites archéologiques visiter
@123rf

Forte de son patrimoine historique, l’Europe est une destination parfaite si vous souhaitez visiter des sites archéologiques. Parmi les centaines présents sur le continent, nous vous proposons de percer 8 sites de fouilles archéologiques et découvertes archéologiques à travers cet article. De la Grèce à la France en passant par Chypre et l’Italie, on vous embarque entre histoire et archéologie, c’est parti !

Quels sites archéologiques visiter en Grèce ?

L’Acropole d’Athènes

C’est sans doute l’un des sites d’archéologie les plus incontournables de Grèce et d’Europe ! L’Acropole est l’une des sept merveilles du monde antique et on comprend évidemment pourquoi. 

Elle surplombe la capitale grecque du haut de ses 153 mètres et est donc un véritable symbole de la ville. 

Athenes-acropole-sites-archéologiques-visiter
@Unsplash

L’Acropole d’Athènes abrite de nombreux vestiges et sépultures archéologiques de l’Antiquité grecque. Tous ces trésors grecs sont tous très bien conservés. Vous ne pourrez pas manquer le grand et fabuleux Parthénon, symbole de la suprématie athénienne ; il est le plus grand des vestiges de l’Acropole ! 

Ne manquez également pas le Théâtre de Dionysos, dieu du Vin et du Théâtre. Il pouvait autrefois accueillir jusqu’à 17 000 personnes, pas mal non ? 

Athenes
@Unsplash

Aussi, ne ratez pas le temple d’Athéna Niké et l’Érechthéion, ils valent vraiment le détour. 

Pour profiter pleinement de votre visite, nous vous conseillons d’y consacrer au moins deux heures, afin de voir et de contempler toutes les richesses de ce lieu.

Olympie 

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site d’Olympie est situé dans la vallée du Péloponnèse, au cœur d’une nature d’une beauté et d’une sérénité incroyable. Il est l’un des sites historiques et archéologiques les plus connues de la Grèce antique.

Dès le Xème siècle av J-C, Olympie est devenu le centre du culte de Zeus, père des douze dieux de l’Olympe. 

Olympie-sites-archéologiques-visiter
@Unsplash

Le site est divisé en 3 grandes zones : le sanctuaire, où les différents temples se trouvent, un quadrilatère délimité par un mur et enfin les installations sportives grecques.

Le premier monument que vous verrez à votre arrivée est le gymnase, lieu où les sportifs devaient venir s’entraîner avant les Jeux Olympiques. Puis au fil de votre visite, vous découvrirez d’autres édifices comme le Palestre, qui servait à l’entraînement des lutteurs, le Prytanée, accueillant les vainqueurs ou encore le temple d’Héra, femme et sœur de Zeus, déesse de la fécondité et du mariage, gardienne du foyer. 

Olympie-site-archéologique
@123rf

Et encore, durant votre visite de ce grand sanctuaire, vous pourrez observer le stade antique d’Olympie. Il mesure 192,35 m soit 600 pieds antiques. Selon la légende, c’est Héraclès qui aurait décidé de la longueur du stade, en prenant son pied comme mesure. 

Bref, le complexe archéologique d’Olympie vaut vraiment le détour : entre histoire, mythologie grecque et sport, vous en verrez de toutes les couleurs ! 

Quels sites visiter en Italie ? 

Pompéi

Tristement célèbre, Pompéi est une cité archéologique à ne pas manquer si vous êtes de passage dans la région de Naples

Cette cité détruite par l’éruption du Vésuve à l’automne de l’an 79 est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. 

Pompei
@123rf

L’éruption avait, en quelques heures, mis la ville en cendre, et tué des milliers de Romains. La ville a donc été ensevelie sous la lave et sous la cendre, et l’est restée pendant plus d’un siècle et demi. 

Ce n’est qu’à partir de 1748 que les fouilles ont permis d’exhumer la ville et de découvrir les fabuleux trésors de cette dernière. Aujourd’hui, Pompéi est un site encore mystérieux et très bien conservé dont les ruines permettent de circuler aisément dans l’ancienne ville et de se retrouver au temps des Romains ! 

Rome

Ah notre chère Rome antique… À la fois cité et Empire…

La ville de Rome regorge de vestiges datant de l’Antiquité et de l’époque pendant laquelle Rome était une puissance mondiale.

Lors de votre visite de la capitale italienne, ne manquez pas de vous rendre au Forum Boarium. Sous l’antiquité, il était situé à proximité du premier port fluvial de Rome. Aujourd’hui, le Forum Boarium se situe sur l’une des plus célèbres places de Rome, la Piazza Bocca della verità.

Forum Boarium sites archéologiques visiter
@123rf

Ensuite, continuez votre découverte de la Rome antique en passant par le Forum romain et son arc de Constantin, situé juste à côté. 

Après cela, dirigez-vous vers le Panthéon, extrêmement bien conservé. Il était à l’origine un monument dédié aux Dieux romains, mais à Venus et Mars en particulier. Le Panthéon est devenu aujourd’hui un édifice religieux chrétien. À voir absolument !

Panthéon Rome
@Unsplash

Autre monument incroyable à voir et sûrement le plus connu, le Colisée ! A l’époque antique, il fut le plus grand amphithéâtre jamais construit dans l’Empire romain. Conservation parfaite, grandeur et majestuosité sont au rendez-vous alors vous ne pouvez pas le rater ! Profitez également de la colline de l’Oppius située à proximité. De nombreux vestiges antiques s’y dressent.

Colisée site archéologiques visiter
@Unsplash

Lors d’un séjour à Rome, ne manquez pas non plus le Forum et la Colonne de Trajan, les murs d’Aurélien et les portes de Rome, ainsi que les forums impériaux ou encore le fameux et historique Palatin, une des sept collines traditionnelles de Rome.

Bref, vous l’aurez compris, Rome est une ville riche d’Histoire et est un site archéologique grandeur nature, alors foncez-y ! 

Quels sites archéologiques visiter à Chypre ?

Le parc archéologique de Kato Paphos – Paphos

Cette station balnéaire chypriote pleine de vie est surtout connue pour ses vestiges et ses ruines archéologiques. La capitale européenne de la culture en 2017 vous réserve bien des surprises ! 

Kato Paphos Chypre
@123rf

Le principal site archéologique de la ville est Kato Paphos. C’est un véritable musée archéologique à ciel ouvert ! Vous serez épatés par les ruines encore extrêmement bien conservées et par ce mélange de cultures. En effet, les ruines remontent à plusieurs époques : de l’Age de Pierre, en passant par les époques romaines et hellénistiques pour finir à l’époque byzantine. Paphos en a passé des ères !  

Donc, sans plus attendre, venez déambuler entre ces vestiges. Vous aurez même l’occasion de découvrir 4 villa’s, ornées de mosaïques évoquant la mythologie et la civilisation romaine. 

Vous êtes partant ? On parie que oui !

Les Tombeaux des rois – Paphos

Autre site situé dans la merveilleuse ville de Paphos, les Tombeaux des rois est une nécropole classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Tombeaux des Rois sites archéologiques visiter
@123rf

Ces structures archéologiques comprennent 8 tombeaux, tous édifiés au 3ème siècle avant J-C. Ils ont été aménagés dans un réseau de chemins souterrains creusés dans la roche. Tous les tombeaux sont soutenus par des colonnes doriques et sont tous extrêmement bien conservés ! 

Quels sites archéologiques visiter en France ? 

La grotte de Lascaux

Retournons au Paléolithique et partons découvrir la très connue Grotte de Lascaux. Les fouilles ont commencé des années avant mais les archéologues ont finalement découvert le site en septembre 1940. La grotte de Lascaux fascine par le nombre gigantesque d’œuvre peintes sur ses murs. 

grotte de lascaux
@Flickr

Depuis sa découverte, Lascaux est classée au titre des monuments historiques. C’est en 1979 que la grotte préhistorique devient classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Grotte de Lascaux est aujourd’hui un des sites archéologiques les plus fascinants en France. Avec ses peintures précises et en couleurs représentant divers tableaux, Lascaux est un site de la préhistoire extrêmement protégé.

grotte de lascaux
@Flickr

Le site de Lascaux a subi des erreurs de conservation et est aujourd’hui fermé au public. Une deuxième grotte, Lascaux 2, a ouvert ses portes au public en 1983 et est une copie conforme de Lascaux. Lascaux 2 est l’un des sites les plus visités de Dordogne.

Alésia 

Ancienne cité de l’Empire gallo-romain connue pour sa bataille et son siège en 52 av. J-C, Alésia est aujourd’hui un site archéologique immense.

Les vestiges gallo-romains d’Alésia permettent d’imaginer et de comprendre la vie quotidienne de l’époque. En parcourant les rues de ce grand site, vous découvrirez le centre monumental composé d’un sanctuaire, d’un théâtre et d’un forum ainsi que des îlots d’habitations dans lesquelles de jolies caves sont toujours présentes. Non loin de là, vous découvrirez également une des statues imposantes de Vercingétorix, haute de 6,6 m. 

Alesia-site-archéologique
@alesia.com

A 3 km de là, découvrez le Centre d’interprétation d’Alésia. Sa forme circulaire évoque le siège de l’ancienne cité gallo-romaine, les colonnes de l’atrium évoquent le chaos qu’engendra cette bataille et les résilles en mélèze fait référence au bois utilisé pour les fortifications romaines.

Alesia-site-archéologque
@alesia.com

Autour d’un parcours pédagogique, c’est ici que vous pourrez en apprendre davantage sur l’Histoire du siège d’Alésia et son déroulement : des conquêtes de l’armée romaine, en passant par la révolte des chefs gaulois et l’affrontement des deux armées, jusqu’à la victoire de César et le siège de la ville. 

En bref, Alésia est un des sites archéologiques à visiter. Chargé d’Histoire, il mérite vraiment le détour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here