Visiter Belgrade : les 9 incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 7 août 2020, mis à jour le 6 août 2020
belgrade cathédrale

Encore méconnue, Belgrade est une ville des Balkans à découvrir de toute urgence ! La capitale serbe au lourd passé est aujourd’hui une véritable cité entre tradition et modernité, où l’architecture reflète les différentes époques vécues. Découvrez les sublimes églises, les rues populaires et les rives du Danube… et passez un séjour agréable !

Que faire à Belgrade ?

L’église Saint-Sava

C’est l’un des symboles de la capitale serbe : l’église Saint Sava est l’une des plus belles de tout Belgrade. Contenant la plus grande mosaïque en coupole du monde, elle culmine à plus de 80 mètres de hauteur et peut accueillir plus de 10 000 fidèles. Impressionnante, avec son immense coupole et ses croix géantes, elle est très touristique mais mérite la visite : de l’intérieur ou de l’extérieur, elle en met plein la vue !

eglise saint sava belgrade
@123RF

Sa construction a débuté en 1939 mais ne s’est terminée… qu’en 2019 ! En réalité, stoppée en 1941 par les guerres et la dictature de Tito, elle n’a repris qu’en 2001 pour se finir 18 ans plus tard à une date symbolique. En effet, huit cents ans plus tôt, en 1219, Saint Sava (dont l’édifice porte le nom) avait créé l’Eglise Orthodoxe de Serbie qui s’est étendue dans tous les pays des Balkans. Il était donc très important pour les dirigeants serbes que l’église soit terminée à cette date anniversaire.

belgrade cathédrale
@123RF

Lorsque vous y serez, levez la tête et admirez la coupole, les mosaïques typiques du pays et la façade de marbre et de granit. Ensuite, vous pourrez visiter les sous-sols : ceux-ci contiennent le trésor de l’Eglise, mais également une crypte. Sur le côté, vous trouverez également une petite église aux décors monumentaux et incroyables.

La Forteresse de Belgrade et le Parc Kalamegdan

C’est l’un des symboles de la capitale serbe : difficile de manquer le Parc Kalemegdan, qui offre une superbe vue sur le spectaculaire confluent du Danube et de la Sava, la rivière locale. Très connu et touristique dans la ville, celui-ci contient la Forteresse de Belgrade, une ancienne place forte de l’armée serbe. Aujourd’hui désaffectée, elle a été intégrée au parc, très agréable, où les habitants de la ville aiment venir se détendre en famille.

parc kalemegdan serbie
@pixabay

Située à une centaine de mètres d’altitude, sur une falaise qui domine l’eau, la forteresse date en réalité de l’Antiquité. En effet, lors de l’invasion de l’empire romain dans les Balkans, ceux-ci avaient vu l’intérêt stratégique de placer un fort à cet endroit. De nombreuses fois détruit puis réhabilité, le lieu a été totalement démilitarisé au XIXème siècle après l’insurrection contre l’Empire Ottoman. Bombardé pendant la Première Guerre Mondiale, il a été laissé en ruines et vous pouvez le visiter dans cet état aujourd’hui.

belgrade forteresse
@pixabay

Cependant, plusieurs parties ont été rénovées afin d’en faire des musées et des restaurants. Croyez-nous, manger avec cette vue est clairement inoubliable ! Mais surtout n’oubliez pas de profiter du parc Kalamegdan, qui s’étend tout autour. Très ombragé, contenant des activités pour les enfants et même un petit zoo, c’est le plus grand espace vert de la ville, et l’un des plus agréables. Pour un dimanche ensoleillé, il est idéal !

Le quartier de Skadarlija

C’est clairement le quartier le plus agréable de la ville : situé au nord de la Place de la République, Skadarlija est souvent surnommé « le petit Montmartre ». En effet, avec ses rues pavées et ses maisons colorées, ce quartier bohème est très populaire parmi les écrivains et intellectuels serbes. Et pas que : dans ses nombreuses auberges typiques, de nombreuses personnalités internationales ont séjourné. L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos, Tito ou encore George W. Bush y ont par exemple posé leurs valises !

skadarlija belgrade serbie
@Flickr

Et ce n’est pas étonnant : on y trouve une ambiance tranquille et très traditionnelle. Ses auberges proposent des recettes serbes, de la bière pas chère et de la musique. De quoi vous dépayser entièrement ! Il faut également savoir qu’avant d’être colonisé par les intellectuels (qui y organisent toujours des soirées), le quartier était considéré comme celui des tziganes. Pas étonnant que l’on y trouve encore aujourd’hui de la musique et des tenues traditionnelles de ce peuple de nomades !

skadarlija auberge serbie
@123RF

Les auberges les plus connues sont celles de Tri šešira, Dva jelena, et celle du Petit Piaf. Oui, le nom du restaurant est en français : les serbes aiment beaucoup la culture tricolore et lui rendent souvent hommage. Alors perdez vous dans les petites rues, arrêtez vous manger une glace et admirez les peintures sur les murs… Bienvenue dans l’ambiance de Belgrade !

Le quartier de Zemun

Autre quartier populaire de Belgrade, Zemun est totalement différent de Skadarlija : c’est la vieille ville, où l’on trouve les plus vieux bâtiments de cette ville au passé si particulier. Ancienne ville à part entière, elle a été totalement intégrée à la capitale et témoigne d’un passé très fort. Vous trouverez notamment des bâtiments datant du XVIIIème et XIXème, comme les ruines de la forteresse (la tour est encore sublime).

zemun belgrade
@123RF

On y trouve également plusieurs bâtiments religieux, dont des églises orthodoxes et catholiques. L’église Saint-Nicolas est notamment l’une des plus belles de la région. Construite au milieu du XVIIIème siècle, elle possède des décors absolument sublimes. Petit point supplémentaire : c’est l’un des plus anciens bâtiments de Belgrade, qui a souvent été détruite par des guerres et des bombardements. Mais ce n’est pas la seule que vous trouverez : le mieux est de se promener dans les rues, et d’entrer dans les édifices ouverts, ils possèdent souvent des décors classés au patrimoine de la ville.

Vous trouverez également une synagogue et un cimetière juif : Zemun a longtemps été le quartier juif de Belgrade et a payé un très lourd tribu pendant la Seconde Guerre Mondiale, puisque près de 600 personnes ont été déportées, ne laissant plus que 115 juifs dans la ville. Enfin, il n’existe pas d’autre façon de finir ce tour du quartier qu’une petite balade sur les bords du Danube : ils sont appréciés par les habitants comme par les touristes.

Faire un tour dans le passé de Belgrade

La capitale serbe possède un très lourd passé, dont de nombreuses traces sont encore visibles dans ses rues. Souvent colonisée (par l’Empire Austro-Hongrois, puis l’Empire Ottoman), elle a également participé à de nombreuses guerres. Bombardée, récupérée par le pouvoir communiste, puis capitale de la Yougoslavie, elle n’a connu la paix que très récemment, après les guerres d’indépendance de la Croatie, du Kosovo ainsi que du Monténégro. Aujourd’hui calme et agréable, elle est cependant marquée par ce passé mouvementée.

Vous le verrez notamment si vous visitez ses musées. Le musée militaire est très intéressant, tout comme le Musée National ou encore le Musée de la Yougoslavie. Vous pourrez aussi aller visiter le mausolée de Tito, l’ancien dictateur du pays. Situé dans la Maison Fleurie, celui-ci attire les nostalgiques qui laissent des petits mots incongrus. Il est également possible d’acheter des souvenirs mettant en scène l’homme en maillot de bain ou dans d’autres situations aussi bizarres. Si vous n’êtes absolument pas obligés d’en acheter, une petite visite permet de mieux comprendre l’état d’esprit des serbes, restés plus de 35 ans sous sa dictature.

Enfin, dernière visite plus insolite pour découvrir le passé Belgrade : ses souterrains ! La ville, souvent bombardée, possède des dizaines de grottes sous ses bâtiments, et un réseau de tunnels que l’on ne trouve dans aucune autre capitale. Creusés par les autrichiens, les ottomans ou les yougoslaves, ils se visitent avec un guide, pour que vous compreniez toute leur histoire.

L’île d’Ada Ciganlija

Sur les bords de la Sava, vous trouverez l’un des endroits les plus agréables de Serbie, l’île d’Ada Ciganlija. Située au centre de la ville, celle-ci est devenue depuis plusieurs dizaines d’années une station balnéaire très populaire. Disposant de plusieurs bars, de plages et d’une grande zone de baignade, elle est parfaite l’été, lorsque la chaleur de l’été devient étouffante.

ada cingalja belgrade
@pixabay

Ancienne place publique d’exécution sous l’empire ottoman, l’île a été prise en charge par les autorités qui l’ont remise à neuf. Elle est devenue un véritable centre de jeux et d’attractions pour petits et grands. Rattachée au continent par un pont (après être longtemps restée indépendante), elle est plutôt touristique. On peut s’y baigner, bien sûr, mais également y faire des pique-niques, des barbecues et de nombreux sports (tennis, beach-volley, basket, roller, activités nautiques…). Grâce à deux pistes artificielles, on peut même y faire… du ski !

Enfin, si vous avez vraiment envie de vous dépenser, une piste cyclable fait le tour de l’eau, sur environ 7km… Alors à vos vélos, avant de profiter des meilleurs restaurants !

Les places de la République, de Terazije et la rue Knez Mihailova

C’est le coeur de la vie de Belgrade : deux grandes places populaires et reliées entre elles par une grande rue commerçante et piétonne. Très fréquentées, autant par les touristes que par les habitants de la ville, ces trois endroits sont réputés dans le pays tout entier. Sur la Place de la République, notamment, vous trouverez de nombreux cafés et restaurant, mais aussi le Théâtre National et le Musée National. Levez la tête : une statue du Prince Michel III Obranovic vous observe !

Sa jumelle, la place Terazije est également très fréquentée. On y trouve de très nombreux officiels et classé au patrimoine des Balkans. L’hôtel Movska, avec son toit vert, fait partie des plus connus, tout comme le bâtiment Krsmanović et ses dorures. La fontaine, quant à elle, a été réalisée à la fin du XIXème siècle. Plus moderne, c’est également là que se trouve le plus grand McDonalds de tous les Balkans !

Séparant les deux places, la rue Knez Mihailova est piétonne est très aimée des touristes. En effet, on y trouve de très nombreux magasins à la mode. Parfaite pour une après-midi shopping dans l’ambiance de la capitale !

Visiter les rues de Belgrade

Hors des quartiers évoqués plus hauts, Belgrade est une jolie ville, dont l’ambiance est très agréable. À taille humaine, elle respire le calme, la fête et la bonne humeur. Et rien de mieux pour comprendre cette état d’esprit que de se perdre dans ses rues, de se balader dans tous les quartiers. En revanche, ne vous attendez pas forcément à de l’architecture ciselée : souvent détruite, elle a été récemment reconstruite en partie.

Vous y trouverez notamment pas mal de street-art, notamment dans le quartier de Savamala où il faut garder les yeux bien ouverts. Cependant, dépêchez vous d’aller le visiter : les autorités serbes ont pour projet de le raser pour y construire un quartier très moderne et financé par les Emirats Arabes Unis. Alors avant que ces immeubles flambants neufs ne débarquent, plongez vous dans le passé de Belgrade et dans ses rues animées !

Le Mont Avala

Si vous restez en Serbie quelques jours, éloignez vous un peu de Belgrade pour vous rendre sur le Mont Avala prendre un peu d’air frais. Surplombant la capitale serbe, celui-ci est plutôt touristique et vous y trouverez des compétitions de cyclisme, d’escalade et d’autres sports de montagne. Verdoyant, il dispose de plusieurs campements de montagne où les Belgradois aiment venir passer quelques jours.

mont avala belgrade
@Flickr / sophis1cated

Lors d’une journée ensoleillée, vous pourrez simplement vous arrêter pour y pique-niquer et profiter de la nature serbe, très agréable. En plus, en montant un peu, vous aurez un superbe panorama sur la ville. Alors, qu’attendez-vous pour vous prévoir une petite randonnée ?

Comment visiter Belgrade ?

Belgrade est une ville à taille humaine, desservie par de nombreux transports en commun. Empruntez notamment la ligne 2 du tramway, qui vous permettra de faire facilement le tour des plus beaux quartiers. De plus, vous pourrez rejoindre rapidement les monuments à pied. Pour venir de France, sachez néanmoins que les billets sont plutôt abordables et qu’ils vous permettront de rejoindre la ville rapidement. Cependant, la destination n’étant pas très touristique, vous devrez sans doute chercher un peu le meilleur prix.

Où manger à Belgrade ?

Belgrade est une ville où l’on mange bien, et pour pas très cher. La nourriture serbe, que l’on retrouve dans tous les Balkans, est assez bonne et possède des plats à base de viande grillée et de bière, notamment. Pour goûter les meilleures recettes, vous pourrez aller dans les auberges : elles sont légion dans la ville et proposent de la nourriture de très bonne qualité.

Où dormir à Belgrade ?

Différents quartiers, notamment les plus touristiques, sont agréables à vivre à Belgrade. Assez peu chère, la ville dispose de nombreuses auberges de jeunesse. Vous en trouverez partout dans la ville ! Parfait si vous voulez venir en famille ou entre amis pour un week end abordable.

Où sortir à Belgrade ?

La vie nocturne de Belgrade est très importante. En effet, connue pour ses bars et ses fêtes, la capitale serbe accueille de nombreux fêtards du monde entier. Un peu comme Budapest, elle est parfaite pour les enterrements de vie de jeune fille/garçon ou les anniversaires à fêter. Privilégiez l’île d’Ada Ciganlija et notamment les splavovis, les bars flottants. Tenez vous bien : on appelle Belgrade la « Barcelone des Balkans » !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

belgrade
@123RF

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.