Petite capitale européenne encore méconnue, Bratislava est pourtant une superbe ville à visiter en Europe. Avec son curieux mélange d’architecture médiévale, de bâtiments colorés et d’immeubles à l’ambiance communiste, elle offre une atmosphère très particulière. Alors, venez, on vous emmène pour une petite promenade le long du Danube !

Que faire et que voir à Bratislava ?

Se balader dans le centre-ville historique

Quasiment totalement piétonne, la vieille ville de Bratislava est très différente de la partie moderne de la capitale. Dans ses grandes rues pavées, vous trouverez de nombreuses boutiques, des restaurants traditionnels et des bars plutôt fréquentés. Dans un quartier s’étirant du Palais Présidentiel au Danube, vous trouverez de très nombreuses et larges artères pour vous balader.

Un endroit agréable, où les touristes côtoient les locaux particulièrement dans la journée grâce à toutes les boutiques de souvenirs et artisanales, mais aussi le soir, dans les nombreux bars. Si vous partez en hiver, attention, vous ne trouverez pas grand monde : les gens s’enferment au chaud dans les établissements et les rues semblent désertes. L’été, en revanche, est la saison idéale pour faire la fête tous ensemble !

bratislava
@Justine Texier

Mais dans ces rues de la vieille ville (le Staré Mesto selon l’appellation locale), on trouve également certains des bâtiments les plus importants de Bratislava. L’ancien hôtel de ville, par exemple, fait partie de ceux-là. Situé sur la place centrale et entourée de petites maisons blanches, il est lui même caractérisé par un toit aux briquettes oranges et certaines fois multicolores. C’est le plus vieux bâtiment de Bratislava et vous y trouverez aujourd’hui un musée très bien fait sur l’histoire de la ville, ainsi que d’anciens cachots.

bratislava-palais
@Justine Texier

Au détour des rues, vous tomberez également sur de nombreuses ambassades, d’autres anciens palais et notamment le Palais Primatial, qui sert désormais de mairie à Bratislava. Autrefois, il a eu une grande importance, puisque c’est ici que la paix a été signée après la bataille d’Austerlitz en 1805. Plus proche du Danube, vous aurez enfin le théâtre National, ainsi qu’une promenade où des jeux pour enfants ont été installés.

Monter jusqu’au château

Impossible de visiter Bratislava sans entendre parler du château ! Situé sur une colline en périphérie de la ville (mais accessible à pied), c’est un incontournable de la capitale slovaque. Pourtant, si vous voulez y monter, il va falloir vous armer de courage ! En effet, les rues qui y mènent sont très pentues et montent à pic le long de la colline.

bratislava chateau
@123RF

Même si les moins courageux peuvent s’aider en prenant le tramway, il est tout de même plus intéressant de faire la montée à pied : vous parcourrez les vieilles rues de Bratislava et vous pourrez y trouver des petites perles ou même des escaliers cachés ! Donnant sur l’immense cathédrale Saint Martin de Bratislava, le chemin nécessite un peu d’exercice.

 vue chateau
@Justine Texier

Une fois que vous serez arrivés au château, passez tout d’abord par la porte principale et montez sur les remparts pour voir la vue sur le Danube. Si d’un côté, la vue n’est pas terrible car elle donne sur les usines de l’autre côté du fleuve, de l’autre, vous pourrez voir la boucle  perdue au milieu de la forêt, et même, si le temps le permet, sur l’Autriche et la Hongrie. Ensuite, vous  rentrerez dans la première cour, avant de prendre vos billets.

Contrairement aux châteaux et aux palais français, peu de dorures, peu de jolies décorations : à l’exception des miroirs, l’endroit a été très modernisé et transformé en musée plus qu’en palais de l’époque. Vous y trouverez des tableaux de plusieurs époques différentes, mais également une rétrospective de l’histoire de la Slovaquie, pays qui n’existe en réalité que depuis le 01 janvier 1993, après la séparation avec la République Tchèque.

bratislava-chateau
@Justine Texier

Enfin, le lieu le plus incontournable du château… C’est le plus ancien ! L’une des tours date en effet de sa construction et a été aménagée pour que vous puissiez monter tout en haut et voir par les plus hautes fenêtres. Le panorama y est sublime !

Parcourir les quais le long du Danube

Une petite balade au bord de l’eau, cela vous dirait ? Alors, tout en prenant le temps de visiter Bratislava, descendez les rues pavées et dirigez-vous vers les bords du Danube, où vous pourrez admirer les flots de ce fleuve si large. Popularisé en Europe par le « Beau Danube Bleu », une valse de Johann Strauss, il occupe surtout une part importante dans la vie des Slovaques et des habitants de la capitale.

danube slovaquie
@Justine Texier

Deuxième plus long fleuve d’Europe, il borde en effet la Slovaquie mais traverse surtout Bratislava de part en part. Sur une partie de ses abords, les quais ont été aménagés en longues balades où les habitants se promènent en famille et entre amis. Entre nature et bâtiments traditionnels, ces promenades sont très agréables et particulièrement entre le printemps et l’automne, lorsque le soleil est au rendez-vous.

Et vous pourrez ensuite continuer la balade… sur le Danube ! Des compagnies ferroviaires proposent en effet de passer quelques heures à descendre le fleuve, puis à le remonter. Une balade agréable qui peut même se prolonger jusqu’aux villes environnantes. Devin ou même Vienne sont en effet accessibles en quelques heures de traversée. Une façon agréable et originale de visiter Bratislava ! Attention, les balades en bateau ne sont pas disponibles pendant les mois d’hiver.

danube vue
@Justine Texier

Et lorsque vous vous baladerez… levez la tête : la ville possède peu de ponts, mais ceux que vous verrez sont très importants dans la ville. L’immense pont du Soulèvement National Slovaque, particulièrement, qui mesure 85m de haut et accueille un restaurant tout en haut de l’un de ses piliers ou encore le Vieux Pont. Celui-ci est d’ailleurs le plus vieux pont encore debout au-dessus du Danube !

Monter tout en haut de la Porte Michel

Lorsque vous entrerez dans les rues de la vieille ville, c’est quasiment la première chose que vous verrez : la Porte Michel, immense beffroi, fait partie des plus vieux bâtiments de la capitale. Haute de plus de 50 mètres, elle est la seule des quatre portes des remparts de la ville encore debout. Conservée et rénovée de façon baroque au milieu du XVIIIème siècle, elle est aujourd’hui un vrai symbole.

bratislava porte st michel
@Justine Texier

Son nom provient d’une église en dehors des remparts de la ville mais également d’un faubourg de la ville. Et si vous voulez voir la ville de plus haut, il est possible de monter jusqu’au milieu du beffroi environ. Sur un petit balcon circulaire, vous pourrez prendre des photos de toutes les maisons et du Danube, en contrebas.

porte saint michel bratislava
@Justine Texier

A quelques mètres de là et pour une expérience un peu originale, pénétrez dans la Zámočnícka ulica, l’une des plus anciennes rues de Bratislava et faisant autrefois partie du quartier juif. Aujourd’hui, on pourrait la surnommer la « rue Halloween » : décorée d’araignées, de sorcières et de toiles en tout genre, elle est très originale !

Lever les yeux sur les façades décorées

Même si les rues de Bratislava sont très grandes et que l’on y reconnait souvent la patte communiste de la Guerre Froide (à l’époque, la ville faisait partie de la Tchécoslovaquie), les bâtiments sont tout de même plutôt colorés mais surtout très décorés. Les façades, qui sont rénovées et très propres, possèdent de nombreuses statues, des piliers très ciselées et beaucoup de sculptures.

Loin des bâtiments que l’on pourrait imaginer, la ville possède donc une architecture très travaillée qui pourrait même faire penser aux bâtiments impériaux autrichiens ou aux immeubles haussmanniens parisiens. Levez la tête en vous baladant, vous allez voir quelques perles !

Chercher toutes les statues d’art moderne

Dans le curieux mélange d’architecture qu’est la ville de Bratislava, entre les façades décorées, les bâtiments médiévaux et les longues artères, vous trouverez une preuve originale du côté artistique de la ville. Des statues de bronze, d’art moderne, se cachent en effet dans les rues, dans la nature ou même dans les centres commerciaux les plus modernes.

man at work bratislava
@Justine Texier

L’un des plus connus, c’est bien sûr le fameux Man at Work, la statue d’un homme sortant d’un égout dans les rues commerçantes. Sa tête souriante, en bronze, est prise en photo tous les jours par des dizaines de touristes qui viennent seulement toucher son casque sous le panneau qui l’annonce. Dans les rues avoisinantes, d’autres statues de style différent sont également cachées.

statue bratislava
@Justine Texier

Très bien cachée, l’une des plus belles statues se trouve dans un centre commercial Eurovea, où une petite danseuse funambule est en équilibre sur un fil qui surplombe de plusieurs mètres son compagnon acrobate. Des touristes viennent les voir de toute la ville !

statue slovaquie
@Justine Texier

Visiter la cathédrale Saint-Martin et l’Eglise Sainte-Elisabeth

Deux édifices religieux très importants à Bratislava… mais à l’histoire totalement différente ! Situées aux opposés de la ville, la cathédrale et l’église s’inscrivent toutes les deux dans le passé de la capitale slovaque. La première, notamment, grâce aux nombreux couronnements qui y ont eu lieu. En effet, à l’époque où la Slovaquie n’était encore qu’une province de la Hongrie, onze souverain(e)s et 8 de leurs épouses y ont reçu leur couronne dont la grande impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, l’une des souveraines les plus puissantes de la dynastie des Habsbourg.

cathedrale st martin bratislava
@123RF

Avec son immense tour de plus de 85 mètres de haut, l’église, qui date du XIVème siècle, a survécu à tous les événements qui ont frappé la ville pendant plusieurs siècles. La tour, par exemple, a d’abord vu son clocher détruit par la foudre, puis par un incendie avant d’être reconstruite. La guerre, les tremblements de terre puis la construction des tramways et le passage des poids-lourds sur la route à proximité ont également mis en danger l’église qui est aujourd’hui protégée. A noter que jusqu’aux années 60, une synagogue était située juste à côté mais elle a été détruite pour que le pont et la route puissent être construits. Un monument lui est dédié sur la place à proximité et raconte son histoire.

eglise sainte elisabeth bratislava
@123RF

De l’autre côté de la ville, l’Eglise Sainte Elisabeth a été rendue célèbre par sa couleur bleue clair qui lui a même valu son surnom. Construite bien plus tard que l’église précédente, entre 1907 et 1908, elle se caractérise par un style architectural s’apparentant à la Sécession, ce mouvement artistique dont Gustav Klimt avait posé les bases quelques années plus tôt. Richement décorée elle attire chaque année de nombreux touristes.

Trouver l’endroit où l’on brûlait les sorcières !

Le dernier endroit à trouver pour visiter Bratislava est un peu plus original : c’est une petite plaque où l’on peut lire un intriguant message… L’endroit où la première « sorcière » a été brûlée vive dans la ville ! Pratique datant du Moyen-Age, la chasse aux sorcières puis leur condamnation à mort a été très en vogue en Europe. La Slovaquie étant un pays très croyant et superstitieux, des traditions autour des sorcières se sont donc développées.

Le 13 décembre, par exemple, les habitants du pays fêtent Sainte-Lucie, la fête des sorcières, et des groupes folkloriques défilent dans les rues. Réputé pour être le jour le plus court de l’hiver, il était surtout, pour les Slovaques, le jour du choix entre la Magie Blanche et la Magie Noire.

sorcière-bratislava
@Justine Texier

Dans les traditions du pays, Lucie est une grande sorcière qu’il faut jeter au feu et combattre avec de l’ail et en mangeant. Pour l’anecdote, les animaux recevaient eux aussi du pain à l’ail, pour ne pas être contaminés ! Ce fameux jour, les femmes ne peuvent pas faire de travaux chez elles ni se rendre visite les unes aux autres.

Le soir, trois femmes vêtues de blanc (les « Lucie ») entrent dans chaque maisons et nettoient symboliquement les pièces de la maison. Très populaire, cette fête est célébrée dans toutes les régions slaves et notamment à Bratislava. Vous pourrez en tout cas trouver la petite plaque célébrant les sorcières à l’entrée de la vieille ville, à quelques mètres seulement de la Porte Michel.

Comment visiter Bratislava ?

Une fois que vous serez arrivés à l’aéroport, rejoindre le centre de la ville est très facile grâce à deux lignes de bus. Vous arriverez à la gare ou dans la vieille ville, mais ensuite, visiter Bratislava est très aisé. Le centre est facilement atteignable à pied, et même si les rues montent un peu, elles sont aussi plutôt agréable. Si vous ne le sentez pas en marchant, vous pourrez aussi le faire en tramway : la ville est parcourue par de très nombreuses lignes plutôt pratiques.

Où sortir à Bratislava ?

La bière slovaque, et notamment celle de Bratislava, est particulièrement peu chère. Dans la plupart des restaurants et des bars, la pinte vous coûtera en effet 3,50€ environ ! Indispensable pour visiter Bratislava, non ? En plus, si l’hiver, les rues sont assez vides et les bars ferment tôt, l’été, les gens aiment sortir dans les rues piétonnes et faire la fête. De nombreux bars, des ambiances différentes et des verres aux prix abordables… Autant de bonnes raisons d’aller faire la fête en Slovaquie !

Où dormir à Bratislava ?

La ville de Bratislava n’est pas très grande et pas très chère non plus. Vous pourrez donc trouver un hôtel ou une auberge de jeunesse pas trop chère dans le coeur historique de la ville ou à proximité. Sachant que les transports en commun (et notamment le tramway) desservent toute la capitale, vous ne devriez pas avoir de mal à aller voir les monuments les plus importants même si vous avez trouvé une chambre un peu excentrée.

Où manger à Bratislava ?

Il faut savoir que les slovaques aiment la bonne nourriture, les plats copieux et leurs recettes traditionnelles. Dans les rues de la capitale, vous trouverez donc de nombreux établissements de bonne qualité et à des prix abordables. Goûtez notamment les soupes servies dans des miches de pain, tous les plats à l’ail et les gnocchis, les principaux plats slovaques. Le goulasch, spécialité de cette région de l’Europe (Autriche, République Tchèque, Hongrie…), est enfin très populaire.

Profitez de la sélection de nos meilleurs restaurants à Bratislava !

Carte des meilleurs endroits à voir à Bratislava

Retrouvez ci-dessous les meilleurs endroits à visiter à Bratislava !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à piner !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here