porte de fer roumanie
@123RF

Il serpente entre les pays d’Europe, voyage dans une dizaine de pays et offre des paysages spectaculaires… Bienvenue le long du Danube, le fleuve d’Europe qui bat des records ! Parcourant près de 3 000 kilomètres, il est le deuxième plus long cours d’eau du continent après la Volga en Russie, mais également l’un des plus larges et des plus puissants. Et si vous le suiviez dans sa folle course à travers l’Europe ? Il a beaucoup de secrets à vous montrer !

Etape 1 : Départ de la Forêt Noire bavaroise

Prenant sa source en Bavière, dans la ville de Donaueschingen, le Danube fait la fierté de toute la région. Et il y a de quoi : tour à tour large, impétueux, petit cours d’eau ou grande rivière, ses eaux scintillent entre les pins, créant un paysage féérique et légendaire. Pas étonnant que de nombreux contes et légendes germaniques aient été tirés de ce fameux fleuve !

danube allemagne
@pixabay

Pour visiter, pas besoin de chercher de grandes villes, il vous suffira juste de profiter de la nature et des éléments. Cependant, si vous voulez vous arrêter sur le chemin du Danube, choisissez Ulm. Encore méconnue, c’est la capitale du Land de Bade-Würtemberg et marque la frontière avec la Bavière. Avec sa cathédrale qui serait la plus haute du monde, sa sublime bibliothèque en marbre et ses 600 brasseries, elle est à découvrir absolument. Et puis ses quais, bucoliques, sont très agréables !

Etape 2 : Vienne, l’impériale

Situé à l’écart de la ville, le Danube a toutefois fait la richesse de Vienne. En effet, de nombreux bateaux débarquaient leurs marchandises dans le port de la très puissante capitale autrichienne. A l’époque de l’apogée de l’empire austro-hongrois, il était même capital pour la ville. Aujourd’hui, c’est un endroit où les gens aiment venir se balader en famille. D’un côté du Danube, on trouve en effet, la maison d’Hundertwasser ainsi que le fameux parc du Prater qui dispose de nombreux manèges et activités.

autriche danube
@pixabay

De l’autre, vous verrez le Donaupark (traduisez le « parc du Danube »), également très agréable dans la ville. Non loin, dans cette partie de la ville, le quartier de Donaustadt dispose de nombreux parcs et est assez agréable pour se balader. En revanche, si vous voulez profiter du quartier touristique et historique, sachez que vous serez assez loin du Danube : le palais de la Hofburg, l’Opéra, ou encore le château de Schönbrunn sont à plusieurs kilomètres des quais. Enfin, n’oubliez pas d’écouter l’un des morceaux de classiques autrichiens les plus connus du monde : Le Beau Danube Bleu !

Etape 3 : la discrète Bratislava

Beaucoup plus petite que sa voisine viennoise, Bratislava est la capitale et la plus grande ville slovaque. A taille humaine, elle se visite en deux ou trois jours et dispose elle aussi d’un rapport important avec le Danube. Celui-ci borde en effet le quartier historique de la ville et tous les monuments les plus remarquables (l’ancien hôtel de ville, notamment). Lorsqu’il fait beau, suivre la balade au bord de l’eau et se laisser porter par le bruit du courant est très agréable.

quais bratislava
@Justine Texier

Mais vous pourrez également le voir de haut puisque Bratislava possède un grand château qui domine la ville. Situé tout en haut d’une colline, il est relié au reste des rues par des tramways ou des navettes. Vous pourrez aussi y aller à pied et vous vous rendrez compte que le panorama est superbe, vue d’en haut. L’édifice en lui-même n’est pas forcément très intéressant : refait à neuf, il ne présente que peu d’intérêt. Enfin, n’oubliez pas d’aller manger en haut du pont du Soulèvement Slovaque : le UFO Reštaurácia propose une vue à 360°C sur toute la capitale et le fleuve !

Etape 4 : Budapest, la fêtarde

Elle est surnommée la « Perle du Danube »… et ce n’est pas pour rien ! Budapest est en effet traversée par le fleuve de part en part et celui-ci prend une véritable part dans la vie de ses habitants. Il est d’ailleurs intimement lié à l’histoire de la ville, puisque l’un des édifices les plus connus de Budapest est le fameux Pont de Chaînes, ou Pont Széchenyi qui fut le premier à enjamber le Danube. Il permettait aux habitants de rejoindre enfin facilement les quartiers sur le quai d’en face, eux qui devaient à l’époque prendre des petits bateaux ou même marcher sur la glace.

budapest danube
@pixabay

De plus en plus dangereuses et précaires, ces pratiques ont disparu avec la construction des ponts. Pourtant, ils ont longtemps contribué à lier les hongrois au Danube. La construction du Parlement, au bord de l’eau, a également fait beaucoup puisqu’il s’agit tout de même du plus grand bâtiment de toute la ville. Enfin, il faut savoir que les quais de Budapest sont d’ailleurs classés au patrimoine de l’Unesco. Baladez vous et prenez vous en photo devant l’immense dôme du parlement… Vous ne le regretterez pas !

Etape 5 : Belgrade, une capitale méconnue

Non, le Danube n’est pas bleu là non plus, mais il est également très important dans la vie de la capitale serbe ! D’ailleurs, impossible de se rend à Belgrade sans passer par les bords du Danube. La ville est en réalité le point de rencontre entre le fleuve et la Save. Un confluent qui rend le panorama encore plus spectaculaire vu d’en haut. Car le meilleur endroit pour admirer les méandres de ce fleuve si particulier, c’est justement du haut du fort Kalemegdan.

danube belgrade
@pixabay

Contenant l’ancienne forteresse de Belgrade, le fort est un lieu touristique de la ville. Et notamment, bien sûr, pour sa vue ! Cependant, vous y trouverez également un grand parc, des terrains de sport et de jeux ainsi que des restaurants et boutiques agréables. Un endroit adapté à toute la famille ! Un peu plus loin des bords de l’eau (mais la distance reste tout à fait raisonnable), découvrez l’église Saint-Sava, l’un des joyaux de la ville.

Etape 6 : le défilé des Portes de Fer

Un passage à voir absolument en Europe ! Sur 135km, le fleuve est entouré d’immenses blocs de pierre, formant une entrée impressionnante en Roumanie. En effet, ce fameux défilé marque en réalité la frontière entre la Serbie et la Roumanie. De la plus spectaculaire des manières, il suffit de le voir pour s’en rendre compte ! Pour les visiter, rien de plus simple : le bateau. Des navettes font en effet le trajet entre les deux pays et font visiter aux touristes cet endroit entouré de mythes et légendes.

porte de fer roumanie
@123RF

Les guides vous expliqueront également l’histoire de ce canyon où l’on a retrouvé l’un des plus anciens villages d’Europe et qui a longtemps été un endroit stratégique lors des différentes guerres qui ont déchiré la région. En levant la tête, vous verrez dans la pierre des vestiges romains notamment la Table de Trajan, une pierre plate où une inscription latine avait été gravée à destination de l’empereur. Classée au patrimoine serbe, elle est très célèbre et entre dans l’histoire du lieu. De l’autre côté, sur la rive roumaine, vous pourrez admirer une statue de 55m de haut représentant la tête du dernier roi dace, Décébale. Bien plus récente, elle date de 1994.

Etape 7 : Dans les Carpates de Roumanie

Vous connaissez peut-être la Roumanie grâce à l’histoire du comte Drakul, un personnage ténébreux qui aimait exposer la tête de ses victimes sur des piques et qui a inspiré l’histoire du vampire Dracula. Mais saviez vous que dans les Carpates, la région montagneuse dans laquelle vivait ce fameux Drakul, le Danube avait aussi une grande part ? Déterminant la frontière avec la Bulgarie, au sud, il offre un superbe paysage, coincé dans la montagne.

carpates roumanie
@123RF

Encore loin de son delta très touristique, il est beaucoup plus sauvage et impétueux. Pour vous rendre dans la région, prenez l’avion jusqu’à Bucarest et descendez en voiture ou en transports. Peu touristiques, les bords de l’eau sont encore préservés et vous réservent un point de vue spectaculaire. Dans une région très reculée, vous allez découvrir un endroit magnifique !

Et pour finir, le delta dans la Mer Noire !

Pour finir ce long road trip de plus de 2000 kilomètres, impossible de ne pas se rendre jusqu’au delta du Danube, dans la Mer Noire. Et attention, vous allez arriver sur la Riviera roumaine ! Très touristiques, les plages de la région sont extrêmement fréquentées. Activités nautiques, balades ou juste transats, vous trouverez de tout. Cependant, mieux vaut privilégier les petites plages tranquilles (comme celle de Sulina) que vous trouverez dans ce magnifique delta encore très sauvage.

roumanie mer noire
@pixabay

Habité par plusieurs milliers d’espèces animales et végétales, il dispose par exemple d’une des principales colonies mondiales de pélicans. Pour admirer les plus beaux paysages, dirigez-vous cette fois vers la ville de Tulcea, où vous trouverez des points de vue incroyable. Au coucher du soleil, le spectacle est parfait !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here