Visiter Dublin… pendant la Saint Patrick !

Par Justine, le 8 juillet 2020, mis à jour le 13 août 2020
st patrick dublin bar

Fête nationale irlandaise, la Saint-Patrick est une véritable institution à Dublin. Très touristique, le 17 mars est fêté par tous les habitants de la capitale qui respectent des traditions bien précises. Toute la ville se colore de vert, les dublinois et les touristes dansent et chantent en passant de pub en pub. Et la bière coule à flots ! Alors comment visiter Dublin pendant la Saint Patrick et respecter toutes les coutumes locales ? Petit tour d’horizon !

La Saint Patrick, c’est quoi, c’est quand ?

Pourquoi les Irlandais fêtent-ils la fameuse Saint-Patrick le 17 mars ? Pour une raison toute simple : ce personnage, mi-légendaire, mi-saint, serait mort ce jour-là, après leur avoir enseigné les principes de la religion catholique. Évangélisateur de l’île, il leur aurait d’ailleurs fait comprendre les principes de la Trinité grâce à un trèfle, faisant de cette plante le symbole du pays. Raison pour laquelle l’Irlande entière se pare de vert pendant toute une journée…

dublin fête chapeau
@123RF

Mais contrairement à une croyance populaire, le 17 mars n’est pas la fête nationale officielle en Irlande. Bien que la journée soit fériée depuis 1906, elle n’est pas désignée par les autorités comme un jour rendant hommage au pays (comme peut l’être le 14 juillet en France). Fête religieuse importante, elle est cependant fêtée comme il se doit par les Irlandais qui aiment se déguiser et parader dans les rues !

Que faire à Dublin pendant la Saint Patrick ?

S’habiller en vert et porter obligatoirement un trèfle !

Comme expliqué plus haut, le trèfle est devenu le symbole du pays grâce à Saint Patrick, qui s’en est servi pour faire comprendre au peuple les principes de la Trinité. De ce fait, chaque 17 mars, les habitants s’amusent à en porter un à la boutonnière, mais également à le dessiner sur leurs habits, leurs chapeaux… C’est bien simple, il est décliné sous toutes les formes pour faire la fête !

saint patrick trèfle
@123RF

La couleur verte est également très importante : c’est simple, vous ne serez jamais trop vert pour faire la fête ! Couleur officielle du pays, elle est portée par tous les habitants de la capitale irlandaise. Vous serez obligés de suivre le mouvement pour participer aux parades et aux célébrations de la journée. Et pour l’anecdote, les gens ne sont pas les seuls à être habillés en vert : la ville entière se pare de cette couleur. Les eaux de la Liffey, la rivière qui traverse la ville sont même colorées pour un spectacle incroyable !

La parade du 17 mars

Les célébrations de la Saint Patrick se déroulent sur cinq jours depuis les années 90. Vous aurez le temps d’en profiter ! Mais cependant, le clou du spectacle se déroule le 17 mars, lors de la grande parade. Les habitants de Dublin, habillés de vert, des couleurs de leur drapeau national ou même déguisés avec des costumes insolites, se réunissent dans la rue pour voir passer de grandes statues lors d’un défilé unique.

parade st patrick dublin
@123RF

Elfes, farfadets et leprechauns (des petits bonhommes typiques irlandais) passent sur des chars devant une foule incroyable. Pour en profiter, il vous faudra trouver, vous aussi, le meilleur spot : certains s’accrochent aux statues, d’autres grimpent sur les lampadaires ou sur les arrêts de bus… Bref, n’importe quel endroit qui puisse vous permettre d’admirer la bonne humeur des irlandais qui aiment ne pas se prendre au sérieux !

Prendre une pinte au Temple Bar

La première chose à savoir sur la Saint-Patrick est que la bière y coule à flots pendant plusieurs jours… et toute la journée. Les pubs sont remplis d’une foule d’Irlandais et de touristes (Irish for the Day !), qui viennent profiter de l’ambiance, de boissons pas chères et des chansons. Alors qu’est ce qu’on boit ? De la Guinness, bien sûr, la bière locale, dont le goût peut en rebuter certains. Mais quoiqu’il arrive, vous trouverez forcément une boisson à votre goût : les cartes sont très détaillées !

st patrick temple bar
@123RF

Et on boit ça où ? Au Temple Bar, bien sûr ! C’est tout simplement le pub le plus connu de Dublin et c’est aussi le plus fréquenté. Notamment pendant la Saint-Patrick, évidemment. Attendez vous à une foule impressionnante de fêtards, à un peu d’attente pour avoir votre verre mais à une ambiance exceptionnelle. Malgré son côté très touristique, il est totalement incontournable à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Au moins pour la photo de votre pinte !

Tester les autres bars de la capitale

Vous imaginez bien que le Temple Bar n’est pas le seul pub de la capitale… Et si vous en testiez de moins connus, mais encore plus originaux ? Commencez par le Brazen Head, réputé pour être le plus vieux de la capitale irlandaise. Et pour cause, il aurait été créé au XIIème siècle ! Avec son ambiance feutrée, il propose de la bière, bien sûr, mais également le deuxième alcool star du pays, du whisky. Vous pourrez également tester le Church : comme son nom l’indique, il a été installé… dans une église ! Tout comme à Liverpool, vous boirez donc votre verre entre l’ancien autel et l’orgue en hauteur !

st patrick dublin bar
@123RF

D’autres pubs sont réputés dans la ville, comme le John Kavanagh’s ou le John Mulligan’s. Le président américain Kennedy serait venu boire un verre pendant une visite. Sinon, faites un tour au Long Hall, au Stag’s Head ou au Old Royal Oak : ils sont tous très agréables pour une journée de fête. Malgré la foule d’Irlandais et de touristes, vous y passerez un bon moment, au cœur de l’ambiance de la Saint-Patrick !

Apprendre quelques mots d’irlandais pour impressionner les locaux

A Rome, faire comme les romains, et à Dublin… Et si vous appreniez quelques mots de gaélique, pour passer pour un véritable irlandais ? Peu parlé, l’irlandais est tout de même l’une des deux langues nationales du pays, et même si beaucoup de mots ont été anglicisés au fil du temps, de nombreuses expressions sont encore d’actualité et impressionneront vos voisins de comptoir. Par exemple, pas question de dire « Cheers » en trinquant (oui, vous allez beaucoup trinquer pendant votre séjour !), mais plutôt « Sláinte », qui se prononce différemment selon les provinces où vous vous rendrez.

Si l’on commence à vous demander « What’s the Craic ? », ne vous étonnez pas : il s’agit juste de la manière locale de s’enquérir de votre santé ! Très courant dans le pays, le mot « craic » est typiquement irlandais et peut vous permettre de passer pour un local. Enfin, l’erreur ultime à ne pas commettre, c’est bien sûr de surnommer la fête « St. Patty’s Day »… ou vous vous récolterez plusieurs regards noirs. En effet, les irlandais l’appellent « Paddy’s Day », en référence au nom gaélique du saint, Pádraig, dont Patrick n’est que la traduction anglaise.

Comment aller à Dublin pendant la Saint Patrick ?

La meilleure solution pour aller à Dublin, c’est bien sûr l’avion. Les vols reliant Paris à Dublin sont assez réguliers et vous pourrez en trouver certains à des prix acceptables. En revanche, plus vous attendrez, plus ils seront chers… Les touristes du monde entier viennent dans la capitale irlandaise à cette période et les compagnies s’adaptent ! Ensuite, vous pourrez utiliser le taxi ou le bus pour rejoindre le centre-ville où tout se fait à pied ou en vélo. Alors laissez votre voiture garée et profitez !

Où dormir à Dublin pendant la Saint Patrick ?

Evidemment, les prix des hôtels montent sensiblement pendant la Saint Patrick ! D’ailleurs, plus vous vous rapprocherez du quartier des pubs, plus la différence sera sensible. Dans certains endroits, vous risquez même de voir la note doublée. De plus, il vous faudra réserver très à l’avance : les hôtels sont pris d’assaut.

Alors pour trouver des prix abordables, vous devrez vous éloigner du quartier des pubs, mais également choisir une auberge de jeunesse plutôt qu’un hôtel. Et si vous pouvez dormir chez l’habitant, c’est encore mieux. Vous serez réellement au cœur de la Saint Patrick !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.