Visiter la Guadeloupe : les 10 incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 14 août 2020, mis à jour le 26 août 2020
désirade gaudeloupe

C’est sûrement le plus connu et le plus touristique des Outre-Mer français : la Guadeloupe est l’un des plus beaux archipels du monde. Avec ses eaux bleues turquoise et ses plages de sable blanc, l’île des Caraïbes est une des plus belles destinations tropicales paradisiaques. Prêts à découvrir les magnifiques paysages et la riche culture ? Alors, c’est parti !

Que voir et que faire en Guadeloupe ?

Pointe-à-Pitre, la capitale

C’est la destination n°1 lors d’un séjour en Guadeloupe ! Chef-lieu du département, la ville est très touristique mais l’on y retrouve l’esprit tropical et la culture des habitants. Chaleureuse, colorée, elle est extrêmement dépaysante, et notamment sa place de la Victoire. Entourée de maisons coloniales, c’est le point central de la ville, où l’on trouve des arbres traditionnels, des cafés… Et pas mal de touristes ! Cependant, c’est ici que vous ressentirez la véritable âme de la Guadeloupe. Et ne manquez surtout pas ses marchés !

pointe a pitre, guadeloupe
@123RF

Bruyants, colorés mais tellement traditionnels, les marchés créoles de Pointe-à-Pitre sont presque légendaires. Connus dans tout l’archipel, ils sont extrêmement fréquentés et vous feront plonger dans les odeurs et les couleurs de la gastronomie guadeloupéenne, très importante. Ne manquez pas le marché Saint-Antoine, l’un des plus grands, ni celui de Saint-Julien, ou encore celui de Bergevin. Plus originaux, le marché aux Epices et le marché aux Fleurs sont également plutôt agréables.

Difficile également de manquer les monuments principaux de Pointe-à-Pitre, comme l’Eglise-Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Sa devanture jaune est extrêmement connue et elle est très populaire chez les locaux. De plus, il faut savoir qu’elle a traversé le temps sur une île soumise aux éléments… sans jamais s’effondrer ! Datant de 1807, elle est régulièrement appelée la Cathédrale sur place, bien qu’elle n’ait jamais été officiellement intégrée à l’Eglise Catholique.

pointe à pitre capitale
@123RF

Enfin, finissez votre journée par les différents musées proposés. Celui de Saint-John Perse, écrivain guadeloupéen est très touristique. Il présente ses oeuvres et revient sur sa vie mais dispose également d’un écrin incroyable, une maison construite en métropole, dans les ateliers de Gustave Eiffel, avant d’être assemblée en Guadeloupe. Le musée Schoelcher et le mémorial ACTe présentent quant à eux la longue histoire de l’archipel avec l’esclavage. Enfin, si vous êtes en famille, rendez vous dans l’aquarium du Gosier : il est splendide !

La Soufrière, le volcan monumental

La Martinique a sa Montagne Pelée, la Réunion, son Piton de la Fournaise, et en Guadeloupe, il y a la Soufrière ! Encore actif, le volcan de Basse-Terre créole n’est pas entré en éruption depuis 1976. Pourtant, il est toujours extrêmement impressionnant et attire de nombreux touristes. Randonneurs du dimanche ou aguerris, ceux-ci parcourent les différents sentiers qui permettent de monter jusqu’au cratère volcanique, culminant à 1467m.

soufrière volcan guadeloupe
@Flickr

Petit conseil, préférez le matin pour tenter la montée. Vous y éviterez d’une pierre deux coups les touristes et la chaleur ! En effet, le climat de l’île est chaud et humide, et peut être compliqué pour une activité sportive comme celle-là. Vous partirez des Bains Jaunes, une sorte de piscine naturelle où l’eau dépasse les 30°C. N’hésitez pas à aller vous y baigner, le bassin peut-être glissant mais il est nettoyé régulièrement. D’ailleurs, de nombreuses autres sources telles que celle-ci existent tout autour du volcan : leur eau, chauffée par la lave, contient en général des vertus dermatologiques !

soufrière volcan
@Flickr

Une fois que vous aurez profité de la baignade dans le bassin, commencez votre ascension en passant par la Trace du Pas du Roi. La montée est accessible même aux moins sportifs, cependant il faut toujours être prudents. Certains endroits sont d’ailleurs interdits au public par risque d’éboulement ou parce que la diffusion de fumées toxiques peut être dangereuse pour l’organisme. Mais quoiqu’il arrive, la vue spectaculaire du sommet vous comblera !

Le Parc National de Guadeloupe

Au pied du volcan, on trouve l’un des plus beaux parcs nationaux des Antilles, voire du monde entier. Sous l’ombre des arbres de la jungle des Caraïbes, on trouve en effet des centaines d’espèces d’animaux et de plantes, un espace à la végétation colorée et luxuriante où tout est surprenant. Par exemple, vous pourrez y découvrir plus d’une centaine d’espèce d’orchidées, et pas moins de 11 chauve-souris différentes… Bref, le paradis de la nature, c’est clairement dans cette forêt tropicale !

orchidée parc national de guadeloupe
@pixabay

Ne manquez surtout pas l’un des plus beaux paysages de Guadeloupe (et des plus touristiques), les Chutes du Carbet. Hautes de plus de 115m de haut (pour la plus grande des trois), elles sont impressionnantes et reçoivent la visite de plus de 400 000 personnes par an. Auparavant gratuites et en accès libre, elles ont connu plusieurs éboulements les rendant dangereuses. Les autorités ont alors mis en place un système de visites payantes et guidées. Cependant, l’endroit est toujours aussi impressionnant et à voir au moins une fois dans sa vie !

cascade ecrevisses guadeloupe
@123RF

Autres cascades, bien moins hautes, le Saut de la Lézarde se jette d’une dizaine de mètres de haut dans un grand bassin. Accessible après un long sentier dans la jungle, elle est sublime mais peut également devenir dangereuse. En effet, si le bassin est accessible et que tout le monde peut s’y baigner, il faut toutefois faire attention aux rochers, très glissants, et au risque de crues soudaines. Sur le même principe, ne manquez pas la sublime mais touristique Cascade aux Écrevisses.

Les plus belles plages

Elles font la fierté des Guadeloupéens et attirent les touristes et vacanciers sur l’archipel… Les plages de Guadeloupe sont absolument splendides et à tester dès votre arrivée ! Sable fin et doré, baie d’eau turquoise et palmiers, tout est comme sur les cartes postales qui vous font tant rêver. En plus, selon les îles, il y en a pour tous les goûts : familiales, farniente ou pour les surfeurs, sable blanc ou noir… Tout le monde va être servi !

plage caravelle guadeloupe
@Flickr

Commencez votre voyage en Guadeloupe par l’un des plus beaux bords de mer et des plus connues, la Plage de la Caravelle à Sainte-Anne. Cette ville de Grande-Terre est protégée par une barrière de corail et un lagon, qui permet de profiter d’une eau bleue turquoise et assez calme. Pour les familles, elle est parfaite ! Toujours sur Grande-Terre, l’Anse Bertrand est très sauvage mais traversée par de forts courants. Idéale pour le surf, cette plage de sable est un peu dangereuse pour les autre qui pourront se consoler avec l’Anse du Souffleur, où la mangrove est absolument splendide et qu’on peut atteindre en kayak.

anse du souffleur
@Flickr

Pour d’autres idées de plage (même si elles sont quasiment toutes exceptionnelles), rendez vous sur la plage de Deshaies, sur Basse-Terre. Celle de Grande-Anse, égalementdans l’Archipel des Saintes, est constituée de sable noir. Enfin, celle de Petit-Havre, dans l’anse du Gosier, est absolument splendide et entourés de cocotiers. Rien à voir avec la ville normande !

Les Saintes, le coin le plus touristique

Archipel paradisiaque aux couleurs de rêve, les Saintes contient deux petites îles, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, et sept îlets inhabités. Disposant de paysages de carte postale, d’immenses plages et de petits villages, elles sont assez touristiques mais absolument magnifiques. La plus sauvage d’entre elles, c’est Terre-de-Bas, la partie occidentale de l’archipel. Disposant de nombreux villages de pêcheurs, de maisons aux couleurs pastel et de grandes plages, elle est sublime.

saintes archipel
@Flickr / Philippe Helloin

Vous pourrez également y faire pas mal de randonnée dans les falaises et la nature, ainsi qu’aller visiter son église du XVIIème siècle. Assez différente de sa voisine, l’île de Terre-de-Haut était elle aussi réservée à la pêche. Mais pas seulement : on y trouve un pain de sucre et un haut sommet, le Morne Chameau. A son sommet, la vue est incroyable ! Alors que ses maisons sont souvent blanchies à la chaux et très fleurie, elle dispose d’une dernière activité très touristique, le fort Napoléon. Situé au milieu d’un jardin botanique où vivent les iguanes, celui-ci possède une longue histoire, à découvrir sur place !

Grande-Terre

C’est l’une des deux îles principales de l’archipel Guadeloupéen : Grande-Terre est l’un des endroits les plus paradisiaques du monde. Colorée, tropicale, et dotée de plages sublimes, elle est très populaire et plutôt touristique. Mais lorsque vous y serez, vous comprendrez pourquoi : elle est éblouissante. Premier arrêt obligatoire, Sainte-Anne, l’ancienne capitale (jusqu’en 1759), aux plages incroyables. Celle de la Caravelle, notamment, est absolument splendide et fait partie des plus belles du monde entier.

désirade gaudeloupe
@Flickr / Bireta

Mais ce n’est pas la seule en bord de mer que vous trouverez sur Grande-Terre, puisque la Plage du Souffleur, au nord de l’île, est également incroyable. Port-Louis, la ville où elle se trouve, est d’ailleurs plutôt intéressante avec ses petites maisons, son cimetière aux coquillages et ses maisons aux couleurs pastels. Mais s’il faut finir par l’un des plus beaux endroits de Guadeloupe, c’est bien à la Désirade qu’il faut aller !

Situé à 45 minutes de bateau de Grande-Terre (dont elle fait officiellement partie), l’île est grandiose avec ses plages de sable blanc et ses palmiers. Pour la plongée, elle est également parfaite : les récifs coralliens qui l’entourent sont incroyables. Enfin, si vous voulez avoir les plus beaux paysages de l’île, montez vers le Morne Souffleur et la Grande Montagne, les points culminants de l’île.

Basse-Terre

Autre île de la Guadeloupe, Basse-Terre accueille le volcan de la Soufrière et le Parc National de Guadeloupe, mais également de nombreuses autres activités touristiques. Moins de plages, mais plus de visites, voilà ce qui vous y attend, et notamment dans le quartier de Saint-Claude. Avec ses grandes maisons traditionnelles, il est particulièrement visité. Construit à l’époque des colonies et du début de l’industrie du sucre, il est superbe et vous en apprendra beaucoup sur l’histoire de la Guadeloupe.

basse terre guadeloupe
@Flickr

Le Fort Delgrès, la place de la ville et la cathédrale Notre-Dame-de-Guadeloupe sont d’autres traces du passé à visiter absolument. Envie de découvrir tout en prenant l’air ? Alors ne manquez pas le Jardin des Plantes et le Zoo, très touristiques. Plutôt populaire, le Jardin Pichon longe la Place de la Ville. Enfin, pour les amoureux d’histoire, les Jardins Archéologiques sont sublimes et très intéressants.

Marie-Galante, l’île de rêve

Chantée par Laurent Voulzy en 1985, Marie-Galante est clairement une île qui fait rêver ! Il suffit d’ailleurs simplement de voir les paysages incroyables de celle que l’on appelle « La Galette » pour ne plus avoir envie de rentrer. D’ailleurs, vous devez absolument commencer votre visite par le Gueule Grand Gouffre, un immense trou de 50 mètres de haut dans les falaises, au-dessus de la mer. En

marie galante guadeloupe
@123RF

À couper le souffle, il est extrêmement impressionnant et permet de se rendre compte de l’intensité de cette île, entièrement tournée vers la nature. En effet, assez peu touristique comparée à ses voisines, elle est encore habitée de nombreux paysans et éleveurs. Protégeant ses ressources, elle a même monté un éco-musée extrêmement intéressant, où sont exposés le passé, l’art et l’histoire de l’île et de ses roches.

Enfin, ne loupez pas les dizaines de moulins, partout sur l’île. Servant à l’époque à la production sucrière, ils sont aujourd’hui presque tous abandonnés mais lui ont créé sa célébrité. D’ailleurs, il arrive régulièrement qu’on la surnomme « l’île aux cent moulins » !

Faire son baptême de plongée sous-marine

Comment découvrir la Guadeloupe, l’un des plus beaux décors du monde, sans aller voir ce qui se passe sous la mer ? L’écosystème sous-marin aux abords de l’archipel est, de plus, absolument incroyable. Avec ses dizaines d’espèces de faune et de flore et ses couleurs splendides, on y trouve des dizaines de spots à voir absolument. Et notamment la réserve Cousteau, aux abords de l’île Basse-Terre, très touristique.

réserve cousteau guadeloupe
@123RF

Peuplée d’animaux fantastique (sur terre et dans la mer), cette partie de la Guadeloupe fait partie des endroits les plus connus. Nommée selon le commandant Cousteau, qui en a découvert la beauté lors d’une descente en sous-marin en 1959, elle contient des dizaines d’animaux. Tortues marines, langoustes, poissons tropicaux… La variété d’espèce est immense et spectaculaire. Petit plus : si vous plongez en janvier ou février, vous pourrez entendre les chants des baleines à bosse, qui viennent se reproduire dans la région. Un moment magique !

réserve cousteau plongée
@Flickr

Mais au-delà de la plongée pure, sachez que le kayak de mer est assez populaire en Guadeloupe. Il permet de visiter l’archipel autrement, de découvrir la mangrove autour de Pointe-à-Pitre, ou même d’atteindre certaines criques. Familial, il permet de profiter de son voyage différemment. Vous trouverez de nombreux clubs qui proposent la location du matériel et même des balades en groupe. Et emmenez votre matériel de plongée : il n’est pas rare de descendre sous la mer voir le paysage pendant une pause en kayak.

Bref, c’est une balade que vous n’oublierez pas !

Visiter une distillerie de rhum

Envie d’un petit mojito ? En Guadeloupe, vous goûterez les meilleurs ! Originaire des Caraïbes, le rhum est en effet l’alcool n°1 dans l’archipel, une fierté locale. Fabriqué à base de canne à sucre cultivée sur les îles, il y est ensuite distillé et exporté dans le monde entier. Sous différentes formes d’ailleurs : on y trouve autant de rhum blanc que de variétés de rhum ambré. Pur ou aromatisé, c’est selon ce que vous préférez !

rhum antilles
@pixabay

Et justement, il parait difficile de passer des vacances en Guadeloupe sans passer par une distillerie. Vous comprendrez comment se fabrique cet alcool si connu, ainsi que les différentes étapes qui le font arriver dans votre bar préféré. Bien sûr, la visite se termine par une petite dégustation, différente selon l’endroit où vous irez. Le Domaine de Séverin est l’un des plus connus, tout comme la Distillerie du Damoiseau ou encore celle de Bologne.

Comment visiter la Guadeloupe ?

La Guadeloupe est un archipel que l’on rejoint assez facilement depuis la France. Si vous partez de Paris, vous pourrez notamment trouver des billets plutôt abordables, notamment hors-saison pour aller en Guadeloupe. Des compagnies comme Air Caraïbes proposent des prix abordables. Vous arriverez alors à l’aéroport de Pointe-à-Pitre. Plusieurs solutions sont disponibles, mais il vaut mieux que vous louiez une voiture pour parcourir les deux plus grandes îles, Basse-Terre et Grande-Terre. Ensuite, vous pourrez prendre le bateau puis louer des vélos ou tout parcourir à pied.

Que manger en Guadeloupe ?

Comme dans toutes les Antilles, la Guadeloupe dispose d’une gastronomie relevée, aux différentes saveurs. Mais le plus incontournable de toutes les recettes, c’est bien sûr… celle des accras ! Ces petits beignets à la morue, en général plutôt piquants, sont absolument immanquables et vous les trouverez dans tous les restaurants et les lolos (les guinguettes de bord de plage). Vous pourrez ensuite goûter le poulet boucané (mariné puis grillé) servi avec du riz ou encore les bokits, des sandwiches traditionnels. Enfin, sachez que les fruits, dans leur forme naturelle ou en sorbet, sont très réputés et notamment les bananes. Et si vous avez envie d’alcool (avec modération !), n’oubliez pas le rhum ou le Ti Punch !

Où dormir en Guadeloupe ?

Si vous cherchez un hébergement central, il vaut mieux choisir Pointe-à-Pitre : cette grande ville dispose de tous les hôtels nécessaires pour que vous trouviez votre bonheur. Sinon, vous pouvez aussi changer d’hôtel à chaque nouvelle visite. De plus petites villes comme Sainte-Anne, Port-Louis ou même Terre-de-Bas et Terre-de-Haut disposent d’établissements typiques, notamment pour des vacances en famille.

Où sortir en Guadeloupe ?

La Guadeloupe est une île où l’on fait beaucoup la fête ! Dans les îles, surtout les plus touristiques et les plus jeunes, on trouve de nombreuses boîtes de nuit, bars et restaurants. Pointe-à-Pitre, la capitale, est notamment assez réputée pour sa vie nocturne. Si vous cherchez le meilleur quartier pour profiter des chaudes nuits guadeloupéennes, rendez-vous sur la marina. Le port, en effet, est très agréable et vous y rencontrerez forcément beaucoup de monde !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

guadeloupe pinterest
@pixabay

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.