oléron
@Justine Texier

C’est la plus grande des îles de l’Ouest, un endroit à ne pas manquer sur la Côte Atlantique : cet été, visitez l’île d’Oléron ! Traditionnelle, typique et dotée d’une atmosphère bien à elle, elle saura forcément vous séduire. Et si vous regardez bien, vous devriez même apercevoir le fameux Fort Boyard. Alors, prêts pour l’aventure ?

Que faire et que voir à l’île d’Oléron ?

Fort Boyard… sous toutes ses coutures !

Passe-Partout et Félindra vous attendent ! Vous connaissez forcément Fort Boyard, cette petite construction de pierre, battue par les vents, qui après avoir longtemps servi de prison a été récupérée pour accueillir un jeu télé. Chaque été depuis 30 ans, en effet, des célébrités entrent dans les cellules et tentent de ramener de l’argent à des associations. Et si cette année, c’était vous ? Bien sûr, vous ne pourrez pas entrer dans le fort, qui appartient à la production de l’émission. En revanche, vous pourrez le voir de très près… et même d’au-dessus !

fort boyard oleron
@123RF

Commencez votre visite par Boyardvillage, petit village le plus proche de Fort Boyard. Disposant d’un port de pêche et de quelques campings, on y trouve également une grande plage dans la forêt d’où l’on aperçoit parfaitement le bâtiment de pierre. Et prendre un petit bain de mer devant Fort Boyard, c’est un moment que l’on oublie pas. Ensuite, en partant de là (ou même des villages aux alentours), vous trouverez des capitaines proposant des balades en catamaran. En groupe, vous ferez le tour du fort et pourrez voir de très près le célèbre monument qui vous fait rêver chaque été.

boyard ville oleron
@Justine Texier

Mais que diriez vous de le voir… de haut ? AU départ de l’aérodrome de Saint-Pierre d’Oléron, vous pourrez en effet partir pour une balade en hélicoptère inoubliable. Survolant Oléron et l’île Madame (juste à côté), le pilote survole le phare de Chassiron et plusieurs forts. Dont, bien sûr, le fameux Fort Boyard dont vous pourrez voir l’intérieur à quelques mètres de vous seulement. Un privilège assez cher (plus de 70€ par personne) mais insolite et parfait pour un cadeau sympa !

Saint-Georges d’Oléron

C’est l’une des villes principales de l’île d’Oléron : Saint-Georges fait partie des endroits à visiter si vous aimez le charme du traditionnel. En effet, avec ses petites maisons blanches en pierre et ses ruelles sinueuses, elle possède une atmosphère que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Ses petits commerces et ports sont également très agréables pour une balade, une glace ou même pour ramener des souvenirs. Enfin n’oubliez pas de visiter l’Eglise Saint-Georges, classée monument historique et plus ancien édifice religieux de toute l’île.

Mais il faut savoir que Saint-Georges-d’Oléron est plus grande que ce que l’on pense. En effet, de nombreux villages lui sont rattachés dont Boyardville, la plus connue. On trouve aussi Domino, un petit bourg très agréable dont la dune est la plus haute de l’île. Les Sables Vigniers offre une grande plage, où l’on peut se baigner, bien sûr, mais également pêcher à pied. Il semblerait d’ailleurs que celui-ci tienne son nom du capitaine Vignier qui s’était échoué sur le sable et n’avait pas pu en repartir. Il avait donc revendiqué la propriété de cette partie de l’île.

Enfin, profitez de la nature de la forêt des Saumonards, une grande étendue de pins dans les dunes. Pour une balade à vélo, par exemple ou pour vous rendre à la plage, elle est très agréable. Bref, ne le manquez pas !

Le Phare de Chassiron

Non loin de Fort Boyard, à l’extrême nord de l’île, on trouve l’un des phares les plus connues de Charente-Maritime, celui de Chassiron. Concurrençant ses voisins, le phare des Baleines (sur l’île de Ré), ou ceux de la côte (Cordouan ou La Coubre), il mesure près de 50 mètres de haut. Et possède une très longue histoire : en effet, sa première construction date de 1685, sur ordre de Colbert. A ce moment-là, Rochefort est l’un des plus grands arsenals militaires et maritimes et l’île est stratégique. Cependant, sa côte est découpée et les bateaux s’échouent souvent sur les rochers.

phare chassiron charente
@123RF

Un problème surgit rapidement : la lumière n’est pas assez puissante et peut même être contre-productive par temps de brouillard. De plus, le trafic maritime augmente et il est mal placé. En 1834, sa reconstruction commence totalement et lui offre une toute nouvelle technologie. Bien plus haut et doté d’une lampe à huile, puis à gaz, il éclaire désormais à plus de 52 kilomètres à la ronde par temps clair. Il se visite… si toutefois vous avez le courage de monter jusqu’au sommet !

vue phare chassiron
@123RF

En effet, il vous faudra être endurant si vous voulez pouvoir admirer la vue extraordinaire au sommet : il vous faudra monter au sommet des 224 marches du phare, jusqu’à sa lampe. Et le spectacle en vaut clairement le coup ! Si vous préférez rester sur le plancher des vaches, pas de soucis : le jardin en dessous, aménagé comme une boussole, est absolument sublime. De plus, à l’entrée du parc, un complexe vous permettra de prendre un petit verre ou de ramener un souvenir. Bref, un endroit à ne pas louper !

Les grandes plages et toutes leurs activités

L’île d’Oléron dispose de grandes plages de sable fin que l’on retrouve du nord au sud de l’île. Cachées par de hautes dunes, certaines sont notamment très agréables. La plage des Saumonards, par exemple, est un endroit à voir, avec sa vue sur Fort Boyard. Bien plus sauvage, celle des Sables Vigniers est assez populaire pour une petite baignade. Mais pas seulement : sur l’île, on trouve de nombreuses activités nautiques à tester absolument !

plage oléron
@Justine Texier

Pour les plus sportifs d’entre vous, que diriez vous de tester le Stand-Up Paddle, la planche à voile ou encore le kite surf ? Avec ses vagues raisonnables et ses conditions météorologiques souvent optimales, l’île possède de nombreuses opportunités, dans tous les sports nautiques. Des cours sont également donnés par des moniteurs assermentés et adaptés à l’âge des participants. Vous imaginez-vous braver les embruns de l’Atlantique, cheveux au vent ?

plages charente
@Justine Texier

Et pour ceux qui veulent rester plus tranquille, d’autres activités sont prévues. Prenez quelques heures pour faire un peu de pêche à pied, dans les rochers. Il s’y cache souvent de petits crabes, des coquillages ou même, parfois, des huîtres sauvages, à manger à même le rocher. Si vous aimez ça, c’est une expérience insolite à ne pas louper ! Pour cela, attendez la marée descendante et élancez vous, munis d’épuisettes, de seau et de chaussures adaptées. Pour en profiter, elles sont obligatoires. Et à vous coques, palourdes et bigorneaux !

Voir les cabanes de pêcheurs et organiser une dégustation

Il faut le savoir : dès que vous mettez le pied sur l’île d’Oléron, vous êtes au pays de l’huître ! Les coquillages et la pêche sont en effet l’une des activités principales des Oléronnais qui exportent régulièrement leur pêche et permettent de manger des produits très frais de la mer dans tous les restaurants. Toutes les exploitations proposent d’ailleurs de déguster leur pêche en vous arrêtant au bord de la route ou en l’emmenant chez vous. Accompagnée d’un petit verre de vin blanc, votre douzaine sera absolument délicieuse !

cabane pecheur ile d'oléron
@Justine Texier

Mais avant de faire profiter vos papilles de ces bonnes huîtres fraîches, et si vous alliez voir comment elles sont faites ? De nombreuses exploitations proposent une visite, entre la pleine mer et les canaux qui leur servent ensuite à élever ces coquillages si particuliers. Allez notamment au site Ostréicole Fort Royer, l’un des plus beaux. Avec ses petites cabanes colorées, dont certaines ont été transformées en boutiques, il est vraiment agréable pour une visite.

Saint-Pierre d’Oléron

Un peu plus au sud de Saint-Georges d’Oléron, Saint-Pierre est l’autre ville principale et sert de chef-lieu au canton d’Oléron. Situé non loin des canaux et des cabanes de pêcheurs, c’est un autre lieu typique de la région. On y retrouve notamment des ruelles de pierre, de grandes maisons charentaises aux couleurs claires et de nombreux commerces. Vous pourrez également y trouver le Musée de l’Île d’Oléron, où est rassemblée l’histoire du lieu.

saint pierre oleron
@Justine Texier

Mais attention, n’oubliez pas la nature autour de Saint-Pierre d’Oléron. Petit conseil par exemple, les Jardin de la Boirie, que vous pourrez visiter en famille. Assez spacieux, ils présentent des dizaines de fleurs différentes. Dans plusieurs ambiances différentes (dont un jardin japonais), vous découvrirez une faune et une flore impressionnantes. Une balade sympathique pour vous mettre au frais pendant les jours de grande chaleur. Et attention aux grenouilles, il y en a partout !

Aller profiter de l’air marin de la Côtinière

Enfin, et si vous alliez manger une glace au bord de l’eau ? Très populaire et touristique, le petit port de pêche de la Cotinière est très agréable et très fréquenté. Les glaciers y côtoient les magasins de souvenirs ainsi que les restaurants de poisson. D’ailleurs, si vous souhaitez vous arrêter dans l’un d’entre eux, vous pourrez déguster les résultats de la pêche du jour, en général des huîtres bien fraîches.

cotiniere oléron
@123RF

Ensuite, et pour faire plaisir aux enfants, arrêtez vous dans l’un des magasins de glaces ou de crêpes de la ville. Situés face à l’eau, ils disposent d’une vue formidable. Ensuite, vous pourrez aller faire un peu de shopping dans les rues aux alentours. Bien sûr, vous y trouverez des magasins de souvenirs mais pas uniquement. En effet, dans ces petites rues de pierre, on trouve des objets de créateurs, des livres d’occasion ou des vêtements. Bref, c’est une petite étape agréable !

Comment visiter Oléron ?

L’île d’Oléron est assez petite et on y trouve assez peu de transports en commun, à l’exception de quelques lignes de bus qui font également la liaison avec le continent et La Rochelle. Sinon, il vous faudra venir en voiture puis circuler avec dans l’île. Sinon, la plupart des campings et autres hébergements louent des vélos. Assez répandus sur toutes les routes, ils sont assez agréables pour profiter de l’air marin et se dépenser tranquillement.

Où manger sur l’île d’Oléron ?

Comme sur une grande partie de la côte Atlantique, le plat populaire de l’île d’Oléron concerne… la mer ! Bulots, bigorneaux, moules et bien sûr huitres sont les aliments les plus consommés sur l’île. Dans les petits restaurants des villages, vous trouverez notamment des recettes traditionelles, pour la plupart à base de crème. Petit conseil, goûtez les céteaux, des petites soles de la région à faire frire et à manger avec des pommes de terre… Vos papilles vous remercieront !

Où dormir dans l’île d’Oléron ?

Une fois n’est pas coutume : dans l’île d’Oléron, les meilleurs logements… sont les campings ! Très populaires pendant l’été, on en trouve partout sur la côte. Chacun propose ses avantages (piscines, toboggans, accès à la mer, animations…) et ils sont parfaits pour un été en famille. En hiver, privilégiez les petits hôtels à taille humaine ou les chambres d’hôtes que l’on trouve un peu partout dans l’île. Si vous voulez réduire les coûts, un hôtel sur la côte, notamment à Marennes, est envisageable.

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à piner !

ile d'oléron pinterest
@Canva.com / Justine Texier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here