jazz new orleans
@123RF

Avec ses clubs de jazz, son bayou et ses rues colorées, c’est l’une des villes qui fait rêver le monde entier. Bienvenue à la Nouvelle-Orléans, la capitale américaine de la fête, de la musique et du mélange des cultures. Avec un passé très chargé, des habitants de toutes origines et un amour pour l’art sans égal, c’est une ville à voir absolument. Alors n’hésitez plus !

Que faire et que voir à La Nouvelle-Orléans ?

Le « French Quarter » et la légendaire Bourbon Street

Des balcons en fer forgé travaillé, des maisons colorées et des plantes grimpantes… C’est l’emblème de la ville, ce quartier français attire chaque année des centaines de milliers de touristes. Héritage d’un passé très chargé, ce « Vieux Carré Français » est l’un des plus importants de toute la ville. Vous voulez des visites historiques, de la musique toute la nuit, et une ambiance chaleureuse et multi-culturelle ? C’est ici !

bourbon street la nouvelle-orléans
@123RF

Il faut savoir que la ville a été Fondée au XVIIIème siècle par les colons français exilés sur le « Nouveau Monde ». Comme une grande partie de la Louisiane, elle a gardé de nombreuses traces de son passé francophone. Son nom, déjà, qui lui vient de Philippe d’Orléans (le régent de l’époque) et ce quartier historique très populaire. Première étape de votre voyage en Louisiane, ce French Quarter est magnifique et iconique. Plus typique, ce n’est pas possible !

Aller voir du jazz dans l’un des clubs de la ville

C’est simple : les origines du jazz se trouvent… à la Nouvelle-Orléans ! Ce style de musique, qui mélange des sonorités africaines, caribéennes et européennes, a été créé dans le sud des Etats-Unis au début du XXème siècle. S’inspirant des negro-spirituals et du blues des esclaves, ainsi que des exilés de Saint-Domingue, chassés par les esclaves, il s’est peu à peu développé et est devenu un véritable hymne de La Nouvelle-Orléans.

jazz louisiane
@123RF

Aujourd’hui, on trouve dans la ville de très nombreux clubs de jazz dans la plus pure tradition. Des groupes viennent souvent s’y produire en live pour reprendre les plus grands tubes ou présenter leurs propres chansons. On en trouve notamment au bord du Mississippi lorsqu’à la nuit tombée, la ville s’anime. Sinon, bien sûr, le Vieux Carré Français contient les plus célèbres. Par exemple, ne loupez pas Preservation Hall, un club qui cultive son côté traditionnel. Volontairement décrépi de l’extérieur, il propose un groupe de musique en live tous les soirs.

Une croisière sur le Mississippi

L’histoire de La Nouvelle-Orléans est intimement liée à celle du Mississippi. Construite dans le delta de ce fleuve immense, elle s’en est servie pour se développer, faire grandir son commerce. La traite des esclaves, notamment, en a fait l’un des ports les plus prolifiques de tout le pays. Cependant, elle a aussi du subir les crues et les remous de ce cours d’eau capricieux. Aujourd’hui protégée par des digues, elle dispose d’une magnifique promenade au bord du Mississippi pour admirer sa largeur et sa beauté.

mississippi bateau
@pixabay

Mais pas seulement : le Mississippi a bâti sa réputation sur les bateaux à vapeur qui le parcouraient. A l’époque, c’était une vraie révolution technologique, devenue une tradition touristique et respectée. La preuve, il est encore possible de le faire sur un bateau contenant encore une roue à aube, comme il y a près de deux siècles. Le Creole Queen, le Cajun Queen et le Natchez vous proposeront une balade avec repas traditionnel. Un moyen différent mais très agréable de découvrir la Nouvelle-Orléans sous un autre jour !

Sortir de la ville pour aller dans le bayou

C’est un nom qui fait rêver, qui rappelle des étangs effrayants et les alligators tapis dans l’ombre… Le bayou, qui entoure La Nouvelle-Orléans, est pratiquement aussi connu que la ville elle-même. Formé par le delta du Mississippi, il désigne un immense réseau de marécages où vivent une faune et une flore étonnante. Dans cette sorte de mangrove d’eau douce navigable, on trouve en effet des alligators, que les touristes adorent… mais pas uniquement !

bayou nouvelle orléans
@pixabay

En effet, on peut également y observer des buses, des pygargues ou encore des hérons. Des dauphins viennent même quelque fois se nourrir des crevettes que l’on y trouve à foison. Une région impressionnante aux couleurs et aux odeurs saisissantes, à la culture toute particulière et qui a inspiré de nombreux films, séries et même chansons. Pour les fans de Disney, sachez que la Princesse et la Grenouille s’y déroule en grande partie, tout comme Bernard et Bianca !

Le Bayou Buffalo fait partie des plus célèbres, tout comme le celui de la Barataria. Dans ce dernier, une plateforme en bois permet de visiter au dessus de l’eau et de voir les animaux qui s’y cachent sans trop les déranger. Une façon sympathique de visiter, qui rappelle les Everglades de Miami. Dans cet endroit tout aussi mystérieux, les crocodiles font également partie des attractions touristiques.

alligator nouvelle orléans
@pixabay

Enfin, petit conseil : ne vous rendez pas dans le Bayou si vous venez en été. En effet, en plus de tomber en plein milieu de la saison des ouragans, la chaleur risque d’être très forte. Dans cet endroit très humide, elle pourra même être difficilement supportable, tout comme les nombreux moustiques qui y vivent et sont assez agressifs.

S’initier au vaudou

Vous ne trouverez pas seulement du jazz et des alligators à La Nouvelle-Orléans : c’est également la capitale du vaudou ! Ce culte d’origine africaine a été amené aux Etats-Unis par les esclaves et a complètement marqué tout le delta du Mississippi. Mélangeant les dieux de la nature (dieux de la mer, de la foudre, du tonnerre…) et les sciences plus occultes, il est souvent lié aux sorcières et aux démons dans la culture populaire.

En effet, qu’on le voie dans des séries (American Horror Story, X-Files…), des films ou même des dessins animés, il est lié à des forces du mal et à des revenants. Une image souvent véhiculée par le fait que la religion venait des esclaves et effrayait leurs maîtres blancs et catholiques. En réalité, elle est bien plus pacifique et tournée vers la nature qui nous entoure. Aujourd’hui, elle s’est exportée dans le monde entier. Et pour en savoir plus, sachez la Nouvelle-Orléans possède un musée sur le Vaudou, où tout est parfaitement expliqué.

Si ce sujet vous intéresse, vous devez également réserver une visite guidée au Cimetière Saint-Louis de la ville. Construit à l’époque française, il possède une particularité presque unique dans le pays : toutes les tombes sont hors du sol et les caveaux sont surélevés. En effet, en raison du sol marécageux, impossible d’y creuser pour enterrer les défunts. Plusieurs grandes personnalités du monde vaudou y sont enterrées selon des traditions bien spéciales. On y trouve également la tombe de Marie-Delphine LaLaurie, une aristocrate du XVIIIème siècle qui s’est finalement révélée être une tueuse en série !

Les quartiers originaux de La Nouvelle Orleans

Le « Vieux Carré Français », d’accord, mais il faut savoir que la Nouvelle Orléans possède bien d’autres quartiers agréables et même plutôt originaux. Commencez par faire un tour dans Garden District, par exemple. Fleuri, doté de grands parcs et de jardins (qui lui ont donné son nom), il est parfait pour prendre un peu l’air au calme. Doté de magnifiques demeures victoriennes, il est très souvent décoré, notamment à Noël. Dans cette partie des Etats-Unis où Noël se déroule sous 25°C, il est amusant de voir toutes les maisons dotées de guirlandes !

Il est aussi très réputé chez les stars d’Hollywood. Brad Pitt ou Sandra Bullock y possèderaient notamment une maison. Alors, à votre appareil photo ! Profitez-en ensuite pour vous rendre dans Art District. Situé à proximité du quartier français, il comprend de nombreux entrepôts transformés en musées ou en centre d’art. De plus, de nombreux restaurants branchés ou à la mode s’y sont installés, en faisant un quartier en vogue.

Profiter de la nature autour de la ville

La Nouvelle-Orléans est une grande ville, construite dès ses débuts en quadrillage, comme New-York. Et si son centre-ville est très agréable, notamment au moment du carnaval, vous pourrez aussi en sortir pour découvrir les plus beaux parcs à quelques kilomètres à la ronde. Par exemple, difficile de passer à côté d’Oak Alley. Ancienne demeure d’esclaves, elle est surtout connue pour son allée bordée d’immenses chênes. Un endroit superbe à visiter absolument !

oak alley nouvelle orléans
@123RF

Vous pourrez également rejoindre le « Cajun Country », une région autour de la ville où vivaient les Amérindiens. Perdue au milieu de la nature (visitez notamment le Tickfaw State Park) et des canaux du Mississippi, il est absolument superbe. Vous y trouverez une grande partie de l’histoire ce peuple, des objets souvenirs et des légendes… A voir le plus vite possible !

… Et en apprendre plus sur le passé de la ville

Créée par les Français au début du XVIIème siècle, La Nouvelle-Orléans est une ville multi-culturelle depuis ses débuts. En effet, on y trouvait des habitants de toutes les nationalités et même des Amérindiens, aux moeurs bien plus libérés que les Européens exilés. Dans une ville aux lois bien plus souples que dans tout le reste du nouveau pays, on mélange toutes les cultures. Le commerce des esclaves accélère encore plus ce procédé et on trouve au 19ème siècle plus d’esclaves dans la ville que tout le reste des habitants.

oak alley louisiane
@123RF

On les fait travailler dans les grandes maisons bourgeoises des héritiers européens, ou encore dans les plantations de coton. Si la pratique est interdite au milieu du XIXème siècle, on trouve encore de nombreux cas dans les années qui suivent, jusqu’à la guerre de Sécession. Aujourd’hui, bien sûr, plus d’esclaves mais l’une des populations les plus cosmopolites des Etats-Unis, où les langues et les cultures se mélangent. Et pour en apprendre plus sur la traite des esclaves et leurs conditions de travail, vous pourrez visiter les anciennes plantations comme la Laura Plantation ou Whitney Plantation. Situées à quelques kilomètres du centre-ville, vous retrouverez aux alentours… des plants de canne à sucre à perte de vue !

Que manger à La Nouvelle-Orléans ?

Le côté cosmopolite de La Nouvelle-Orléans se ressent même dans sa cuisine. En effet, la plupart des plats typiques sont un véritable mélange des cultures. Le Gumbo, notamment, consiste en un ragoût d’origine africaine, d’une sauce française (le roux), de tomates (pour la partie espagnole) et de légumes amérindiens. Difficile de faire plus local, n’est-ce pas ? Vous pourrez sinon goûter la soupe de tortue, un genre de ragoût très local. Enfin ne manquez pas le jambalaya ou le po boy, un sandwich extrêmement copieux.

Où dormir à La Nouvelle Orléans ?

Si vous venez pour la première fois à La Nouvelle-Orléans, vous ne pourrez pas manquer le fabuleux quartier Français, le « Vieux Carré ». C’est le plus agréable, pas forcément le plus cher, mais aussi le plus animé. En revanche, si vous voulez bien dormir la nuit, évitez la touristique Bourbon Street. Elle est en effet très bruyante et vous aurez du mal à profiter de votre séjour !

Où sortir à La Nouvelle-Orléans ?

Vous l’aurez compris, La Nouvelle Orleans est une ville où l’on fait la fête ! Cependant, contrairement aux grandes villes américaines, ici on trouve peu de bars traditionnels ou de boites de nuit. Dans cette ville cosmopolite, on vit dehors, on fait de la musique dans les rues ou dans les clubs. Certains des clubs de jazz les plus connus se situent dans le quartier français, mais pas seulement, vous en trouverez un peu partout. Et en période de carnaval, c’est encore pire !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à piner !

la nouvelle orléans pinterest
@123RF / Canva

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here