Visiter Marrakech : les incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 11 avril 2020, mis à jour le 27 avril 2020
mosquée koutoubia marrakech

Visiter Marrakech, c’est profiter de certains des plus beaux endroits du Maroc. Les jardins odorants, les souks rutilants et la place Jamâa El-Fna si iconique n’auront plus de secrets pour vous. Alors venez, on vous emmène !

Que voir et que faire à Marrakech ?

La Médina

Marrakech est une ville fortifiée : son cœur, sa médina, où se situe son passé, ses fondations historiques et ses plus beaux bâtiments, est caché derrière de hauts murs. On y entre par de nombreuses portes, et c’est clairement l’endroit à ne pas manquer lors d’un voyage à Marrakech. 

La Place Jemâa El-Fna

Un véritable tourbillon de couleurs et de senteurs d’Orient, en plein coeur de Marrakech… Bienvenue sur la place Jemâa El-Fna, l’incontournable des incontournables de la ville ! Immense espace en plein centre de la médina, bordée par le souk, elle offre un spectacle traditionnel et incroyable à tous les touristes qui y passent. Visitée chaque année par plus de 10 000 personnes, elle est unique au monde.

jamaa el fna marrakech
@Flickr / Tony Shertila

Comme dans un film, vous allez être pris dans une cascade de marchands ambulants, de charmeurs de serpents, de montreurs de singes, de danseurs orientaux et de musiciens de toute sorte. Vous imaginez vous, un singe sur l’épaule, vous balader sur une place digne des 1001 nuits ? C’est exactement ce qui risque d’arriver ! En revanche, faites attention, vous risquez de tomber dans les pièges à touristes et d’être obligés de payer pour votre photo avec les singes ou les serpents. Mais l’émerveillement en vaut la chandelle !

Et comme dans un film, à la nuit tombante, vous verrez la place se transformer complètement. Les charmeurs de serpent laissent la place à des dizaines de restaurateurs. Chacun installe ses tables sous de grandes tentes et proposent de la nourriture traditionnelle. Ensuite, chacun va tenter de vous avoir ! En général plutôt drôles, essayant de vous attirer chez eux, ceux-ci vous feront entrer dans un véritable tourbillon, jusqu’à ce que vous choisissiez où manger votre tajine. Un moment que vous n’êtes pas prêts d’oublier !

place jamaa el fna marrakech
@pixabay

Et pour la petite histoire, il faut savoir que cela fait très longtemps que la place Jemâa El-Fna est le coeur de Marrakech. En effet, au XIIème siècle, celle-ci servait de lieu où appliquer la justice. Ensuite, dès le XVème siècle, elle est devenue cet espace de commerce, puis de spectacles qu’elle est aujourd’hui. Et depuis 1985, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco !

Le souk de Marrakech

Encore un tourbillon de couleurs, d’odeurs et de saveur : le souk de la ville de Marrakech n’a pas son égal pour éblouir ses visiteurs ! Immense, il dépasse de très loin la plupart des autres souks du pays, avec plus de 2600 vendeurs. Un labyrinthe incroyable de rues où vous pourrez vous perdre… Et tout y est représenté : de la nourriture, bien sûr, aux vêtements, instruments de musique, tapis ou encore selles de cheval. L’offre est complète !

souk-marrakech
@123RF

Les vendeurs sont d’ailleurs réunis en confréries, selon leurs produits. Ils proposent chaque jours aux clients un spectacle très traditionnel, chacun essayant de vendre ses produits d’artisanat pour quelques dirhams. Attention, dans le souk, le marchandage est de rigueur et il ne faudra pas laisser passer les bonnes affaires ! Goûtez les meilleurs aliments typiques, et sachez que vous vous trouvez dans l’un des plus grands espaces de commerce de la ville. Les vendeurs du pays entier viennent en effet proposer leurs spécialités et échanger avec les locaux.

L’une des étapes à laquelle vous ne pourrez pas couper lors de vacances à Marrakech, c’est la visite guidée des fabriques de cuir. Il faut en effet savoir que le Maroc serait à l’origine de la maroquinerie (d’où son nom), grâce à sa fabrique de cuir. Des vendeurs vous emmèneront voir les différents bassins où trempent les peaux qui seront ensuite tannées et deviendront du cuir. L’odeur est atroce, mais en général, on vous donnera un petit bouquet de plantes aromatiques. Cela vous rendra la visite plus supportable (le fameux « masque à gaz marocain »).

marrakech souk
@Flickr

Enfin, vous serez conduit dans une boutique de cuir, pour acheter une des pièces fabriquées sur place. Un petit « attrape-touristes » dans lequel vous apprendrez beaucoup sur la fabrication du cuir. En tout cas, une chose est sûre, impossible d’aller à Marrakech sans y faire un tour !

Bab Agnaou et les tombeaux Saadiens

Protégée par un très haut mur d’enceinte et des remparts, la médina de Marrakech, le coeur de la ville, était une véritable forteresse il y a plusieurs siècles, où il était difficile de pénétrer. Les 19 portes, creusées pour laisser entrer et sortir les habitants étaient à l’époque très protégées. Aujourd’hui, ce sont de véritables oeuvres d’art et notamment la Bab Agnaou, l’une des plus connues de la ville.

Située à proximité de la kasbah royale, dans le sud de la ville, elle date du XIIème siècle et a été construite par la dynastie des Almohades. Elle permettait à l’époque d’accéder aux palais royaux de la ville et notamment au Palais Badi, aujourd’hui presque en ruines. Construit au XVIème siècle, il fut pillé près de cent ans plus tard. Ses pierres et ses bijoux ont été utilisés pour construire une autre ville du Maroc, Meknès. Aujourd’hui, il est souvent visité par les touristes pour ses jardins et il est utilisé pour l’organisation du Marrakech du Rire, un festival annuel d’humour.

Non loin de là, vous pourrez également trouver un autre endroit très connu de Marrakech, les tombeaux Saadiens : dynastie du XVIème siècle, ceux-ci ont été enterrés dans un véritable monument de marbre italien. Redécouvert en 1917, ils ont désormais été rénovés et sont richement décorés, d’une mosaïque de couleurs incroyables.

La Koutoubia

C’est l’une des plus grandes mosquées du pays : la Koutoubia est un monument immanquable lors d’une visite de Marrakech. Construite en 1120, puis rénovée en 1162 pour lui donner sa forme actuelle, elle date de la dynastie des Almohades et a été réalisée sous les ordres du Calife Abu Yusuf Yokum Al Mansur. Dans une architecture très sobre, comme pour la plupart des bâtiments de cette époque, elle contient 17 nefs et l’une des plus grandes salles de prière du monde.

mosquée koutoubia  marrakech
@123RF

En effet, celle-ci peut contenir plus de 20 000 fidèles ! Un chiffre incroyable, qui ne se retrouve que dans peu d’autres mosquées. Son minaret, construit en 1196 est quant à lui assez différent du reste du bâtiment : très décoré, il est coloré (on comprend mieux pourquoi Marrakech est surnommée « La Ville Rouge ») et sublime. A son sommet, trois boules de cuivres rappellent les 3 mosquées fondamentales de l’Islam (La Mecque, Médine et Al Qods).

mosquée koutoubia marrakech
@unsplash

Dans la mosquée, une petite salle permet d’admirer un minbar unique au monde. Sorte de chaire où l’immam se place le vendredi pour lire la prière hebdomadaire aux fidèles, il est composé de plus d’un millier de pièces de cèdre incrustées d’argent et calligraphiées. Cet ouvrage exceptionnel, qui date de 1137 ne peut aujourd’hui plus être utilisé, mais est conservé et peut être observé. Par contre, point important : vous ne pourrez pas rentrer dans la mosquée si vous n’êtes pas musulman.

Le jardin Majorelle

C’est l’un des incontournables de Marrakech : le jardin Majorelle est un endroit à visiter absolument dans la ville. Avec ses murs bleus foncés si typiques et sa végétation luxuriante, il représente un véritable endroit de paix dans une ville si bruyante et si vivante. Il est désormais devenu très touristique (et très « instagrammable ») depuis quelques années. Pourtant, il reste sublime et vous permettra de respirer un grand coup et de prendre le frais. 

jardin majorelle marrakech
@unsplash

Aménagé par le peintre Jacques Majorelle en marge de la Médina de Marrakech au début du XXème siècle, le jardin possède des milliers d’espèces de plantes différentes, sur presque un hectare de superficie. Cactus, nénuphars, orchidées, palmiers, nymphéas, jasmin…  le peintre voulait un endroit à la nature luxuriante, débordante. Un mélange équilibré entre un jardin tropical et un jardin islamique. Aujourd’hui, plus d’un siècle plus tard, le lieu est toujours aussi beau et coloré. 

Jacques Majorelle avait également fait construire une immense villa, parfaite pour sa création artistique. Aujourd’hui, celle-ci n’est plus habitée, elle est devenue un musée. Et elle n’a pas été transformée par n’importe qui : ses seconds propriétaires, encore plus célèbres, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.

jardin majorelle marrakech
@Flickr / Franck Van des Most

En 1966, le grand couturier et son compagnon homme d’affaires découvrent le Maroc et tombent amoureux de l’endroit, de l’oasis de couleurs et d’odeurs de la nature. Epris d’art et de culture, ils transforment peu à peu la villa en musée des arts berbères, mais c’est également là qu’ils viennent se retrouver loin de l’agitation de Paris. 

jardin majorelle
@Flickr / Cathie Brown

Disparu en 2008, Yves Saint Laurent a désormais un mausolée dans le jardin, on y a dispersé ses chambres en 2008. Aujourd’hui, le musée continue d’être entretenu, tout comme le jardin, véritable havre de paix où vous allez en prendre plein les yeux. 

Les autres jardins de Marrakech : la Ménara et le Jardin Secret

Comme le jardin Majorelle, les jardins de la Ménara sont un véritable havre de paix dans la ville lorsque l’on visite Marrakech. Au coeur d’une oliveraie, un grand bassin permet de prendre le frais et le calme, loin de l’agitation de la place Jamâa El-Fna. Situés à environ 45 minutes à pied de là, ils sont devenus assez touristiques avec le temps mais font toujours partie des plus beaux endroits de Marrakech.

jardin ménara marrakech
@123RF

Son bassin, qui attire souvent les oiseaux, sert à approvisionner l’oliveraie et assure une certaine fraîcheur dans les jardins. Mais ce qu’il faut surtout savoir, c’est que le système qui permet d’amener l’eau des montagnes de l’Atlas jusqu’à ce fameux bassin date d’il y a 700 ans ! Sur plus de 30 kilomètres, des canalisations permettent d’apporter à ce jardin tout son charme, lors des chaudes journées d’été.

A quelques centaines de mètres de là se trouve un autre jardin, bien moins connu des touristes, qui porte bien son nom : le Jardin Secret ! Construit à proximité d’un palais au XVème siècle, il est resté en ruines très longtemps, jusqu’à ce qu’un noble du pays le remette en état. Trop puissant, celui-ci fut assassiné par sultan lui-même, et le palais revint alors à un juge de la ville. Aujourd’hui, le lieu se divise en deux parties distinctes : un jardin exotique, contenant des plantes du monde entier, et un jardin islamique, où l’on trouve les mêmes plantes qu’au paradis, selon le Coran.

jardin secret marrakech
@123RF

Lavandes, romarins, oliviers et orangers diffusent donc leur doux parfum, autour de fontaines et d’un grand bassin dont le bruit blanc apaise tous les visiteurs. Petit bonus : la tour, à proximité, est une des plus hautes de la médina et vous offrira un magnifique panorama sur Marrakech, la mosquée de la Koutoubia et le souk.

La Médersa Ben Youssef

A proximité du Jardin Secret, c’est un bâtiment très important dans l’histoire de la ville : la Médersa Ben Youssef fait partie des endroits à visiter à Marrakech. Mais tout d’abord, savez-vous ce qu’est une « medersa » ? Il s’agit en réalité d’une école coranique, où les étudiants apprennenaient la religion, bien sûr, mais pas seulement. Les 900 étudiants qui y vivaient étaient également là pour apprendre l’astronomie, l’histoire, les sciences ou encore le droit.

medersa ben youssef
@Flickr

La plupart d’entre eux étaient étrangers à Marrakech mais le gouvernement marocain soutenait leurs études en leur offrant une chambre. La cuisine et les tâches de vie quotidienne leur incombaient toutefois. Encore aujourd’hui, une salle de prière s’y trouve, ainsi que 132 chambres qui ne servent plus. En effet, après une restauration dans les années 60, puis dans les années 90, l’école est devenue un musée oriental. Vous en apprendrez plus sur l’éducation au Maroc au fil des siècles.

Le musée de Marrakech

Situé juste à côté de la Médersa Ben Youssef, le musée de Marrakech est l’un des bâtiments les plus importants de la ville. Pour son architecture orientale, bien sûr, mais également pour ses collections. En effet, transformée en galerie d’art dans les années 1960 par Omar Ben Jelloun, grand amateur d’art, il se concentre sur la production d’art moderne du pays.

Contenant un certain nombre d’objet berbères, il vous en apprendra beaucoup sur l’histoire de la ville, mais aussi du pays. Mais il vous faudra aussi lever la tête et admirer son architecture incroyable. Son patio, notamment, de plus de 700m2, aux couleurs incroyables, ou ses colonnes colorées et finement ciselées. Vous allez en prendre plein les yeux !

Le Palais de la Bahia

C’est clairement une petite ville dans Marrakech, à visiter absolument. Avec ses 8 hectares, ses jardins immenses et ses nombreux appartements, le Palais de la Bahia, qui date du milieu du XIXème siècle, est un endroit unique. Situé au sud de la médina, il fut construit en deux temps. D’abord par le très puissant Vizir Si Moussa, qui en réalisa la partie nord, puis par son successeur, le Vizir Ahmed ben Moussa, qui l’étendit au sud.

palais bahia
@Flickr

Celui-ci, régent du sultan, vint s’y installer avec ses 4 femmes, son harem de 24 concubines et tous leurs enfants. C’est d’ailleurs l’une des femmes, sa favorite, qui donna son nom au lieu. Un endroit plus que grandiose : décoré de façon très fine, à la mode mauresque, il contient de nombreux appartements, mais également des cours intérieures, une de 1500m2, des jardins exotiques et islamiques à n’en plus finir… Autour des fontaines, des hammams et des salons se visitent aujourd’hui.

palais de la bahia
@Flickr

Transformé en musée depuis quelques années, il se visite et c’est clairement un incontournable. Pour l’anecdote, la famille royale marocaine s’y installe de temps en temps, dans une partie privée très conséquente et fermée au public.

Faire un tour dans la nature autour de la ville

Faire un tour à dos de chameau dans l’Atlas

C’est l’activité n°1 lors d’un séjour au Maroc : les excursions en chameau sont proposés partout. Et s’il est assez typique et drôle de tester de passer quelques minutes sur la bosse de ces immenses animaux typiquement marocains, plusieurs conditions sont recommandées. En premier lieu, bien sûr, vérifier que les animaux soient bien traités. Ensuite, pourquoi ne pas le faire dans les dunes du désert du Sahara ?

desert chameau maroc
@pixabay

A quelques heures de voiture de Marrakech, vous trouverez la ville de Ouarzazate, quasiment située à l’entrée du désert. De là, il vous sera possible de partir en expédition de plusieurs heures à dos de chameau. Voire de plusieurs jours ! En effet, il vous sera possible de réserver une tente dans une tribu berbère, dans le désert. Vous pourrez partager leur culture si particulière avant de passer la nuit sous le ciel étoilé. Et on vous le dit : un coucher de soleil sur le sable, c’est incroyable !

La palmeraie de Marrakech

Un autre endroit où faire un tour de chameau… et on vous garantit que c’est inoubliable ! Située à la sortie de la ville, la Palmeraie date de la création de la ville. En effet, c’est sur ordre du Sultan Youssef ben Yachfine, à l’origine de la construction de la Médina de Marrakech, qu’ont été plantés des arbres sur les flancs de la montagne. Aujourd’hui, presque un millénaire plus tard, on trouve plus de 100 000 palmiers sur une zone de 15 000 hectares.

palmeraie marrakech
@123RF

Pour visiter le lieu, c’est à dos de chameau, de dromadaire, en voiture, en quad ou à pied (pas entière). Et vous allez tomber dans un endroit des plus naturels ! Devenue très touristique avec le développement international de Marrakech, la palmeraie voit passer de nombreux visiteurs chaque jour. Pour autant, elle reste un passage obligatoire.

Les cascades d’Ouzoud

Attention, vous qui partez en voyage au Maroc en plein été, cette activité n’est pas pour vous. Mais pour les autres, qui viennent notamment au printemps, les cascades d’Ouzoud font partie des plus beaux endroits de la région. Souvent presque à sec pendant les plus grosses chaleurs, ces chutes d’eau du coeur du Haut-Atlas sont à 150 kilomètres environ de Marrakech. Dans un décor de pierre ocre, l’eau coule jusqu’à une sorte de petit lac où l’on peut se baigner.

cascade ouzoud
@Flickr

Souvent surmonté d’un arc-en-ciel (à cause de la condensation de l’eau dans le soleil), c’est un lieu inoubliable pour une excursion. Autour, dans l’oliveraie où vivent de nombreux animaux, vous trouverez des petits restaurants. Idéal pour prendre votre repas dans un cadre somptueux !

Comment visiter Marrakech ?

Visiter Marrakech n’est pas très difficile au départ de Paris ou des autres grandes villes françaises. Les compagnies low-cost (Easyjet, Vueling, Ryanair) desservent toutes la ville, tout comme les compagnies locales (Royal Air Maroc). Ensuite, une fois que vous serez arrivés à l’aéroport de Marrakech, vous pourrez louer une voiture sur place pour vous rendre dans la ville ou aux alentours (Fès, Agadir, Rabat ou Essaouira sont très touristiques par exemple). Mais il vous sera aussi possible d’utiliser les transports en commun ou les taxis !

Assez développés entre la médina et la ville nouvelle, les bus vous permettront de faire le relais entre les deux. Une balade en calèche est également un moyen très populaire pour se déplacer dans la ville. Attention, comme pour les chameaux, il faut d’abord vérifier que les animaux sont bien traités.

Où manger à Marrakech ?

S’il y a bien une chose de sûr, c’est que la cuisine marocaine est excellente ! Et dans une ville aussi touristique que Marrakech, cette phrase est encore plus vraie. Couscous, tajines, bricks et autres pâtisseries orientales sont absolument délicieuses. Accompagnées d’un thé à la menthe, cela va sans dire ! Que vous les preniez à manger sur la touristique Place Jamâa El-Fna ou dans le souk à proximité, d’ailleurs !

Sachez en tout cas que vous trouverez de nombreux petits restaurants traditionnels ouverts tous les jours dans la ville, et pas forcément dans les endroits les plus touristiques, où les visiteurs sont en général trop nombreux.

Retrouvez où manger à Marrakech sur notre page dédiée !

Où dormir à Marrakech ?

Plusieurs options s’offrent à vous lors d’un séjour à Marrakech : l’hôtel classique, plutôt touristique, ou le riad, bien plus traditionnel. Sorte de maisons d’hôtes typiquement marocaines, ils proposent plusieurs chambres organisées autour d’un patio où se trouve généralement une piscine et d’un hammam. Certains sont même équipés d’une terrasse où vous pourrez prendre l’air au frais et vous échapper de l’air étouffant de la ville.

Si vous cherchez le meilleur quartier pour un hôtel à Marrakech, préférez l’intérieur de la médina : il vous sera bien plus facile de tout faire à pied et vous pourrez visiter les monuments les plus importants tranquillement. Petite information supplémentaire, les hôtels à Marrakech ne sont en général pas chers.

Retrouvez où dormir à Marrakech sur notre page dédiée !

Où sortir à Marrakech ?

Depuis qu’elle est devenue assez touristique, Marrakech est une ville plutôt fêtarde, et particulièrement dans la ville nouvelle. Toutefois vous pourrez trouver quelques bars dans la médina. Faites attention en revanche, vous ne trouverez pas d’alcool partout.

Carte des meilleurs endroits à voir à Marrakech

Retrouvez ci-dessous la carte des meilleurs endroits à voir à Marrakech !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à piner !

marrakech
@canva.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.