marseille port
@pixabay

Bienvenue dans la Cité Phocéenne, à savoir Marseille ! Capitale du sud de la France et du mistral, cette porte sur la Méditerranée, c’est un lieu magique, ensoleillé, où se cachent des dizaines de monuments. Et n’oubliez pas d’aller faire un tour près des calanques : le panorama est incroyable !

Que voir et que faire à Marseille ?

La Basilique Notre-Dame de la Garde

Protectrice des 16 arrondissement de la ville, guide des marins, mais surtout symbole n°1 de la ville de Marseille… Impossible d’échapper à la visite de Notre Dame de la Garde, la fameuse « Bonne Mère ! » qui fait jurer tous les marseillais depuis plusieurs siècles ! Située sur une colline de calcaire de plus de 150 mètres de haut, son clocher domine la mer. C’est aujourd’hui un incontournable de la vie marseillaise. Et ce, depuis sa construction au XIIIème siècle.

marseille notre dame de la garde
@pixabay

Décidée par un curé en 1214, elle n’était à l’époque qu’une chapelle dédiée à la Vierge. Pourtant, peu à peu, la construction s’est agrandie sous l’impulsion des différents rois qui sont venus la visiter. Peu après sa victoire à Marignan, François Ier en a notamment fait une base militaire en plus de son usage religieux. Fermée pendant la révolution puis utilisée comme prison, elle fut reconstruite à la fin du XIXème siècle. Sous sa forme actuelle, cette fois, à savoir une basilique au style byzantin.

marseille eglise ville
@Flickr

Et ce que l’on remarque en premier, c’est son clocher ! Haut de plus de 41 mètres, une tour de plus de 12 mètres le surmonte. Une immense statue d’une Vierge à l’Enfant recouverte de feuilles d’or la surplombe enfin. Si l’on y ajoute la taille de la carrière de calcaire située juste en dessous et qui a servi pendant plusieurs dizaines d’années, on trouve une vue panoramique et extraordinaire sur le quartier du Panier, le centre-ville de Marseille, le Vieux Port et la Méditerranée. Voir Marseille du haut de la corniche, c’est légendaire !

marseille eglise notre dame de la garde
@pixabay

Lors de votre visite, si l’ascension en haut du clocher est obligatoire, n’oubliez pas de visiter l’intérieur de la nef. Extrêmement décorée, celle-ci est absolument sublime et dédiée à la Vierge, protectrice de la ville. La crypte également, bien plus sobre et plus au calme. Enfin pour l’anecdote, il faut savoir que la montée jusqu’à la basilique peut se faire à pied (c’est même conseillé). Toutefois, certains transports en commun desservent tout de même le lieu. Jusqu’en 1967, il existait même un funiculaire, depuis arrêté car non rentable. En revanche il faut savoir que la ville a pour projet de reconstruire une sorte de navette qui conduirait les touristes du Vieux Port au pied de la Bonne Mère.

Petit conseil : après votre visite à la Bonne Mère, continuez avec les plus beaux édifices religieux de Marseille dont la Cathédrale de la Major, dans le quartier de la Joliette.

Le Vieux-Port

Sous l’ombre de la magnifique Notre Dame de la Garde, on trouve un endroit qui date de 26 siècles… Le fameux Vieux-Port de Marseille, l’emblème mondial de la ville où l’on trouve le coeur de la cité Phocéenne. Lieu fort de la ville et notamment pour la partie marchande, il est désormais un lieu de plaisance à quelques minutes de la gare de Marseille St Charles. Pas totalement coupé de la pêche : on y trouve tout de même un marché une fois par semaine, où l’on trouve du poisson… mais aussi du savon de Marseille ! Entouré de salles de spectacle et de restaurants, c’est un endroit à voir.

marseille vieux port
@pixabay

Si les premières traces humaines remontent à 800 av. JC, la première activité de ce port méditerrannéen a été retrouvée en -600. Si à l’époque la ville se nommait Massalia, le port est resté une place forte de la région et du département des Bouches du Rhônes. Souvent agrandi et devenu, au fur et à mesure du temps, il a vécu une longue histoire. Entre mises à sac et pillages, il est aujourd’hui devenu un port de plaisance très agréable.

De nombreux plaisanciers méditerranéens aiment y accoster (notamment pendant l’été) et de nombreux films y ont été tournés. Mais il est surtout un endroit où les gens se retrouvent, échangent et profitent de la vraie vie de la ville.

marseille port
@pixabay

Rénové en 2013, il est aujourd’hui totalement adapté à l’afflux touristique qui s’y rendent notamment l’été pour boire un verre sur les terrasses du port. Tout près de la Canebière, vous pourrez aussi y découvrir l’église St Férréol qui date du milieu du XVème siècle. Bien moins tape à l’oeil que sa grande soeur, Notre Dame de la Garde, elle possède tout de même une sublime décoration très simple et six chapelles, toutes dédiées à un saint différent. Un édifice peu connu mais à visiter absolument !

La Canebière

C’est tout simplement l’une des plus grandes avenues de Marseille, l’artère principale et la plus connue de la ville. Sur plus d’un kilomètre, la Canebière relie le Vieux-Port à l’église des réformés et voit passer des milliers de touristes et de locaux chaque jour. Avec ses cafés, ses grands hôtels et ses bâtiments historiques, elle est rentrée dans le patrimoine de la cité Phocéenne. C’est même l’une des fiertés de ses habitants !

Sa création a commencé en 1666, lorsque le roi de France, Louis XIV, décide que la ville doit être agrandie. Les activités de plus en plus développées du port mènent alors à la création d’une grande avenue qui tirera son nom de la marchandise la plus transportée, le chanvre. Mais elle n’était pas encore aussi longue ni large que la rue que l’on connait maintenant. En plusieurs siècles en effet, elle a changé, s’est agrandie et développée pour s’adapter à l’activité de la ville et au trafic moderne.

Outre les restaurants et les boutiques, plusieurs bâtiments historiques sont importants dans l’histoire de la ville. Le café Turc, aujourd’hui détruit, s’y trouvait et était très populaire tout comme l’Hôtel Noailles, un grand hôtel du XIXème siècle aujourd’hui transformé en commissariat. Devenu un magasin, l’ancien Hôtel du Louvre et de la Paix a carrément marqué l’histoire.

En effet, c’est dans les murs de cet établissement de luxe que les frères Lumière ont diffusé l’un de leurs premiers films, « L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat » en 1895. Selon la légende, les premiers spectateurs du film auraient pris peur en voyant arriver la locomotive sur l’écran ! Si la salle a désormais été détruite, il reste l’entrée monumentale du bâtiment et quelques salles qui sont aujourd’hui classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. En tout cas, lors d’une visite sur la Canebière, il est impossible de le louper.

Le parc des Calanques

Ah, les fameuses calanques de Cassis ! Tout aussi symboliques que le Vieux-Port ou la Canebière dans les Bouches du Rhône, ces criques sont connues dans le monde entier pour leur paysage incroyable. Eaux bleues turquoise, nature provençale luxuriante et falaises blanches de calcaire… Vous allez en prendre plein les yeux dans ce parc naturel de plus de 8500 hectares, qui contient des milliers d’espèces de faune et flore différentes.

calanque marseille
@pixabay

Créé en 2012 pour protéger le Parc National des Calanques des visiteurs et de la pollution, celui-ci s’étend également sur plus de 43 500 hectares de la Méditerranée et comprend les îles du Frioul et l’Archipel de Riou. Car la meilleure façon de profiter de ce lieu exceptionnel et de cette vue imprenable reste… par la mer ! Des excursions en bateau partent du Vieux-Port mais attention il faut être vigilant au respect de la nature et de tous les animaux qui y vivent.

Et des animaux, vous risquez d’en croiser : des aigles vivent dans les calanques, mais on peut également y croiser des dauphins, des tortues ou encore des hippocampes. Douze espèces méditerranéennes de reptiles s’y développent et des dizaines de sortes d’animaux sont protégées. Pour tenter de les apercevoir, il vous faudra faire votre baptême de plongée sous-marine, très réputée dans le parc. Et vous verrez, le spectacle vaut le coup.

calanque france sud
@pixabay

Si vous décidez de passer par la terre, sachez que des dizaines de chemins de randonnées existent au coeur du parc, dont le GR 51. La règlementation est toutefois très stricte au niveau des entrées et des sorties pour éviter les incendies ou la dégradation des corniches au dessus de l’eau. Des chemins d’escalades sont aussi très populaires : il y a plusieurs siècles, le lieu est devenu un spot très réputé dans le monde. Comme pour la marche, des lois encadrent aujourd’hui la pratique pour protéger la nature et les visiteurs. En tout cas, c’est une étape indispensable lorsque l’on vient visiter Marseille !

Le Château d’If

C’est un monument liée à l’histoire méditerranéenne, au passé presque légendaire et devenu aujourd’hui l’une des attractions les plus populaires de Marseille. Le Château d’If, immense fort du XVIème siècle situé dans la baie de Marseille sur une petite île est un endroit mystérieux qui recèle des centaines d’anecdotes et d’histoires. Et notamment la plus connue, celle du Comte de Monte-Cristo ! Le personnage d’Alexandre Dumas y aurait été retenu pendant plusieurs décennies avant de devenir millionnaire et de se venger.

ile marseille fort if
@pixabay

Si Edmond Dantès et son trésor magnifique restent de la fiction, des milliers de prisonniers ont en revanche vécu dans le fort pendant plus de 400 ans. Base militaire principale à sa construction, il devint rapidement une prison où l’on mettait tous les criminels. Mais ceux-ci n’étaient cependant pas tous traités de la même façon. Les plus pauvres y vivaient en effet dans des conditions très difficiles qui ne leur laissaient que 8 à 9 mois d’espérance de vie.

En revanche, les personnes les plus aisées pouvaient louer une cellule au premier étage, que l’on appelait aussi « chambre passable » et qui leur garantissaient de finir leur peine tranquillement.

marseille chateau if
@pixabay

Aujourd’hui plus de 100 000 visiteurs y passent chaque année et tentent de percer les secrets de ce fort de trois étages, situé sur un ilot de l’archipel du Frioul et qui ne possède presque aucune végétation. Des tours partent du Vieux-Port et vous pourrez trouver une visite guidée pour comprendre comment les prisonniers vivaient à l’époque.

Le Parc Borély

Un jardin de 17 hectares comprenant plusieurs serres, une roseraie et une multitude d’espèces… Bienvenue dans l’un des plus beaux espaces verts de Marseille, le parc Borély ! Récupéré au milieu du XIXème siècle par la municipalité, il fait aujourd’hui partie des endroits préférés des habitants pour prendre l’air et se promener en toute quiétude. Aménagé pour toute la famille, c’est un véritable poumon d’air frais !

Aménagé dès le XVIIème siècle par la richissime famille Borély, le parc est accolé au château du même nom, qui leur servait de résidence. Récupéré par la ville un siècle plus tard, le bâtiment fut transformé en musée des Arts Décoratifs et le parc devint l’un des endroits les plus populaires de la ville. Pendant votre petite visite, entrez dans le château, sa décoration est absolument splendide.

Plusieurs fois transformé de fond en comble selon les lignes de transports qui y passaient, le parc, quant à lui, est aujourd’hui séparé en de nombreuses parties. Vous y trouverez en effet un jardin à la française, mais également un autre à l’anglaise autour d’un bassin et d’une petite île. La roseraie est absolument splendide au printemps, tout comme le jardin japonais, aménagé selon les traditions du pays. Enfin, le parc botanique contient des centaines d’espèces. Bref, un endroit à voir d’urgence !

Les quartiers du Panier et de la Joliette

Situé dans le 2ème arrondissement de Marseille, au nord du Vieux-Port, ces deux quartiers font partie des plus touristiques de la ville. En effet, si le premier représente le centre historique, l’autre est en plein développement moderne. Le projet est d’ailleurs d’y monter un grand centre d’affaires, Euroméditerranée, (dans le même genre que La Défense à Paris), et il est souvent visité par les touristes et les locaux pour son centre commercial, Marseille Centre. Dans un tout autre genre, on y trouve une église magnifique, la cathédrale de la Major.

Le quartier du Panier, quant à lui, concentre le centre historique de la ville, mais aussi tout son côté artistique. Le centre de la Vieille-Charité, par exemple, en reflète parfaitement l’esprit. Rassemblement de musées et d’école d’art, on y trouve régulièrement des expositions temporaires qui permettent de faire découvrir de nombreuses oeuvres aux habitants.

Le Palais Longchamp

C’est un bâtiment singulier que vous allez découvrir au Palais Longchamp de Marseille : réservoir principal et historique d’eau potable, il accueille aussi deux musées réputés. Dans son aile gauche, vous trouverez le musée des Beaux-Arts, et dans l’aile droit, celui d’histoire naturelle. Séparés par une immense colonnade, ceux-ci font partie du patrimoine de la ville depuis le XIXème siècle, lorsque la décision de construire cet endroit a été prise.

palais longchamp marseille
@Flickr

Handicapée par un manque d’eau évident, Marseille fut obligée, entre 1834 et 1870, de détourner les eaux d’une rivière voisine pour profiter de l’eau. Les architectes en ont profité pour construire les deux bâtiments dédiés à la culture mais également un immense parc, toujours apprécié des habitants. Dans le jardin botanique, un arc de triomphe surmonte une sublime fontaine et permet de la fraîcheur dans cette ville très chaude. A quelques centaines de mètres de là, un zoo très particulier prend place.

Ouvert à la fin du XIXème siècle, celui-ci accueillait de très nombreux animaux venus du monde entier. A leur mort, les bêtes se retrouvaient ensuite exposées dans le Museum d’histoire naturelle situé juste au-dessus. Mais dès le début, le parc connut de graves problèmes financiers et finit par fermer ses portes en 1987. Vingt-six ans plus tard, alors que certains bâtiments ont été préservés, les organisateurs ont fini par y remettre d’autres animaux… en verre ! Oeuvres d’artistes locaux, ils sont extrêmement fins et participent au charme du lieu.

Le MuCEM

Créé en juin 2013 lorsque Marseille était la capitale Européenne de la Culture, le MuCEM est l’un des bâtiments les plus étranges et originaux de la ville. Moins ancré dans l’histoire de Marseille que tous les bâtiments plus anciens, il n’en est pas moins incontournable. Inspiré par trois anciens musées de la ville, il concentre de nombreuses collections sur plus de 5000m2, toutes tournées autour des civilisations Européennes et de la Méditerranée. Avec un auditorium, une médiathèque et plusieurs galeries, il est immense et très intéressant.

musee marseille
@pixabay

Mais ce qui vous frappera en premier, en le voyant, c’est forcément son apparence. Situé au bord de la mer, il se découpe en effet en deux parties bien distinctes. Le J4, premier bâtiment, a été construit pour l’occasion. Enorme cube de fer et de verre, il mesure 72m de côté et contient des centaines de salles. Si vous montez au dernier étage, vous trouverez l’entrée d’une immense passerelle de 130 mètres de long : elle vous mènera dans le deuxième bâtiment phocéen, le Fort Saint-Jean.

architecture musée mucem
@pixabay

Celui-ci, ancien bâtiment militaire, a été mis à la disposition de la culture dans la ville. Autour, vous trouverez le Jardin des Migrations, un petit poumon vert au bord de la mer qui vous fera réfléchir.

Le stade Vélodrome

A Marseille, impossible de passer à côté du foot : dans la cité Phocéenne, c’est presque une religion ! L’équipe de foot de l’OM est connue dans le monde entier pour sa rivalité avec Paris mais également pour avoir remporté la Ligue des Champions au début des années 90. Et il faut savoir que les habitant de la deuxième plus grande ville de France rigolent peu avec ce sujet ! D’ailleurs le stade Vélodrome où l’équipe joue depuis 1937 est un incontournable. La plupart des légendes du foot ont foulé sa pelouse et c’est un véritable temple du sport.

velodrome foot
@Flickr

Si vous avez l’occasion d’aller voir un match, n’hésitez pas ! Que vous soyez fan ou pas, l’ambiance dans les tribunes et les chants de supporters vous laisseront des souvenirs impérissables. Mais même si l’équipe n’y joue pas, vous pourrez quand même visiter le stade. Pour moins de 20€, il est en effet visible de voir les coulisses ou les vestiaires du stade. Mais surtout d’entrer sur la pelouse comme un vrai joueur de l’Olympique de Marseille ! Marchez sur les pas de Fabien Barthez, Dimitri Payet ou Jean-Pierre Papin (selon la génération !)… et découvrez toute l’histoire du club. Vous n’êtes pas prêts de l’oublier !

Les collines d’Aubagne

Rendues célèbres par les romans, puis les films, de Marcel Pagnol, les collines autour d’Aubagne sont un endroit incroyable. Leurs couleurs et odeurs typiquement provencales, vous ne les retrouverez nulle part ailleurs ! Situé en périphérie de la ville, le massif du Garlaban offre en effet un véritable havre de paix en Provence. Pendant votre visite à Marseille, c’est un lieu important qui vous permettra de souffler un peu ! A environ une vingtaine de minutes de la ville, vous trouverez Aubagne, une petite ville dont l’aspect très « village provençal » tranche avec la grande cité phocéenne.

garlaban marseille
@Flickr

Mais si le village est agréable, c’est dans la nature qu’il faut partir se promener. La guarrigue s’est répandue dans toute la région et vous y trouverez des herbes provençales mais aussi des animaux de toutes sortes. Un terrain de randonnée incroyable où l’écrivain Marcel Pagnol passait ses vacances enfant. Su vous aimez les chemins un peu physiques, vous pourrez monter tout en haut du Garlaban, à 714m de haut. Pas d’inquiétude, si vous ne voulez pas vous fatiguer, une simple balade suffit pour s’inspirer du lieu.

Comment visiter Marseille ?

Pour visiter Marseille, plusieurs options s’offrent à vous. L’aéroport de la ville (Aéroport Marseille Provence), l’un des plus grands du pays et de la région Provence-Alpes Côte d’Azur, dessert les villes du monde entier. On y trouve de nombreux transports en commun ou des navettes pour les villes de la région (les trajets Aix-Marseille notamment). Certains vous permettront même de rejoindre le centre-ville en une dizaine de minute. Mais le moyen le moins cher reste le train : la gare de Marseille Saint Charles se situe au coeur même de la métropole. Elle vous permettra d’être directement au coeur des monuments !

Ensuite, vous pourrez louer une voiture, bien sûr, mais il est préférable d’utiliser les réseaux de transports en commun. La ville possède trois lignes de métro. Vous pourrez également prendre facilement le tramway et de nombreux bus.

Où manger à Marseille ?

Comme beaucoup de villes de la côte d’Azur, Marseille est un lieu où l’on mange très bien et notamment sur les terrasses. Les plats, souvent un peu gras, sont pleins de goûts différents. Si vous voulez manger une ou plusieurs recettes très marseillaises, prenez une bouillabaisse ! Cette soupe de poissons se mange avec des croutons à l’ail et est excellente.

D’autres plats à base de poisson sont obligatoire lorsque l’on visite Marseille. Notamment, la fameuse anchoïade, une sauce à base d’anchois et de câpres. L’aïoli est également typique de la cité Phocéenne ainsi que la soupe au pistou. Et le meilleur endroit pour manger tous ces plats excellents, c’est bien sûr à proximité du Vieux-Port ou de la Canebière. Ces deux endroits sont évidemment touristiques mais restent très agréables.

Retrouvez où manger à Marseille sur notre page dédiée !

Où dormir à Marseille ?

Comme pour les restaurants, les quartiers les plus touristiques où vous trouverez de nombreux hôtels se rapprochent du Vieux-Port et de la Canebière. Attention, plus vous vous rapprocherez de la mer ou des lieux touristiques, plus les prix vont monter. Toutefois, il est possible de trouver un petit appartement ou hôtel de bonne qualité et à un tarif raisonnable.

Si vous cherchez plutôt un village vacances, un camping ou un endroit avec piscine pour les familles, rendez vous plutôt sur les villes de la côte, moins encombrées.

Si vous cherchez un hôtel de luxe en revanche, nous vous conseillons l’Hôtel Dieu Intercontinental, un palace sublime.

Retrouvez où dormir à Marseille sur notre page dédiée !

Où sortir à Marseille ?

Marseille est une grande ville où l’on est sûrs de passer une bonne soirée ! On y trouve en effet de nombreux bars, restaurants et boîtes de nuit, touristiques ou non. Toutefois, s’il faut bien commencer par quelque chose, c’est un apéro sur le Vieux-Port. Et l’alcool local (avec modération), c’est évidemment le pastis ! Vous pourrez en déguster un dans l’un des nombreux établissement de la ville, avec une superbe vue sur la mer.

Quelques idées à voir et à lire avant de partir à Marseille :

  • Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas et ses nombreuses adaptations
  • La tétralogie des Souvenirs d’Enfance de Marcel Pagnol (La Gloire de Mon Père, Le Château de Ma Mère, Le Temps des Secrets, Le Temps des Amours) et leur adaptation en film
  • Le Docteur Pascal d’Emile Zola
  • La trilogie de Marcel Pagnol Marius, Fanny et César (plusieurs fois adaptées)
  • La French, de Cédric Jimenez
  • Les cinq films de la saga Taxi, de Gérard Pirès, Gérard Krawczyk et Franck Gastambide
  • Plus Belle la Vie, sur France 3

Carte des meilleurs endroits à voir à Marseille

Retrouvez les meilleurs endroits où sortir à Marseille sur la carte ci-dessous !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here