Visiter Mykonos : les 9 incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 29 septembre 2020
alefkandra chora mykonos

La plus folle et la plus agréable des îles grecques ! Loin de sa touristique voisine de Santorin, Mykonos est elle très connue pour ses soirées endiablées et ses plages de rêve. Mais pas seulement : hors saison, c’est également une île aux paysages sublimes et aux villages traditionnels. A découvrir de toute urgence !

Que faire et que voir à Mykonos ?

Faire la fête !

Comme à Ibiza, difficile de passer à côté des nuits endiablées de Mykonos. Réputées pour ses fêtes et ses boites de nuit, l’île attire de nombreux touristes pendant tout l’été grâce à son ambiance unique. Bars, restaurants, cafés… Tous les meilleurs établissements de la Grèce y sont situés et vous vous retrouverez entourés de la jeunesse du pays qui vient chaque été y faire la fête jusqu’au bout de la nuit. De plus, avec les températures chaudes de l’été, les sensations sont incomparables !

Des idées de clubs ou de bars sympas ? Comptez sur nous ! Commencez vos vacances par le magnifique Buddha Bar, une référence connue dans le monde entier. Avec sa cuisine de qualité, ses cocktails de maître et ses soirées élaborées par un DJ, on vous garantit une bonne soirée ! Pour prendre un apéro avec le plus beau coucher du soleil de Mykonos, rendez-vous au 180° Sunset Bar ! En général bondé de monde, il fait toutefois partie des endroits à voir pour une soirée branchée au son d’un saxophone live et d’un DJ.

Enfin, pour les jet-setteurs en herbe, pensez à réserver au Scorpios de Mykonos, c’est une institution ! Toute la jeunesse dorée européenne s’y précipite chaque année, soucieuse de boire un verre dans l’un des endroits les plus branchés du monde. Attention, une tenue correcte et un sourire sont exigés pour entrer. En revanche, tout comme les autres boîtes et beach-club, attendez vous à pas mal de monde !

Aller à la plage

Sur cette ile paradisiaque balayée par les vents et entourée d’une mer bleue turquoise, difficile de ne pas avoir envie d’aller piquer une tête ! Surtout qu’à Mykonos, il y en a pour tous les goûts… Que vous ayez envie d’un endroit familial, tranquille en amoureux, ou adapté aux sportifs, vous trouverez ce qu’il vous faut. Mais ici, vous l’aurez bien compris, on commence d’abord par faire la fête, et ça vaut aussi pour la plage !

mykonos crique
@123RF

C’est à Paradise Beach que se déroule les fêtes les plus populaires. A partir de 16h en effet, le sable est envahi par la jeunesse dorée grecque qui vient danser au son des plus grands DJs. Pas chère et populaire, elle est un véritable écrin aux couleurs paradisiaques. Très appréciée, elle est parfois détrônée par Ornos. Bien plus petite, cette plage de sable blanc est entourée par des falaises, des maisons immaculées… et de nombreux clubs, bars et boîtes de nuit. C’est également un bon spot pour les sports nautiques comme le surf. Panormos est également une plage entourée d’établissements pour faire la fête tout comme Super Paradise ou encore Psarou, réservée aux plus riches.

plage mykonos
@123RF

Plusieurs plages sont idéales pour les familles, notamment celle de Kalafati avec son sable presque rose. En revanche, attention au vent qui peut parfois être froid ! Platys Gialos, quant à elle, est protégée et parfaite pour se baigner et bronzer. Elle est tout de même assez populaire chez les jeunes de l’île. Enfin, pour être tranquille, profitez d’Agrari, difficile d’accès mais proposant un paysage de rêve, d’Elia ou d’Agios Ioannis, en face de l’île de Délos.

Chora

C’est la plus grande ville de Mykonos… et l’une des plus belles de toute la Grèce ! Avec ses petites maisons blanches, ses magasins de souvenirs et ses rues pavées très étroites, elle est vraiment chaleureuse et agréable. Assez populaire chez les touristes, elle n’a toutefois pas perdu son authenticité. Au soleil de la Grèce, vous pourrez vous balader entre les murs immaculés et qui s’enchevêtrent sur les collines. Vous pourrez ainsi trouver pas mal de restaurants, de boutiques de souvenir mais également un marché au poisson très agréable.

Voir les moulins de l’ile

Dans le haut de Chora, sur la colline, vous trouverez ceux qui attirent chaque année des milliers de touristes en Grèce : les fameux moulins ! Situés au-dessus de la mer, ils sont très connus pour leurs murs arrondis et leurs toits de chaume. La plupart d’entre eux datent du XVIème siècle et ont conservé leur armature en bois. Les voiles qui les faisaient fonctionner ont quant à elles disparu depuis longtemps pour la plupart.

moulins grèce
@pixabay

Si vous aimez les animaux, sachez que le lieu est envahi d’oiseaux, qui font leur nid dans le toit de chaume. Vous en trouverez aussi dans les clochers et dans les habitations. A voir absolument ! Les chats ont également envahi le lieu. Très câlins avec les touristes, ils montent la garde devant les portes bleues. Bref, ces moulins, symboliques du pays, sont à voir absolument !

Le quartier d’Alefkandra, la « Little Venice »

Vous ne voyez pas le rapport entre Venise et Mykonos ? Alors vous n’êtes pas encore allés dans le plus beau quartier de Chora, Alefkandrova ! Situé en bord de mer, il est connu pour ses restaurants de bord de mer. Et quand on dit au bord, on ne rigole pas : vous mangerez les pieds dans l’eau. Balayés par l’iode et le bruit des vagues, ces établissements proposent en général du poisson ou des fruits de mer, ainsi qu’un coucher de soleil incroyable.

alefkandra chora mykonos
@123RF

A l’époque, c’était le quartier où les femmes venaient laver leur linge, ainsi qu’un endroit où les marins pouvaient habiter au plus près de leur bateau. Aujourd’hui, il a été complètement récupéré par les restaurants très touristiques et attire les visiteurs pour une photo sympa. En revanche, n’oubliez pas de réserver si vous voulez boire un verre ou manger : les établissements sont petits et donc complets une partie de l’année.

Ano Mera

Des petites maisons blanches disséminées dans la montagne, un village touristique mais traditionnel : Ano Mera est un endroit à ne pas louper à Mykonos. Datant du XVème siècle, il offre une superbe vue sur la mer Egée, en contrebas. Construit dans un style typique des Cyclades, il dispose de plusieurs édifices intéressants. Le monastère Notre-Dame Tourliani, notamment, est absolument superbe avec ses trois cloches et son haut clocher.

ano mera mykonos
@Flickr / FedericoLukkini

Comme souvent dans l’île, ses murs blancs sont mis en valeur par les fleurs colorées que l’on trouve tout autour. Et également par ses murs intérieurs, très colorés. N’oubliez pas le petit musée juste à côté : il a plus de cinq siècles ! Ensuite, vous n’aurez plus qu’à vous balader dans les petites ruelles du village. On y trouve des hôtels originaux et de très bon restaurants de poisson. L’ambiance et l’âme de la Grèce, c’est ici !

L’église de Paragia Paraportiani

Un édifice immaculé plongeant dans une mer bleue foncée… Bienvenue dans l’un des plus endroits de l’île, le promontoire de l’Eglise de Paragia Paraportiani, littéralement « Notre Dame de la Porte de Côté ». Ici, pas de toits bleus, de cloches énormes ou de clochers pointus. Ici, entre mer et montagnes, une église simple, toute blanche, à l’architecture toute particulière. Très appréciée des touristes pour sa beauté, elle se distingue également par son architecture asymétrique.

paragia paraportiani
@123RF

En effet, sa particularité est flagrante lorsque l’on arrive : cette église si symbolique est en réalité l’union de cinq chapelles réunies en une. Bien sûr, le meilleur moment pour la visiter, c’est le coucher du soleil. Cependant, vous ne serez pas seuls, à ce moment de la journée, elle est très touristique ! Enfin, pour vous y rendre, c’est très simple : l’église « de la porte à côté » porte bien son nom puisqu’elle est située à quelques pas seulement de « Little Venice », l’un des plus beaux quartiers de Mykonos.

Visiter les îles voisines de Mykonos

Située dans les Cyclades, Mykonos se trouve entre plusieurs îles que vous pourrez aller visiter en bateau pour une journée ou deux. Les fans d’histoire ne pourront notamment pas manquer Délos et ses différents vestiges. En face de Mykonos, cette lande de pierre aride n’est plus habitée depuis qu’elle n’a plus d’eau potable mais il y reste un port (inaccessible lorsque le vent se lève). Ce qui permet aux touristes de venir voir les différents temples en ruine, dont celui d’Apollon.

ruines délos
@pixabay

Après cette visite (qui pourrait vous prendre la journée), faites un petit tour par les autres îles autour de Mykonos. La plupart d’entre elles se trouvent en effet à moins de deux heures de bateau. Un bon moyen de ressentir l’âme des Cyclades ! Naxos, la plus grande île des Cyclades, ne se trouve qu’à quelques kilomètres seulement. Très traditionnelle, elle dispose elle aussi de nombreux vestiges. Syros, moins connue, est souvent visitée pour ses plages. Enfin Tinos est elle aussi très proche. Elle possède d’ailleurs une importance particulière pour les Grecs qui la surnomment l’île de la Vierge.

Comment visiter Mykonos ?

Mykonos dispose d’un aéroport mais vous devrez le plus souvent faire une escale à Athènes si vous venez de France. Ce n’est pas forcément la plus chère des îles grecques, pour le billet d’avion, mais on vous conseille de bien chercher pour trouver les meilleurs prix. Ensuite, une fois que vous serez sur place, le mieux est de louer un scooter pour parcourir même les plus petites routes. Les plus sportifs le feront en vélo ! Sinon, les lignes de bus fonctionnent mais elles ne vous permettront pas d’aller partout.

Où manger à Mykonos ?

Parmi les meilleures recettes traditionnelles de Mykonos, retrouvez le kopanisti, un fromage assez fort mais très crémeux à tartiner. Fabriqué à partir de lait de brebis, il est absolument délicieux et très apprécié dans l’île. Vous retrouverez également la kremidopita, une tourte à l’oignon et aux épices. Et même si ce plat est servi dans la Grèce toute entière, sa préparation à Mykonos est différente, moins lourde. Enfin ne loupez pas la Louza, le jambon sec de Mykonos au goût incroyable.

Au rayon des desserts, goûtez la Lazarakia, une petite brioche de sucre notamment préparée par les chrétiens orthodoxe le samedi avant la Semaine Sainte. La Melopita est quant à elle une tarte au miel à goûter. Constituée de feuilles de pâte et de fromage traditionnel, elle est recouverte de sucre et donne un mélange assez intéressant.

Où dormir à Mykonos ?

Bien qu’assez petite, l’île de Mykonos est très touristique, notamment grâce à la jeunesse européenne ou à la communauté gay qui viennent y faire la fête. On y trouve donc de très nombreux hôtels, en général en bord de mer et plutôt luxueux. S’ils peuvent être hors de prix en saison, ils deviennent bien plus abordables dès que la majorité des visiteurs est partie. Choisissez un hôtel à Chora pour être près des plus grandes plages ou dans l’un des autres villages de la côte : le spectacle est incroyable !

Où sortir à Mykonos ?

Vous l’aurez compris : comme Ibiza, Mykonos est une ile où l’on peut sortir à peu près n’importe où et à n’importe quelle heure. Dans toutes les villes et sur toutes les côtes, vous trouverez des restaurants, des bars ou des clubs accueillant les fêtards. Retrouvez les meilleurs DJ sur la plage, et notamment sur Paradise Beach, l’une des plus connues. A partir de 15 heures, retrouvez la plupart de la jeunesse dorée sur les plages et profitez-en !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

mykonos pinterest
@123RF / Canva

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.