10 endroits insolites à Paris à découvrir vite !

Par Justine, le 2 septembre 2020
campagne paris insolite

Les rues de la capitale française sont pleines de mystères ! Si l’on y trouve de nombreux monuments connus, on peut aussi tomber, au coin d’un immeuble ou au-dessus d’une grille, sur des endroits secrets, bien cachés. Alors prêts à faire le tour des endroits les plus insolites à Paris ? On vous emmène !

Où aller pour trouver les endroits insolites à Paris ?

La rue Crémieux

Bien sûr, impossible de faire une liste complète de tous les endroits insolites à Paris. Cependant, ce résumé ne pouvait pas commencer sans parler de la Rue Crémieux, la plus populaire de toutes. Durement touchée par la grande crue de 1910, cette petite rue du 12ème arrondissement se situe non loin de Gare de Lyon. Elle est aujourd’hui de plus en plus célèbre pour ses petits pavillons colorés. On ne les retrouve nulle part ailleurs mais ils se multiplient sur les réseaux sociaux. A tel point que les riverains, gênés par une telle popularité, réfléchiraient à faire fermer la voie aux touristes et visiteurs. Alors, dépêchez-vous pour pouvoir la visiter !

Si vous aimez ce genre de lieu coloré et pop, d’autres rues de Paris disposent de façades colorées dans le même esprit. La cour d’Alsace-Lorraine, dans le même arrondissement, est une voie privée mais colorée et agréable. La rue Sainte-Marthe, quant à elle, n’est pas piétonne. Située dans le Xème arrondissement, elle se distingue elle aussi par des portes de toutes les couleurs. Enfin, la rue Saint-Martin est bien plus dans le style parisien, mais elle est également magnifique, surtout en été.

Les catacombes

Changement total d’ambiance dans cette liste des endroits insolites à Paris. En effet, c’est parti pour un petit séjour dans les catacombes, un vaste labyrinthe souterrain. Explorées chaque année par des centaines de milliers de visiteurs, elles sont très populaires. Situé sous Paris, ce mélange de tunnels et de salles souterraines est un endroit qui a gardé son mystère et son ambiance très sombre. Ce qui crée une atmosphère un peu effrayante qui fascine ceux qui le visitent ! Et pour cause : il faut tout de même savoir que ce labyrinthe a longtemps servi d’ossuaire ! Accueillant les restes de plus de six millions de parisiens, transférés ici pour des raisons de salubrité, il est étonnant et complètement insolite.

paris catacombes

Vous y trouverez par exemple des salles pleines d’os, des murs aux plafonds, mais aussi des expositions et des fresques colorées. Des balades sont organisées tous les jours et vous permettront d’explorer près de 2km de tunnel. Il faut cependant signaler que cette partie visitable ne représente que 0,5% de la capacité totale des catacombes de Paris ! On imagine la surface de ce labyrinthe que certains aiment visiter seuls : les cataphiles sont connus par la loi pour organiser des fêtes dans les salles souterraines. Bref, tout un monde à découvrir !

La librairie anglophone Shakespeare and Company

On ressort à l’air libre et on se balade ensuite sur les bords de Seine pour arriver dans l’un des endroits les plus atypiques de Paris. Située sur une petite place, la librairie Shakespeare and Company ne ressemble à aucune autre dans la capitale. Ouverte en 1951 sur les traces d’une ancienne boutique, elle se trouve dans une maison médiévale et propose des ouvrages récents comme très anciens. Ici, pas question d’étagère aseptisées ou de caisses très modernes : ici on s’arrête, on lit quelques heures sur un lit ou un fauteuil à l’étage, on joue du piano dans l’une des pièces…

shakespeare librairie paris
@123RF

Et ce n’est pas tout : sur la décision de son créateur, George Whitman, la librairie est aussi un refuge pour des écrivains en mal d’inspiration. Ceux-ci sont hébergés gratuitement en échange de quelques conditions un peu bizarres : aider deux heures par jour à la librairie, lire un livre par jour et écrire une page régulièrement. Populaire et assez touristique, la librairie est encore discrète dans la rue et offre une atmosphère chaleureuse et familiale que vous ne regretterez pas !

La « Campagne à Paris »

C’est un quartier qui n’a rien à voir avec tout ce que vous pourrez voir à Paris ! Fini les grands immeubles haussmanniens, fini les buildings de 30 étages à La Défense… Bienvenue dans un petit lotissement d’une centaine de pavillons qui vous donnera l’impression d’être entré dans un village en plein cœur de la capitale ! Situé dans le 20ème arrondissement, non loin de la Porte de Bagnolet, ces petites maisons avec leurs rues pavées et leur végétation luxuriante ne manquent pas de charme.

campagne paris insolite
@Flickr / Loanne

Construites au début du XXème siècle lors d’un plan général d’urbanisation des quartiers nord de Paris, il avait pour but de donner un logement en pavillon à des familles modestes. Inauguré en 1926, il reste un quartier discret mais très sympa pour une balade, notamment en partant de la place Gambetta ou du cimetière du Père-Lachaise. Aujourd’hui il est tout de même assez recherché par les propriétaires parisiens et contient de grandes demeures qui vous feront rêver !

La Coulée Verte René-Dumont

Autre endroit insolite à Paris pour se promener, la Coulée Verte René-Dumont est le nom d’une longue promenade qui serpente au centre de Paris, de la place de la Bastille au Périphérique. Son tracé, si particulier, s’inspire en réalité d’une ancienne voie ferrée désaffectée, qui a été modernisée et végétalisée. Le long parcours, de plus de 6,5 hectares, et débute sur le Viaduc des Arts, non loin de l’Opéra Bastille. Vous pourrez y monter grâce à des escaliers et suivre ensuite le parcours vers le boulevard Périphérique.

coulee verte paris
@Flickr / Eddie Crimmins

La promenade est très agréable en famille ou entre amis et vous permettra d’observer une grande partie des monuments parisiens. Ensuite, vous arriverez dans les environs de la Petite Ceinture, une ancienne partie du Boulevard Périphérique, aujourd’hui désaffectée. Envahie par la végétation, elle est interdite au public. Cependant, de nombreux visiteurs aiment s’y aventurer pour y découvrir son charme si particulier. Insolite et original, c’est un endroit à voir !

Les différents passages couverts de Paris

Vous voulez des endroits insolites à Paris, en voilà des très particuliers ! En effet, dans plusieurs endroits de la capitale, vous trouverez des passages couverts d’une verrière où se trouvent en générale une galerie commerciale. Avec leur charme et leur romantisme inégalé, ils sont un véritable symbole de la capitale. Et leur localisation, sur la rive droite de la Seine, n’est pas une surprise : ils servaient à la bourgeoisie parisienne, pour que les femmes riches ne se mouillent pas lorsqu’elles faisaient leurs courses.

passages couverts paris
@123RF

Alors si vous cherchez une balade sympathique à faire, rendez-vous dans l’un d’entre eux, notamment le passage de Bourg l’Abbé, le Passage du Caire ou encore la galerie Colbert. A noter qu’on en trouve une cinquantaine dans la ville, souvent bien cachés. N’hésitez donc pas à vous perdre dans les rues du quartier de Châtelet les Halles, par exemple, où l’on en trouve une grande partie.

Le rocher de la Sorcière

Encore un changement d’ambiance et de quartier pour trouver le Rocher de la Sorcière, en plein coeur de Montmartre. Entouré de mystère, ce rocher posé sur une petite placette cachée des regards est très connu dans le quartier. Accessible au 65 rue Junot, il est en réalité l’un des derniers vestiges de l’ancien quartier, le maquis de Montmartre. Cu totalement refait au XIXème siècle. Mais cette pierre imposante attire depuis très longtemps les touristes et les locaux. Ils pensaient en effet qu’elle servait à se protéger d’une sorcière !

On sait aujourd’hui que c’est une ancienne fontaine qui se trouvait ici. Il semblerait donc que l’endroit se nomme le passage de la Sourcière. Cependant, aujourd’hui la légende est en marche et fait la réputation du lieu. On le trouve après de nombreux escaliers, dans une petite rue de pierre et de végétaux. Un lieu tellement typique de Montmartre, que vous ne reverrez pas de sitôt !

Un petit voyage en Asie au cœur de Paris ?

Difficile de trouver des endroits plus insolites à Paris ! Dans Paris, il est de notoriété publique que le 13ème arrondissement est le quartier occupé par la communauté asiatique. On y trouve de très par exemple de nombreux restaurants autour de la Place d’Italie et d’Olympiades, par exemple. L’immense supermarché des Frères Tang ou encore le Défilé du Nouvel An Chinois s’y déroulent aussi. Et bien sûr, de nombreux temples, de toutes confessions, qui sont situés un peu partout dans les rues de Paris. D’ailleurs, certains d’entre eux sont à visiter absolument !

maison loo
@Flickr

Et le premier endroit à voir absolument, c’est la Maison Loo, une grande pagode en plein cœur du chic huitième arrondissement. Attention, même si elle ressemble à un édifice religieux, elle n’en est pas un du tout. En effet, créée par un marchand d’art amoureux de la culture asiatique, elle est aujourd’hui un musée d’art de Paris. Le temple de Ganesh, quant à lui, offre un voyage immédiat vers l’Asie, avec ses couleurs et ses odeurs particulières. Pour des endroits en plein air, le Panthéon Bouddhique, au musée Guimet, offre une parenthèse de nature et de zen, tout comme le jardin japonais du Musée Albert Kahn.

La plus ancienne maison de Paris

Ville millénaire, Paris a été modifiée, détruite et reconstruite de nombreuses fois avant de ressembler à ce que vous connaissez aujourd’hui. Cependant certaines bâtisses, en général situées dans le centre de la capitale, ont réussi à rester debout depuis plusieurs siècles et l’on en trouve même qui datent du Moyen-Âge. L’une d’entre elles, au 51 rue de Montmorency, daterait d’ailleurs de 1407 et serait la plus ancienne de toute la capitale. Et elle aurait appartenu… à Nicolas Flamel !

maison nicolas flamel paris
@Flickr

Vous connaissez son nom ? Rien d’étonnant : cet alchimiste est légendaire pour avoir trouvé le secret de la pierre philosophale. Sachant transformer le plomb en or, celui qui est devenu un personnage d’Harry Potter se serait ensuite servi de sa fortune pour construire une maison. Il y abritait les pauvres et les indigents. Aujourd’hui on y trouve un auberge mais il ne faut pas hésiter à lever les yeux vers la façade de la maison. Classée parmi les Patrimoines Historiques, elle est gravée de façon remarquable.

La Maison de Gainsbourg… et des autres !

De nombreux artistes ont vécu dans Paris, dont Serge Gainsbourg dont l’hôtel particulier du 5 bis rue Verneuil est très connu. Ayant accueilli le chanteur pendant de nombreuses années et jusqu’à sa mort, il est aujourd’hui le point de ralliement de nombreux fans qui viennent rendre hommage à « Gainsbarre ». Mais également écrire un mot ou faire un dessin sur le mur, désormais rempli de street-art même s’il est souvent repeint.

maison gainsbourg
@Flickr

Et vous trouverez de nombreux autres appartements de ce type dans la ville. Notamment celui d’Edith Piaf, qui, après avoir grandi à Belleville, s’est installée pendant les dernières années dans le 16ème arrondissement, au 67bis Boulevard Lannes. La maison de Dalida, quant à elle, se trouve à Montmartre et est très aimée des touristes. Enfin, Victor Hugo a écrit Les Misérables lorsqu’il habitait place des Vosges, dans l’hôtel particulier du Rohan-Guéménée. Et saviez-vous qu’il y écrivait debout, sur son bureau ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.