Week-end à Paris : les incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 10 août 2020
tour eiffel paris

Ville de Lumière, ville des amoureux… La capitale française fait partie des endroits les plus touristiques du monde, et c’est mérité ! Avec ses musées, ses opéras, ses rues fleuries et colorées et son esprit bien à elle, elle resplendit et est très agréable à visiter. Alors que faire si vous venez un long week-end pour ne rien manquer ? On vous a prévu un programme des incontournables de Paris à oir absolument !

Que faire à Paris ?

Jour 1 : Le Coeur de Paris, de l’Arc de Triomphe au musée du Louvre

L’Arc de Triomphe et les Champs-Elysées

Impossible de louper cette « plus belle avenue du monde » si incontournable… Bienvenue sur les Champs-Elysées, la rue la plus iconique et légendaire de Paris. Elle s’étend du rond-point de l’Etoile à celui de la Concorde sur près de 2km. Et elle est tout simplement bordée des plus beaux immeubles de la capitale ! Boutiques de luxe, restaurants gastronomiques, théâtres, cinéma ou même musée, on y trouve de tout. Pas difficile alors d’imaginer pourquoi touristes comme locaux s’y pressent pour un peu de shopping. Ou même une exposition ou une petite séance de cinéma !

La visite commence sur le rond-point de l’Etoile, tout en haut de l’avenue. Croisement de douze rues, c’est l’un des endroits les plus touristiques de Paris. On dit d’ailleurs que l’on n’est pas parisien avant d’avoir réussi à y conduire ! Au centre se trouve l’Arc de Triomphe, l’un des monuments symboliques de Paris et qui domine la place. Construit à partir de 1806, selon la volonté de Napoléon voulant honorer ses soldats victorieux à Austerlitz, il est terminé trente ans plus tard. Et il mesure près de 50 mètres de haut ! Décoré de nombreux bas-reliefs qui représentent différentes scènes de l’Empire, on y trouve aussi une liste de noms importants de l’Epoque.

Aujourd’hui, il est devenu un véritable symbole de la République. D’ailleurs, il est souvent mis en scène par les différents chefs d’Etat. Passez en dessous : on trouve la tombe du Soldat Inconnu, ramené de la Première Guerre Mondiale. Une flamme éternelle y est ravivée tous les jours. Il est possible d’y monter : la vue sur les Champs-Elysées est plutôt exceptionnelle. D’ailleurs, il est temps de descendre le long des grands trottoirs et d’admirer les magasins de luxe dont les vitrines attirent les touristes. Chanel, Dior, Louis Vuitton… Tout y est, en plus de restaurants gastronomiques et de quelques fast-foods.

Au milieu de l’avenue, vous trouverez deux des plus grands musées de Paris, le Grand et le Petit Palais. Si vous pouvez vous arrêter à une exposition, la verrière du Grand Palais offre un spectacle incroyable. Encore plus bas, le palais de l’Elysée accueille le Président de la République et est extrêmement protégé. Vous apercevrez les jardins, de loin, ainsi que les murs d’enceinte. Enfin, vous finirez votre visite sur la grande place de la Concorde. Celle-ci est ornée du fameux Obélisque, arrivé d’Egypte en 1836 en cadeau à la France et orné de hiéroglyphes.

Comment y aller : RER A, station « Charles de Gaulle Etoile » / Métro 1, stations « Charles de Gaulle Etoile », « Georges V », « Franklin Roosevelt », « Champs-Elysées Clémenceau », « Concorde » / Métro 9, station « Franklin Roosevelt » / Métro 13, station « Champs-Elysées Clémenceau » / Métro 12, station « Concorde »

Le jardin des Tuileries

Après la place de la Concorde, engagez vous dans la rue de Rivoli, qui longe le jardin des Tuileries. Avec ses arcades et ses grands restaurants, elle est iconique ! Ensuite, pour un petit bol d’air frais, vous pourrez traverser la route… Et entrer dans le grand parc majestueux, l’un des plus grands de Paris. Chaque été on y trouve une grande fête foraine. Mais il a surtout été le témoin de tous les grands événements de l’Histoire de France depuis sa construction. Prise de la Bastille, révolution, commune de Paris, Expositions Universelles, guerres mondiales… Tout s’y est déroulé, le marquant comme un petit bout de l’âme de Paris.

jardin des tuileries paris
@123RF

Aménagé au XVIème siècle par Catherine de Médicis, il est à l’époque accolé au Palais des Tuileries. Cette résidence royale sera détruite en 1883 pendant la Commune de Paris. Mais peu à peu, au travers des changements que l’on opère et des nombreuses améliorations qu’on lui fait subir, il devient l’un des parcs préférés des Parisiens qui en profitent en toute saison. Même en plein cœur de l’hiver, il n’est pas rare de voir des gens assis autour du Bassin Rond. On y fait une course de petits bateaux miniatures, ou l’on profite des rayons du soleil dans les allées.

Aussi touristique qu’apprécié par les locaux, il profite de la douceur de vivre des quais de Seine à proximité. Ainsi que du Louvre, au nord, dont les fenêtres donnent sur ce poumon parisien. Et croyez nous, le temps de manger une glace ou tout simplement de se rafraîchir les idées, c’est une balade que l’on n’oublie pas !

Comment y aller : Métro 1, « Tuileries », « Concorde » / Métro 12, « Concorde » / Métro 12 « Concorde »

Le musée du Louvre…

Comme les 10 millions de personnes qui le visitent chaque année (en faisant le musée le plus touristique du monde), chercherez-vous, vous aussi, à percer tous les mystères du Louvre ? Car si la Joconde ou la Vénus de Milo attirent les foules, ce musée légendaire a des centaines de secrets bien cachés au fond de ses 360 000m2 d’exposition. Momies égyptiennes, statues grecques, peintures, objets de toutes les époques… Difficile de savoir par quoi commencer votre visite au Louvre, ce palais en plein coeur de Paris dont l’histoire est si longue.

louvre paris
@pixabay

En effet, il faut savoir qu’il a servi de palais royal jusqu’au XVIIème siècle, lorsque Louis XIV, qui ne se sentait plus en sécurité à Paris, décida de partir pour Versailles. On le transforme alors pendant plusieurs années en Académie d’art et on y stocke une partie des peintures royales. Sous la Révolution, il devient véritablement un musée et ouvre en 1793. Années après années, il s’étend et détient désormais certaines des pièces les plus importantes du monde. Si à son ouverture, il détenait un peu plus de 600 oeuvres, il en a aujourd’hui plus de 550 000 !

louvre-pyramide
@pixabay

Alors, qu’est ce qu’on y voit ? La Joconde, bien sûr, comme tout le monde ! Ce tableau de Léonard de Vinci représentant une femme, Mona Lisa, est toujours autant entouré de mystère. Attirant de très nombreux touristes, elle vous surprendra par sa petite taille mais également par son regard : où que vous soyez dans la pièce, vous aurez l’impression qu’elle vous regarde ! Peinte au début du XVIème siècle, acquise par François Ier, elle a été volée en 1911 et retrouvée en Italie deux ans plus tard. Aujourd’hui très protégée elle fascine des milliers de touristes et de chercheurs qui tentent toujours de trouver tous ses secrets. Mais la tâche est rude !

paris joconde louvre
@pixabay

D’autres oeuvres sont incontournables, comme la Vénus de Milo, statue à laquelle il manque les bras, la victoire de Samothrace ou encore La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix. Bien sûr, vous ne pourrez pas faire tout le musée en une seule fois, mais passez tout de même au département égyptien : les sarcophages sont particulièrement impressionnants. Enfin, impossible de finir sans passer par l’immense pyramide en verre qui orne la Cour Carrée du Louvre. Mise en place en 1988, elle a longtemps été controversée pour sa modernité, mais est rapidement devenue incontournable. Aujourd’hui, elle fait tout à fait partie du paysage !

Comment y aller : Métro 1 « Palais Royal-Musée du Louvre », « Louvre-Rivoli » / Métro 7 : « Palais Royal-Musée du Louvre »

Ou celui d’Orsay !

Changement d’ambiance radical de l’autre côté de la Seine, au musée d’Orsay. Bien moins visité que le Louvre (3 millions de gens par an), il fait tout de même partie des plus grands musées de la capitale. Ouvert en 1986, il tire son originalité du fait qu’il ait été construit dans… une ancienne gare ! Ouverte au début du XXème siècle, la grandiose gare d’Orsay (qui était auparavant un palais) n’a pas duré très longtemps et il a été décidé de la reconvertir en musée d’art moderne.

paris orsay
@pixabay

En effet, contrairement au Louvre, on y trouve des œuvres (sculptures et peintures) datant du XIXème ou XXème siècle uniquement. Et pas n’importe lesquelles : il conserve la plus grande collection de tableaux impressionnistes du monde ! Les Nymphéas de Monet, le Déjeuner sur l’herbe de Manet, l’Autoportrait de Van Gogh… Plusieurs centaines de tableaux légendaires y sont entreposés et vous pourrez admirer leur beauté en vrai. Encore plus connu, l’Origine du Monde de Gustave Courbet est également au Musée d’Orsay.

orsay horloge
@pixabay

Et une fois que vous aurez fini votre visite, levez la tête : le cadre est absolument splendide. Sous la verrière, l’architecture fine et ciselée resplendit donnant une atmosphère unique au monde. Vous allez en prendre plein les yeux, c’est garanti !

Comment y aller : RER C « Musée d’Orsay » / Métro 12 « Solférino »

Jour 2 : La rive gauche, de la Tour Eiffel au Jardin du Luxembourg

La Tour Eiffel et le Champ de Mars, passage obligatoire

Elle veille, du haut de ses 324 mètres, sur toute la vie Parisienne… Celle que l’on surnomme la Dame de Fer est tout simplement le symbole de la ville, voire de toute la France ! Située dans le centre de Paris, au bord de la Seine, la Tour Eiffel est un arrêt obligatoire lors d’une visite dans la capitale. La magie commence d’ailleurs depuis le métro : la ligne 6 traverse la Seine et vous offrira un panorama extraordinaire sur l’immense tour.

tour eiffel paris
@pixabay

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à faire quelques mètres pour arriver à son pied. D’en bas, éloignez vous un peu pour vous rendre compte de la taille impressionnante de ce bâtiment, construit à la fin du XIXème siècle et au destin inattendu. Destiné à être présenté à l’Exposition Universelle de 1899 à Paris, la Tour Eiffel devait en effet être un pied de pont selon Gustave Eiffel qui en a conçu les plans. Ensuite, une fois l’exposition terminée, elle devait être détruite. Cependant, les Parisiens s’y étant attachés, les autorités décidèrent de la garder.

Agrandie, elle est culmine désormais à 324 mètres de haut et on trouve à son sommet les principales antennes de télévision et de radio de France. Mais pas seulement : il est possible de monter jusqu’en haut pour admirer l’une des plus belles vues sur la capitale. Deuxième plus haut point d’observation d’Europe, le dernier étage n’est accessible que par ascenseur et réservé aux plus téméraires ! Pour les plus sportifs, ou ceux qui ont peur du vide, les deux premiers étages sont accessibles à pied.

champ de mars
@pixabay

Au premier, on peut trouver depuis quelques années, une partie de la plateforme réalisée en verre mais également un restaurant et différents points de vue. Plus haut, au deuxième étage, vous trouverez un autre restaurant gastronomique, le Jules Verne, très réputé, ainsi que d’autres jumelles pour vous permettre d’observer d’en haut les monuments parisiens.

Admirée par des millions de touristes chaque année, la Tour Eiffel est le troisième monument parisien le plus visité. Une fois que vous en aurez bien profité, finissez votre visite par l’esplanade des Invalides, de l’autre côté de la Seine, qui offre un superbe point de vue pour les photos. Enfin, le Champ de Mars, de l’autre côté, est très confortable pour une petite balade au soleil.

Comment y aller : Métro 6, station Bir Hakeim / Métro 6, station Passy / RER C, station Champ de Mars, Tour Eiffel

Le quartier latin

Partez de la Tour Eiffel et longez la Seine jusqu’au quartier Latin, non loin. Savez-vous, d’ailleurs, d’où il tire son nom si particulier ? Eh bien vous le comprendrez vite en allant vous y promener : de la Sorbonne ! Cette université moderne et très populaire aujourd’hui encore était au coeur de la vie du quartier, habité par de très nombreux étudiants. Et ceux-ci, notamment pendant leurs cours, parlaient… le latin ! Aujourd’hui devenu très familial, ce quartier du 5ème et 6ème arrondissement de Paris est apprécié pour sa douceur de vivre.

panthéon paris
@pixabay

Baladez vous dans ses rues, entre Saint-Michel et la Sorbonne : vous y trouverez des dizaines de petites librairies d’occasion, des petites boutiques et une atmosphère inédite. Poussez jusqu’au Panthéon votre balade sur la Rive Gauche. Situé sur la place des Grands Hommes (oui, la même que dans la chanson), celui-ci se visite et est extrêmement intéressant. En plus d’être un magnifique bâtiment, bien sûr ! Vous apprendrez des dizaines de choses sur l’Histoire de France et pourrez profiter d’un panorama incroyable sur Paris en montant au sommet de sa coupole.

rue mouffetard quartier latin
@123RF

Enfin, finissez ce tour du quartier par une visite rue Mouffetard. Rendue célèbre par des contes pour enfant (et une certaine sorcière…), celle-ci est très agréable pour une petite balade. Mangez une petite glace dans l’un de ses restaurants et profitez de ses boutiques… Vous ne le regretterez pas, tout y est très typique parisien !

Comment y aller : RER C « Saint-Michel » / RER B « Luxembourg » / Métro 10 « Cardinal Lemoine »…

Prendre l’air au Jardin des Plantes et un thé à la Grande Mosquée de Paris

Non loin de là, vous trouverez l’un des plus grands parcs de Paris, le Jardin des Plantes. Situé dans le 5ème arrondissement, il est très grand et populaire parmi les parisiens qui aiment venir y prendre l’air et s’y reposer. Mais pas que ! En effet, on y trouve également la deuxième plus ancienne ménagerie du monde. Créée en 1793, celle-ci était très populaire et présentait des animaux incroyables : on y trouvait des girafes, des chameaux ou même des éléphants ! Alors que la plupart des animaux ont été mangés par les parisiens morts de faim pendant la guerre de 1870, l’endroit a traversé une longue période de déclin avant de retrouver ses couleurs.

Aujourd’hui, on y trouve en majorité des animaux de taille moyenne (pandas roux, oiseaux, singes, vautours ou encore reptiles) et l’on a envoyé les plus grand animaux au zoo de Vincennes où ils bénéficient de meilleures conditions de vie. Dans le Jardin, on trouve également le fameux Museum d’Histoire Naturelle. Avec sa Grande Galerie de l’Evolution où l’on trouve des dizaines de squelettes d’animaux, elle est très populaire et attire de nombreux touristes.

grande mosquee paris
@123RF

Enfin, à proximité du Jardin des Plantes, finissez par un thé à la menthe à la grande Mosquée de Paris. Construite en 1926, elle possède un minaret de 33m et son architecture, digne des plus grands monuments du Maghreb, en fait un véritable symbole en plein coeur de la capitale. Colorée et fleurie, elle est très agréable pour une petite visite (à l’exception des salles de prières pour les non-musulmans) et pour aller boire une collation dans son salon de thé.

Comment y aller : Métro 7 « Jussieu », « Place Monge » / Métro 10 « Jussieu », « Gare d’Austerlitz » / RER C « Gare d’Austerlitz »

Ou au Jardin du Luxembourg !

Autre jardin très populaire de Paris, le Luxembourg se trouve dans le 6ème arrondissement. A quelques mètres seulement du Jardin des Plantes ! Aménagé il y a plusieurs siècles, en 1612, il est aujourd’hui encore très populaire chez les touristes mais également chez les Parisiens qui l’affectionnent tout particulièrement. Bordant le palais du Sénat, il en fait désormais partie et on l’entretient régulièrement pour qu’il reste fleuri et agréable en toutes saisons.

jardin luxembourg
@pixabay

On y trouve de nombreuses statues d’art moderne ou contemporain, ainsi que des endroits où pratiquer de nombreux sport. D’ailleurs, c’est là que l’on a pratiqué le Jeu de paume aux Jeux Olympiques de 1900, avant que le tennis ne devienne bien plus populaire. L’une des particularité du Jardin du Luxembourg, c’est également ses chaises. Celles-ci étaient payantes lors de leur installation, et des chaisières étaient chargées d’attribuer un siège à chacun. Aujourd’hui, elles sont gratuites et vous pourrez vous y asseoir pour profiter du soleil !

Comment y aller : RER B « Luxembourg », « Port Royal »

Admirer la Tour Montparnasse

Finissez cette journée avec l’un des monuments les plus connus de Paris, la Tour Montparnasse. Si elle était Infernale pour Eric et Ramzy, elle est surtout très impressionnante. Située juste à côté de la gare du même nom, celle-ci mesure tout de même près de 210 mètres de haut. Inaugurée dans les années 70, elle accueille de nombreuses entreprises dans ses 53 étages. Cependant, on peut également y monter pour profiter de l’une des plus belles vues sur Paris.

tour montparnasse
@pixabay

En effet, l’Observatoire panoramique de la Tour permet d’avoir une vision à 40km à la ronde sur tout Paris : vous ne trouverez mieux nulle part ailleurs. On peut même, lorsque le temps le permet, voir les avions décoller de l’aéroport d’Orly ! Découpé en deux espaces, il dispose notamment d’une grande terrasse et d’une boite de nuit assez populaire. Un restaurant gastronomique y est aussi situé : vous n’oublierez pas ce repas, on vous le garantit !

Comment y aller : Métro 4, 6, 12, 13 « Montparnasse-Bienvenüe » / Ligne N « Montparnasse »

Jour 3 : D’un Opéra à l’autre !

Bastille, le moderne

Difficile de passer à Paris sans visiter la place de la Bastille, coeur de la vie de la capitale. Située dans le sud de Paris, celle-ci est bordée du Canal Saint-Martin et possède des centaines de bars et de restaurants très appréciés des jeunes parisiens. Idéal pour sortir, le lieu est également parfait pour se balader au bord de l’eau ou profiter du soleil. Sur cette place historique, où se trouvait autrefois une prison (« prise » le 14 juillet 1789), on trouve aujourd’hui une vie trépidante, où se croisent chaque jour touristes et parisiens.

bastille paris
@123RF

Au milieu de la place, on trouve aujourd’hui la Colonne de Juillet, mise en place par Louis Philippe en 1830 pour célébrer les Trois Glorieuses, une révolution de trois jours qui a remis un roi sur le trône, après l’Empire et la République. Surmontée du Génie de la Liberté, une statue en or de 4 mètres, elle est impressionnante pour les visiteurs qui la voient pour la première fois. On l’aperçoit également de l’Opéra, à quelques mètres de là, considéré comme l’un des bâtiments principaux de Paris.

opera bastille paris
@pixabay

Totalement différent de Garnier, l’Opéra Bastille est immense, moderne et se caractérise par ses vitres de verre et ses grandes marches noires. Si le bâtiment impressionne, de l’extérieur, de l’intérieur, il est encore plus gigantesque. Et que dire de la salle principale : son plafond s’élève à plus de 20 mètres de haut et sa scène possède plus de 40 mètres de hauteur ! Disposant d’une technique incomparable, elle permet un son parfait, une acoustique incroyable quelque soit l’endroit où vous êtes placés. Plus utilisée pour les opéras que pour les ballets, elle peut contenir plus de 2700 spectateurs et offrir un spectacle grandiose, à tester au moins une fois dans sa vie.

Comment y aller : Métro 1, 5, 8 « Bastille »

La Place de la République

En partant de la place de la Bastille, empruntez le Boulevard Beaumarchais : il vous mènera tout droit à une autre place incontournable de Paris, celle de la République. Desservie par 7 rues importantes et 5 lignes de métro, elle est elle aussi au coeur de la vie parisienne. Et ce n’est pas pour rien : sur plus de 3,4 hectares, dont un grand nombre est piéton, on retrouve des bars, des restaurants et des boutiques, mais également des animations et manifestations diverses qui rendent le lieu très vivant.

place de la république
@123RF

Autour de la statue de la République se déroulent de nombreuses tranches de l’histoire parisienne depuis plusieurs dizaines d’années. Symbolique, on y trouve d’ailleurs souvent des manifestations, des rassemblements ou des cérémonies d’hommage. C’est ici, par exemple, que se sont spontanément rassemblés les Parisiens après les attentat ayant durement marqué la capitale en 2015, et c’est de là qu’était partie la grande marche du 11 janvier qui avait réuni près de 2 millions de personnes dans les rues de la ville. En tout cas, vivante, solaire et piétonne, c’est un endroit à ne pas manquer !

Comment y aller : Métro 3, 5, 8, 9, 11 « République »

Le Cimetière du Père Lachaise

Entre République et Opéra, faites un petit détour par le nord de Paris pour vous balader dans l’un des espaces les plus étranges de Paris, le Cimetière du Père-Lachaise. Situé dans le 20ème arrondissement de la capitale, vers la place Gambetta, celui-ci rassemble de nombreuses tombes de célébrités que touristes et habitants « s’amusent » à chercher. Certaines d’entre elles possèdent d’ailleurs des légendes qui les entourent, d’autres sont là en toute discrétion.

tombe chopin père lachaise
@pixabay

Dans ce grand espace ombragé, parfait pour une balade, vous trouverez par exemple la tombe de Jim Morrison, le chanteur britannique des Doors. Si sa sépulture reste toujours fleurie grâce aux fans, il est également de tradition de coller son chewing-gum sur l’arbre, à côté de la tombe. Celle d’Oscar Wilde est également très célèbre, puisqu’il était répandu de l’embrasser pour y faire un trace rouge. On l’a d’ailleurs désormais protégée par une paroi de verre. Guillaume Apollinaire, Gilbert Bécaud ou encore Edith Piaf, Honoré de Balzac et Frédéric Chopin y sont par exemple enterrés, dans le million de tombes que compte le cimetière. Insolite, la visite est pourtant assez agréable, particulièrement au printemps lorsque tout est en fleurs.

Comment y aller : Métro 2 « Philippe-Auguste », « Alexandre Dumas », « Père-Lachaise » / Métro 3 « Père-Lachaise », « Gambetta »

Les Buttes Chaumont

C’est un autre parc de la capitale, encore plus au nord, par lequel vous serez obligés de passer. Le parc des Buttes Chaumont, dans le XIXème arrondissement, fait partie des lieux les plus appréciés des parisiens. Situé sur une colline, comme son nom l’indique, il a été aménagé en 1860 sur un modèle de montagne : on y trouve des roches, des cascades, des falaises… Ce qui en fait tout simplement l’un des paysages les plus sublimes de Paris.

parc buttes chaumont
@Flickr / Aticsot

Cinquième plus grand parc de la capitale (après le Bois de Boulogne, le Bois de Vincennes, le Jardin des Tuileries et le parc de la Villette), il présente une faune et flore très vaste. Les animaux aiment en effet venir s’y reposer tant l’ambiance y est paisible, loin de l’agitation parisienne que l’on peut retrouver dans les autres parcs au coeur de la capitale. Idéal pour se promener et prendre l’air frais, il est néanmoins très populaire et vous risquez de ne pas y être seuls !

Comment y aller : Métro 5 « Lomière » / Métro 7bis « Buttes-Chaumont », « Lotzaris »

Et l’Opéra Garnier, le classique et légendaire

Finir par l’Opéra Garnier semble logique après tout ce chemin depuis son jumeau de Bastille. Pourtant, les deux bâtiments n’ont absolument rien à voir. Si l’Opéra Bastille est moderne et technologique, adapté au chant et à l’acoustique, l’Opéra Garnier est quant à lui traditionnel. Construit en marbre, il présente une architecture magnifique. Dessiné au XIXème siècle par Charles Garnier, un architecte réputé, il a été conçu comme un monde à part. Toutes les pièces avaient en effet pour fonction de mettre en valeur la salle principale monumentale.

opéra paris garnier
@pixabay

En sortant du métro, commencez par l’observation de sa façade. Réalisée par 14 peintres et 73 sculpteurs, elle rend hommage à l’Académie des Arts et de la Danse qui s’y est ensuite installée. Portant les noms de compositeurs célèbres, elle donne sur une entrée grandiose. Construite en marbre elle aussi, elle suit sur un escalier immense, entourée par des statues impressionnantes. Ensuite, vous pourrez finalement entrer dans la salle principale, en forme de fer à cheval. Avec près de 20 mètres de haut, elle possède 5 niveaux de spectateurs. Elle se compose de matériels et de décors dans des tons de rouge et or. Grandiose, on vous avait prévenu !

Tout y est grandiose et notamment le plafond ! Réalisé bien plus tard par Marc Chagall, il a recouvert la peinture existante. Le grand lustre pèse quant à lui 6,5 tonnes. Si vous pouvez rester regarder un ballet, on ne peut que vous le conseiller ! Le romantisme des décors met en exergue le talent des étoiles de l’Opéra, qui s’y entraînent chaque jour, dans des pièces fermées au public. Et oui, il faut bien que le bâtiment garde un peu de ses mystères, n’est ce pas ?

opéra paris salle
@pixabay

Pour une dernière balade dans la journée, passez par les grands magasins. Les Galeries Lafayette et le Printemps sont sublimes, notamment pendant la période de Noël. Les vitrines décorées et animées, ainsi que les immenses sapins… Un spectacle qui attire les touristes et écarquille les yeux des plus petits ! Enfin, la fin de votre journée se fera sur le magnifique roof-top des Galeries Lafayette : avec sa vue sur l’Opéra et la Tour Eiffel, il est incroyable !

Comment y aller : Métro 3, 7, 8, 9 « Opéra », « Havre-Caumartin / RER A « Auber »

Jour 4 : Notre Dame, Châtelet, Montmartre… Le Paris Historique et romantique !

La Butte Montmartre

Vous êtes fans d’Amélie Poulain et de Moulin Rouge ? Vous voulez entrer dans le coeur de Paris, vivre comme un vrai « titi parisien » ? Alors vous êtes au bon endroit à Montmartre, l’un des plus beaux endroits de la capitale. Située dans le nord de la ville, la Butte Montmartre est une colline populaire. Autrefois, elle était même un village à part entière. Et ila gardé son âme : ses ruelles pavées et en pente offrent une atmosphère de petit paradis, avec une vue incroyable sur Paris. Dominé par le Sacré-Coeur, une grande basilique immaculée et symbolique de Paris, le quartier est à visiter absolument.

montmartre place tertre
@pixabay

Commencez votre visite de la rue de Pigalle et le boulevard de Clichy, en dessous du Sacré-Coeur. Très festive, celle-ci dispose de très nombreuses salles de spectacle et de cabarets. Ensuite, vous pourrez monter tout doucement en passant devant l’iconique Moulin-Rouge. Des spectacles de cabaret y sont toujours donnés tous les soirs. Salle emblématique depuis sa création au XIXème siècle, elle a inspiré de très nombreux artistes. Et même… un film avec Nicole Kidman, sorti en 2001 !

sacré coeur montmartre paris
@pixabay

Continuez de monter vers le Moulin de la Galette, toujours en état de marche. Très connu pour avoir été une ancienne guinguette où se déroulait un bal régulièrement. Le cancan (puis le French-Cancan) était d’ailleurs très à la mode ! Vous arriverez ensuite vers la Place du Tertre, la place la plus populaire de Montmartre où l’on trouve, toujours aujourd’hui, des artistes réalisant des caricatures et des portraits. Typiques, ils côtoient les petites auberges ainsi que les très nombreuses boutiques de souvenir.

montmartre-sacré coeur
@pixabay

Plutôt que de rester sur cette place souvent bondée de monde, baladez vous plutôt dans les petites rues pavées : plus calmes, elles sont aussi plus agréables. Vous arriverez ensuite au Sacré-Coeur et à son panorama exceptionnel sur la ville de Paris. Arrêtez-vous quelques minutes sur les marches, puis visitez la Basilique. Très décorée, cette basilique qui date de 1870 est sublime, de l’intérieur comme de l’extérieur. La mosaïque au-dessus du chœur est particulièrement sublime. Bref, Montmartre, c’est l’âme du Paris du XXème siècle, et c’est à voir absolument.

Comment y aller : Métro 2 « Abbesses » / Métro 12 « Anvers

Notre Dame de Paris et l’île de la Cité

Depuis près de 1000 ans, elle surveille Paris et protège la capitale contre tous ses ennemis… La Cathédrale Notre-Dame est l’un des symboles de Paris, l’âme de la capitale et du centre de la ville. Située sur l’île de la Cité, dans le centre de la capitale, elle a longtemps été le coeur de la vie parisienne. Construite entre le XIIème et le XIVème siècle, elle a changé de forme plusieurs fois pendant son histoire et a inspiré de nombreuses oeuvres.A voir et à lire absolument : Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo, Le Bossu de Notre-Dame, de Walt Disney.

notre dame paris
@pixabay

Alors, même si le temps des cathédrales est effectivement venu, vous ne trouverez pas Esmeralda ou Quasimodo en haut des tours. En revanche, les cloches de Notre-Dame sont effectivement légendaires. Tout comme les immenses rosaces, d’ailleurs, qui font partie des plus grandes du monde. En revanche, pour la visiter, il va falloir attendre un peu ! Menacée en 2019 par un incendie (qui a finalement détruit la flèche et la toiture), elle a survécu mais est fermée au public pour une reconstruction à l’identique.

Sur le parvis, admirez sa façade incroyable puis baissez les yeux. Par terre, vous verrez les traces des anciennes maisons qui recouvraient autrefois cet espace aujourd’hui laissé libre. Si vous descendez dans la crypte, vous verrez même les fondations de ces bâtiments qui n’existent plus désormais. Ensuite, vous pourrez vous balader sur l’île de la Cité, le coeur historique de Paris.

cathédrale paris
@pixabay

C’est en effet là que s’est développée la vie de Paris, qui s’appelait Lutèce à l’époque. Vous y trouverez des vieilles maisons médiévales, un parc mais également l’ancien Palais de Justice et la Conciergerie. Très intéressante, c’est entre ses murs qu’a été enfermée Marie-Antoinette pendant plusieurs années avant son exécution. Enfin, finissez pas le marché aux fleurs et le marché aux oiseaux, typiques de la capitale.

Comment y aller : Métro 4 « Cité »

Châtelet les Halles

A quelques pas de l’île de la Cité, vous trouverez le quartier historique de Châtelet les Halles. Avec de nombreux immeubles historiques, il contient le théâtre éponyme où se passe chaque année la Cérémonie des Césars. Vous trouverez aussi le grand Hôtel de Ville de Paris dont l’architecture est grandiose et sublime. A quelques mètres du parvis, vous pourrez également aller faire un tour au BHV. Le Bazar de l’Hôtel de Ville, tout comme les Galeries Lafayettes, est un Grand Magasin populaire et historique.

paris hotel de ville
@pixabay

Ensuite, prenez la rue du Renard et passez devant le Centre Pompidou. Ce grand musée d’art moderne à l’architecture totalement délirante est typiquement parisien ! Avec ses tuyaux de couleur, ses escalators dans une bulle de verre et son immense bibliothèque, il possède une vue incroyable sur Paris. Son parvis, la place Beaubourg sert régulièrement pour des spectacles ou de l’art de rue. Ensuite, baladez vous dans les rues pour vous retrouver dans le grand centre commercial des Halles.

Si aujourd’hui il est entièrement refait à neuf et très moderne avec sa canopée, il est historique. En effet, c’est là que l’on stockait et vendait les marchandises de la France entière. Déplacées à Rungis, les Halles existent toujours. Celles du centre de Paris sont quant à elles devenues très populaires alors allez y faire un tour ! De plus, vous y verrez la Fontaine des Innocents, l’une des plus belles de Paris. Bref, une belle balade en perspective !

Comment y aller : Métro 1, 4, 7, 11 « Châtelet » / Métro 4 « Les Halles » / Métro 9 « Montorgueil » / RER A « Chatelet Les Halles »

Si vous avez le temps, d’autres idées de sortie !

  • Disneyland Paris : Un petit tour chez Mickey ? A quelques kilomètres à l’est de Paris, vous trouverez l’endroit le plus touristique de France, Disneyland Paris ! Le parc d’attraction inspiré de l’univers des dessins animés fait partie des plus grands du monde. Il contient deux espaces. L’un plus traditionnel, où l’on trouve notamment le Space Mountain et l’attraction des poupées. Le deuxième, Walt Disney Studios, date de 2002. Familial et populaire, c’est un endroit à voir. Cependant, attendez vous à faire chauffer la carte bleue !
  • Le Bois de Boulogne : C’est l’un des poumons verts de Paris ! Situé au sud-ouest de la ville, il marque la jonction entre la capitale et Boulogne. Agréable, il contient de nombreux endroits pour se reposer dans l’herbe ou même faire un footing. On y trouve également plusieurs lacs et étangs où l’on peut faire de la barque. Petit conseil : testez le restaurant du Chalet des Îles, où l’on doit absolument se rendre en bateau. Enfin, sachez que l’on y trouve aussi le Jardin d’Acclimatation, très familial et la Fondation Louis Vuitton. N’oubliez pas deux lieux importants du sport : le stade Roland-Garros et le Parc des Princes.
  • Le Bois de Vincennes : Avec 995 hectares dont la moitié couverts par la forêt, le Bois de Vincennes est tout simplement le plus grand parc de la capitale. Il contient de nombreuses infrastructures dont un zoo et un grand château. Il recouvre également une grande partie de cette banlieue sud-est de Paris. On peut là aussi trouver un lac et des endroits très romantiques. Le kiosque et la grotte de l’île de Reuilly, par exemple…
  • Le Château de Versailles : Au sud-ouest de Paris, vous trouverez le château de Versailles, l’un des plus grand palais d’Europe. Construit par le Roi Soleil, Louis XIV, au XVIIème siècle, il est immense et absolument grandiose. Vous y trouverez des centaines de statues en or, des pièces aux décors somptueux et d’immenses jardins à la Française. Tout comme pour le Louvre, vous ne ferez pas tout en une journée, mais l’endroit est splendide.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.