Visiter Pékin : les incontournables à voir et à faire

Par Justine, le 3 août 2020, mis à jour le 5 août 2020
voyager cité interdite pékin dessins animés

Située toute proche d’une partie de la Muraille de Chine, Pékin est une ville pleine de mystères et de secrets. Connue pour être l’une des capitales les plus peuplées du monde, elle est vivante, colorée et chaleureuse. Mais elle possède également de nombreux monuments à voir de toute urgence. Alors, c’est parti, à vous la Cité Interdite et la Place Tian An Men !

Que voir et que faire à Pékin ?

La Cité Interdite

C’est un lieu légendaire, mystique, immense et totalement incontournable à Pékin… La Cité Interdite est LE monument que vous ne devez pas rater lors de votre visite dans la capitale chinoise. Pour plusieurs raisons : avec ses couleurs et son architecture très fine, elle est sublime et vous en mettra plein les yeux. Mais c’est surtout un symbole de l’histoire du pays ! En effet, elle représente la domination des différentes dynasties qui se sont succédées à la tête de l’Empire du Milieu, puis l’ouverture au monde et l’installation par Mao d’un régime politique différent.

cite interdite pékin
@123RF

Aujourd’hui, plus d’empereurs, de mandarins (les conseillers de l’Empereur) mais des milliers de touristes qui viennent admirer le bâtiment principal, ses murs rouges et son toit ocre. Mais ce n’est pas tout : entre les murs de l’enceinte se trouvent 72 hectares de palais (un record mondial), de temples et d’autres édifices importants. Une petite ville dans la ville où vivaient des milliers de personnes : l’empereur, sa famille et ses concubines mais également des centaines de serviteurs presque invisibles.

Construite en 1420 sur les ruines d’un ancien palais mongol, la Cité Interdite a abrité pas moins de 24 empereurs différents, sur plusieurs dynasties (Qing puis Ming). Le dernier empereur Puyi y a d’ailleurs été destitué au début du XXème siècle mais a continué d’y habiter avec sa famille. Protégée des manifestations pendant la révolution culturelle, elle est aujourd’hui régulièrement rénovée et ouverte au public. Et mesurez votre chance : avant 1924, les Chinois avaient interdiction absolue d’y entrer, et même de la regarder !

cite interdite chine pékin
@pixabay

Perdez vous dans les allées et ouvrez grand les yeux pour voir tous les bâtiments (aujourd’hui transformés pour la plupart en musées). La Porte de l’Harmonie Suprême et la Cour extérieure sont particulièrement sublimes, traversées d’une rivière extérieure. De toute façon, le lieu est tellement grand que vous en aurez pour la journée, ou presque. En tout cas, n’oubliez pas d’aller voir les jardins impériaux, au bord de la Cité Interdite : dans l’un deux, le siège du Parti Communiste Chinois est installé depuis près de 70 ans.

La Place Tian’anmen

Située au sud de la Cité Interdite, la Place Tian’anmen est la plus connue de toute la capitale chinoise. Littéralement « place de la porte de la Paix Céleste« , c’est la quatrième plus grande place du monde et vous la connaissez forcément pour son histoire très importante. En effet, dès les années 20, la place a été utilisée pour les différentes révoltes et protestations du peuple chinois. Mais également par le pouvoir : Mao y a proclamé la République Populaire de Chine et a tenu à en faire un place forte de la puissance de la Chine.

place tiananmen pékin
@unsplash / Markus Winter

Tous les ans, c’est en effet là que défilent les militaires à l’occasion de la fête nationale (le 1er octobre). Mais c’est aussi sur la place qu’en 1989 les étudiants et intellectuels chinois se sont révoltés contre le pouvoir en place. Une révolution sanglante qui a marqué le monde entier notamment grâce aux photos du jeune homme se plaçant seul devant les chars et qui a ému l’opinion publique par sa répression par la force.

place tiananmen
@123RF

Aujourd’hui, vous trouverez un immense espace où le drapeau chinois est levé tous les matins lors d’une cérémonie. Très touristique, elle accueille aussi le mausolée de Mao (construit à l’emplacement de l’ancienne Porte de Chine) et le fameux portrait de l’ancien président chinois. Affiché sur le mur de la Cité Interdite, il est extrêmement connu et photographié par les touristes du monde entier.

La Grande Muraille de Chine

Est-il encore nécessaire de présenter la Grande Muraille de Chine ? C’est tout simplement le monument le plus connu du Monde ! Longue de plus de 6000 kilomètres, cette construction qui serpente à travers la Chine est évidemment incontournable pour son côté historique et symbolique. Première des nouvelles merveilles du monde et classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la légende voudrait en effet qu’on la voie de la Lune !

grande muraille de chine pékin
@pixabay

En partant de Pékin, comptez environ une heure pour vous rendre au point le plus proche de la Grande Muraille. Après une longue route serpentant au milieu de la montagne et des cerisiers, vous arriverez à un endroit moderne où ont été installés des sortes d’oeufs pour monter jusqu’en haut. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à admirer la vue et à vous prendre pour Mulan au milieu des Huns !

En effet, c’est pour protéger la Chine des envahisseurs qu’a été construite cette muraille devenue si célèbre. En 221 av. JC, alors que le pays avait été unifié, l’empereur Qin demanda à ses généraux que l’on construise une sorte de muraille défensive. Renforcée au 14ème siècle, lorsque Pékin est devenue officiellement la capitale chinoise, elle est encore aujourd’hui très impressionnante.

grande muraille chine
@Unsplash

D’ailleurs, pour voir les plus belles parties de la Grande Muraille de Chine, c’est par ici !

Le Palais d’Été

Lui aussi classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, le Palais d’Été est un endroit sublime. Il y règne la paix et la tranquillité comme nulle part ailleurs. Construit sur la colline de la Longévité par l’impératrice Cixi en 1886, il se situe non loin de l’emplacement de l’ancien Palais d’Été. Celui-ci avait brûlé environ 25 ans plus tôt lors de la Seconde Guerre de l’Opium. Et si le bâtiment est d’une architecture exceptionnelle, avec ses différents étages, il vaut surtout pour ses jardins et son lac exceptionnels.

palais d'été pékin
@Unsplash

Sur plus de 280 hectares en effet et près de 3km2, vous vous retrouverez dans l’atmosphère paisible d’un immense parc et au bord du grand lac de Kunming. Pour une balade en famille, vous pourrez y louer une barque ou simplement vous balader sur ses rives. Des touristes et des locaux s’y croisent en effet, et vous pourrez même vous arrêter pour regarder une partie de jeu de go endiablée, danser avec un groupe de femmes ou même poser vous même une pièce de mah-jong !

bateau marbre pekin
@123RF

En revanche, n’oubliez pas d’aller voir de vos propres yeux le pont aux 17 arches, très célèbre. Ou encore le Pont de la Ceinture de Jade (Gaoliang), un édifice en marbre blanc dont la forme très arrondie est connue dans toute la Chine. Enfin, il faut absolument passer devant le Bateau de Marbre. Situé dans l’eau du lac, il est historique et possède une architecture inédite.

Le Temple du Ciel

Construit entre 1406 et 1420, c’est tout simplement l’un des plus beaux temples de Pékin. C’est bien simple, si vous n’avez le temps que d’en voir un seul, c’est celui-là qu’il faut visiter ! Situé dans le sud de la ville, il fut construit sous la dynastie des Ming, environ au même moment que la Cité Interdite. Lié au Temple du Soleil, au Temple de la Lune et au Temple de la Terre, chacun situés à un point cardinal de la ville, il est le plus impressionnant et le plus touristique.

pékin temple du ciel
@pixabay

Très endommagé par les forces européennes lors des différentes guerres de l’opium, le temple fut laissé à l’abandon jusqu’au début du XXème siècle. Réhabilité, il est ouvert au public qui découvre sa beauté et la splendeur de son architecture. Vous pourrez notamment voir la Salle des Prières pour la bonne moisson, le bâtiment principal en forme de rotonde. Mais aussi différents autels construits sur des tertres de marbre, au milieu d’un jardin. Bref, une visite spirituelle et apaisante où vous en prendrez plein les yeux !

L’Opéra de Chine

Une grande bulle de verre posée au milieu de l’eau… Voilà comment on pourrait décrire le magnifique Centre National des Arts du Spectacle de Pékin, inauguré en 2007. Plus de 150 000m2 d’espaces réservés au théâtre, à la danse ou à l’Opéra chinois, trois salles pouvant accueillir 2000 personnes chacune… Le lieu est impressionnant et vaut la visite absolument. Pour y rentrer, il vous faudra d’ailleurs passer sous un lac dans un tunnel, avant de vous retrouver dans l’opéra ultra-moderne et décoré de bois chaleureux.

opera chine
@123RF

La visite se fait lorsqu’aucun spectacle ne se joue. Si vous n’avez pas le temps de rester voir une représentation, vous pourrez donc profiter tout de même de l’ambiance. Cependant, l’Opéra de Pékin est une discipline artistique à part entière, à découvrir absolument. Accompagnés de musiques particulières et de percussions, les artistes mélangent chant et danse dans le folklore et les légendes chinoises. Un moment incomparable, notamment grâce aux mouvements, aux décors et aux costumes utilisés. Bref, un moment que vous n’êtes pas prêts de revivre !

Le Parc Olympique

C’est un jour qui a marqué la Chine et l’a placée sur le haut de la scène sportive internationale : le 8 août 2008 s’ouvraient les Jeux Olympiques à Pékin. Un évènement important après plusieurs années de travaux et de grandes polémiques. Débutant à une date symbolique, car le 8 est un chiffre sacré dans le pays, ils ont vu l’éclosion des légendes Usain Bolt et Michael Phelps. N’oublions pas les Français Alain Bernard et Nikola Karabatic, devenus des stars cette année-là. Aujourd’hui le parc Olympique existe toujours et se visite.

Vous pourrez notamment voir le « Nid d’Oiseau », le grand stade de 91 000 places utilisé pour les cérémonies d’ouverture et de clôture, ainsi que pour les épreuves d’athlétisme et de football. Réduit aujourd’hui à 80 000 places, il sert pour les compétitions nationales. En 2022, lorsque Pékin accueillera les Jeux Olympiques d’Hiver, il sera remis en exercice. Cette fois, il deviendra le premier site du monde à tenir le même rôle pour des Jeux d’été et d’Hiver, à 14 ans d’écart !

La grande piscine s’éclairant la nuit est également encore debout, ainsi que les infrastructures de tennis, de hockey, de tir à l’arc et de patinage de vitesse. Enfin, finissez par le Palais National Omnisport, une grande salle de 20 000 places qui accueillera le hockey sur glace en 2022. Cependant, n’oubliez pas de jeter un regard à la Tour Ling Long. Surmonté des anneaux olympiques, ce grand édifice a accueilli les télévisions du monde entier et est encore très impressionnante.

Le Zoo et l’Aquarium de Pékin

Ouvert en 1908, le zoo de Pékin est l’un des plus anciens de tout le pays. Mais également l’un des plus grands : avec plusieurs hectares d’animaux, il est très touristique. Vous y trouverez près de 15 000 animaux, de plus de 950 espèces et notamment… des pandas ! Symboles du pays, ces grands animaux noirs et blancs vivent dans le zoo de Pékin depuis leur naissance.

panda pékin
@pixabay

Depuis 1999, le zoo accueille également un immense aquarium qui contient lui aussi de nombreux animaux rares. Vous pourrez y admirer des dauphins, des requins et des milliers d’autres espèces marines. Une sortie agréable pour un après-midi en famille !

Les plus beaux parcs de Pékin

Même si Pékin donne l’air d’une ville polluée et très citadine, elle renferme en réalité de très nombreux parcs agréables. En général plutôt touristiques, ils sont néanmoins assez grands. Vous ne vous sentirez pas étouffés et vous pourrez respirer un peu d’air frais. D’ailleurs, si vous y allez le week end, vous pourrez y voir des gens en train de jouer au mah-jong, au jeu de go, de danser en groupe ou d’y faire du sport. Une ambiance tranquille, loin de l’agitation de la capitale, et très agréable !

beihai chine
@pixabay

Privilégiez plutôt le parc Beihai, l’un des plus beaux de tout Pékin. Situé au bord d’un lac et entouré de saules pleureurs et de bâtiments à l’architecture remarquable, il existe depuis plus de 1000 ans. Véritable petit sanctuaire, il est très célèbre et touristique. Si vous voulez des couleurs sublimes, courrez au Parc des Couleurs Parfumées. Les feuilles dorées et les bateaux colorés vous en mettront plein les yeux !

Parcourir les rues à la recherche des temples cachés

Bien moins moderne que Shanghai ou Wuhan, Pékin possède des rues commerçantes populaires. La rue Wangfuijin en est bon exemple : vous trouverez toutes les plus grandes marques de vêtements. Profitez-en pour goûter les brochettes de scorpion ou de larves que vous trouverez sur les marchés dans la rue ! Ensuite, vous pourrez découvrir les petites rues traditionnelles, les Hutongs.

Celles-ci, qui se visitent en vélo, se composent de petites habitations typiques, des maisons reliées par de longues galeries. Et rendez vous compte : ces maisons au toit très bas ont près de 800 ans ! Dans les rues, vous trouverez des petits temples où vous arrêtez pour assister à une cérémonie. Alors, conquis ?

Que manger à Pékin ?

Vous pensez connaître la nourriture chinoise ? Vous vous trompez sûrement ! En effet, les plats n’ont rien à voir avec ce que vous trouvez en France. Bien sûr, le riz est une denrée obligatoire de la cuisine pékinoise. Cependant on trouve également beaucoup de canard laqué (que l’on mange dans des crêpes avec des légumes). Assez sains, les plats de viande en sauce (porc au caramel…) sont également accompagnés de plats plus inhabituels. Avez-vous déjà essayé le lotus cuit ? Enfin, goûtez les brochettes des marchés chinois : scorpions, larves… L’expérience est inhabituelle mais vous ne l’oublierez pas !

Où dormir à Pékin ?

Pékin recèle de petits endroits où dormir tranquillement, des hôtels ou auberges de jeunesse qui ne sont pas trop chères surtout si vous venez en famille.

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à pinner !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.