@123RF / tonobalaguer

Séville, ce sont les ruelles de pavées, le patrimoine presque féerique, les bâtisses colorées aux façades d’azulejos et les tapas à tous les coins de rue. Séville, située au sud de l’Espagne, est la capitale de l’Andalousie et de la province de Séville. Cette destination qui est une des plus appréciées d’Europe, n’attend que vous !

Que voir et que faire à Séville ?

La cathédrale de Séville

La cathédrale de Séville
@123RF / Mikhail Mandrygin

Troisième plus grande église au monde. Voici le titre que porte la cathédrale de Séville. Avant d’être une cathédrale, elle était une mosquée. Elle fut construite au XVème siècle, plus précisément en 1402. Depuis 1987, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
« Construisons un temple si grand que ceux qui le verront terminé nous prendrons pour des fous! » avait déclaré Alonso Martinez, l’architecte de la cathédrale. De fait, elle mesure 132 mètres de long, 83 mètres de large et 42 mètres de haut. De quoi épater tous ceux qui portent un œil sur le monument.

À l’intérieur, la beauté n’est pas moindre. Deux orgues, pièces d’orfèvreries, statues, tableaux, ostensoirs. Vous aurez l’occasion de tous les admirer. Vous découvrirez également le tombeau de Christophe Colomb. Ce dernier est une figure de Séville, de l’Espagne mais aussi du monde entier. Il s’agit du navigateur qui a découvert le continent américain. Voilà de bonnes raisons de partir à la découverte de ce magnifique édifice !

Le Palais de l’Alcazar

palais de l'Alcazar en Andalousie
@123RF / Massimo Santi

C’est un second monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la ville de Séville. La famille royale y séjournait encore depuis peu. Il s’agit du Palais d’Alcazar. Sa première construction date de 844 sous le règne de l’émir Abd al-Rahman mais depuis, il a été modifié et reconstruit une multitude de fois. Sur les façades, vous pourrez contempler les différentes cultures visibles sur le patrimoine même. Entre reste de composante de religion musulmane et éléments catholiques, cet édifice témoigne d’un véritable panorama culturel.
À l’extérieur, le jardin est tout aussi impressionnant. Fontaines, végétation et palmiers. C’est dans un décor magnifique que vous pourrez vous balader !

La Plaza de Espana

Plaza de espana en Andalousie
@123RF / tonobalaguer

C’est le bijou de Séville. C’est la Plaza de Espana. Elle fut construite pour une exposition datant de 1929 par l’architecte Anibal Gonzalez et mille hommes. La place fait la taille de cinq terrains de foot. Grandiose. Les quatre ponts qui la bordent représentent les quatre anciens royaumes d’Espagne : Castille, Aragon, Navarre et Leon. Son architecture est impressionnante et emblématique du patrimoine de Séville. Comme pour le Palais d’Alcazar, il y a fontaines et bassins d’eau devant le monument.

Le Parque Maria Luisa

Le parque de Maria Luisa en Andalousie
@123RF / Brian Kinney

Le Parque Maria Luisa est une bouffée d’air fraîche. Il est probablement l’un des plus beau parc de Séville. Vous pourrez vous promener entre palmiers, orangers, magnolias, eucalyptus ou encore bananiers. La duchesse de Montpensier avait offert ce terrain en 1893 à la ville de Séville. Ne manquez pas certaines perles du jardin tel que la Isleta de los Patos qui est un petit pavillon sur lequel le roi Alfonso XII déclara son amour à Maria de las Mercedes. Il y a également la Fuente de las Ranas qui se traduit par la fontaine aux grenouilles. Enfin, si vous avez l’oeil, vous observerez que chaque région espagnole dessinée sur les bans du parc.

La Casa de Pilatos

La casa de pilatos en Espagne
@123RF / Umberto Luparelli

La Casa de Pilatos date du XVIème siècle et réunit les styles gothique, mudéjar et celui de la renaissance. Une véritable oeuvre d’art. Ce palais aristocratique est situé en plein cœur de Séville. À l’intérieur, vous découvrirez toujours les fameux azulejos qui donnent un air coloré à la structure. Les colonnes sont elles aussi décorées avec ces jolies mosaïques espagnoles. Il illustre parfaitement l’architecture andalouse. La Casa de Pilatos est également connu pour ses nombreuses œuvres d’art datant du XVIème et du XIXème siècle.
Son jardin a les mêmes caractéristiques que l’Alcazar, c’est-à-dire une grande richesse en terme de flore : bananiers, orangers et palmiers.

La Triana

la Triana en Espagne
@123RF

La Triana est un des onze districts de Séville, situé à l’ouest de la ville. Ce quartier un peu bohème est l’endroit préféré des toreros et des artistes dans le domaine de la poterie ou des azulejos. Il est également considéré comme le cœur du flamenco. Sur place, plusieurs salles de flamenco sont disponibles pour assister à des spectacles ou monter sur la piste. La Triana est un quartier très dynamique. Vous pourrez y siroter une boisson bien fraîche dans un des bars traditionnels ou faire un peu de shopping au marché.

L’aquarium de Séville

L'aquarium de Séville
@123RF

700 m². 35 bassins. 400 espèces. L’aquarium de Séville est une grande aventure marine à découvrir si vous êtes dans cette ville. Son ouverture date de septembre 2014. Le thème de l’aquarium est très atypique puisqu’il s’agit du voyage de Ferdinand Magellan au XVIème siècle. Son exploration passe par l’océan Atlantique jusqu’à l’Amazon en traversant l’océan Pacifique.
Il est également doté des plus grands aquariums de requins d’Europe. Ce sont d’ailleurs les deux grandes stars du lieux : les requins bouledogue.
Des panneaux explicatifs sont également accrochés pour sensibiliser les plus jeunes sur le réchauffement climatique et le développement durable. Respectueux de l’environnement, cet aquarium vaut réellement le détour.

Le quartier de Santa Cruz

Quartier de Santa cruz en Andalousie
@123RF / zhan zhang

Ce quartier juif, situé à l’épicentre de la ville, est l’un des plus traditionnels de Séville. Ses maisons colorées et ses patios fleuris offriront un vrai bonheur à vos pupilles. Il regorge également de délicieux restaurants. Certains disent même que ce sont les meilleures brasseries de Séville !
L’avenida de la Constitution est aussi à voir. Cette avenue est une des plus jolies du quartier, avec ses vieilles lignes de tramway et son patrimoine plus qu’élégant. Plus loin, après avoir traverser quelques magnifiques places, vous pourrez admirer l’immanquable de la ville : la cathédrale.

Metropol parasol

Metropol Parasol en Espagne
@123RF

Cet édifice de bois mesure plus de 28 mètres de haut ! Il est situé dans le quartier d’Encarnacion-Regina, sur la grande place d’Encarnacion. Ils sont aussi appelés les « champignons de Séville » pour leur ressemblance avec … des champignons. Ce gigantesque espace regroupe également boutiques, bars, restaurants et même un musée archéologique. Ce dernier exhibe des vestiges de la colonie romaine. Vous aurez l’impression de revenir quelques millénaires en arrière, à l’époque des romains et de replonger dans le quotidien des habitants de Séville !

Que manger à Séville ?

Tapas. Salmarejo. Rabo de toro. Ce sont certaines des spécialités espagnoles ou andalouses qui donnent l’eau à la bouche. L’Espagne est connue dans le monde entier pour sa gastronomie excellente. En Andalousie, l’alimentation est indéniablement important.

Le Cocido Andaluz, comme l’indique son nom, vient de la région d’Andalousie. C’est un ragoût qui mélange plusieurs viandes et légumes. Un plat d’excellente qualité qui rassasie vite.

Le Rabo de toro est un plat similaire au précédent sauf qu’il est à bas de viande de taureau de Séville.

Le Salmarejo est un épais gaspacho servi avec des œufs durs et du lard fumé. Miam!

L’Olla de trigo est un pot au feu andalou de blé. C’est un plat que vous dégusterez plutôt en hiver.

Le Pescado frito est un plat qui rassemble divers poissons grillés. Un vrai délice.

Les Yemas sont des confiseries très sucrées. L’intérieur est fait à base de jaune d’œuf et le reste du gâteau est enrobé de blanc d’œuf. Ces sucreries se trouvent dans les couvents de Séville.

Où sortir à Séville ?

Séville est une ville dynamique, le jour, comme la nuit. Siroter une boisson fraîche ou enflammer le dancefloor toute la nuit, il y en a pour tous les goûts. Les bars et discothèques ne manquent pas dans cette magnifique ville !

Si vous recherchez un bar des plus local, rendez-vous à El Rinconcillo. C’est un des plus anciens bar de Séville puisqu’il a ouvert ses portes en 1670. Vous vous en doutez, son décor est très charmant et son ambiance est guillerette. Vous pouvez même y déguster des tapas.

Dans le même style, vous trouverez La Carboneria. C’est un bar à flamenco qui sert également de restaurant. L’entrée est gratuite et est un des endroits préférés des jeunes de Séville.

Le O’Clock est un bar à cocktails avec une ambiance un peu plus détente, sur un fond de reggae. Vous pourrez y siroter d’excellents cocktails, tous plus fou les uns que les autres !

Pour les plus fêtards qui ont l’ambition de finir jusqu’au petit jour, le Dio est une discothèque très réputée. Sa particularité : il attire la jeunesse locale comme des touristes venus de partout dans le monde.

Où dormir à Séville ?

Si vous avez un petit budget, nous vous conseillons de choisir un quartier plus calme, un peu plus à l’écart du centre-ville. La Triana est un choix idéal. C’est un quartier moins touristique sur l’autre rive de la ville. Il reste pour autant joli et sécurisé.

Si votre budget est un peu plus élevé, vous devriez vous rapprocher un peu du centre-ville. Le quartier de l’Alfalfa est alors une excellente option. Ce quartier est très traditionnel et charmant.

Le quartier de Museo est un très bon choix si votre budget est élevé. Vous y trouverez de nombreux hôtels de luxe. Vous pouvez également opter pour l’incroyable quartier de Santa Cruz qui propose des logements à couper le souffle, dans le plus beau quartier de la ville.

visiter séville pinterest

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here