Envie de chaleur et d’une explosion de couleurs ? Tenerife est l’endroit idéal pour vos vacances ! Bronzez sur les plages noires et volcaniques de la plus grande île des Canaries et découvrez tous ses secrets. Panorama des meilleurs endroits où vous rendre pour un séjour inoubliable !

Que voir et que faire à Tenerife ?

Santa Cruz, la capitale de Tenerife

@123RF

Capitale de Tenerife (et l’une des deux capitales des Canaries avec Las Palmas), Santa Cruz est la ville la plus peuplée de l’île. Plutôt touristique, elle fait partie des plus grands ports d’Espagne et contient entre autres les plus belles plages de l’Océan Atlantique.  Mais elle est également immanquable pour la qualité de son architecture : les monuments sont tous différents et témoignent d’une diversité inédite.

L’un des bâtiments les plus connus est l’auditorium de Tenerife, véritable symbole de la modernité de l’archipel. Avec plus 6471m² de superficie, il est surtout reconnu pour son toit qui rappelle l’opéra de Sydney. Sa salle principale peut contenir plus de 1600 personnes, alors que la deuxième a tout de même 400 places, une capacité énorme qui lui a permis de recevoir des célébrités, dont Bill Clinton, qui l’a visité en 2005.

@pixabay/Hans Braxmaier

Dans un style bien plus ancien, l’église Nuestra Señora de la Concepcion est l’un des musts de la capitale. Souvent désignée comme étant la cathédrale de la ville, elle n’en est pas une officielle, mais a été construite sur les ruines de la première chapelle établie par les conquistadores après leur arrivée dans l’île. A l’intérieur, vous pourrez y retrouver la croix qui a servi à l’époque de la construction de la ville, conservée sous une protection de verre.

Enfin, ne perdez pas l’occasion de visiter la Plaza de España, la plus grande île de l’archipel. Située dans le centre-ville, elle est le « cœur » de Santa Cruz de Tenerife.

Le carnaval de Santa Cruz

@123RF

C’est tout simplement l’un des carnavals les plus populaires du monde, avec celui de Rio et celui de Venise : le défilé de Tenerife est un moment inoubliable à vivre au moins une fois dans sa vie. Jumelé à celui de Rio de Janeiro, justement (c’est vous dire son importance !), il dure un mois et attire chaque année des milliers de touristes et d’habitants qui font la fête nuit et jour pendant toute la période.

Si les bars et les boîtes de nuit sont ouverts et accueillent les fêtards toute la nuit, ils concernent surtout le carnaval « de rue » qui se déroule dans toute la ville : sans faire partie du défilé officiel, les habitants se déguisent et vont fêter le carnaval sur un thème qui change chaque année depuis 1987. Si cette année, les costumes portaient sur les fonds marins, l’an prochain, préparez-vous aux coquettes années 50 !

TENERIFE, FEBRUARY 10: Group in The Carnival in Santa Cruz de Tenerife, during different contests of Carnival Groups. February 10, 2018 Tenerife (Canary Islands) Spain

Importée par les conquistadores au XVème siècle, la tradition du carnaval est très importante dans l’île et particulièrement à Santa Cruz où vous trouverez des musiciens et des danseurs à chaque coin de rue. Essayez tout de même de vous y rendre pour la fin du Carnaval, qui comporte plusieurs rites.

Comme dans de nombreux endroits en Espagne, la tradition veut que l’on brûle ou que l’on enterre une sardine, pour célébrer la fin de la fête et le début du Carême, période pendant laquelle les catholiques sont censés ne pas manger de viande entre autres. La fête est très répandue dans l’île où des milliers de personnes participent. Mais avant cela, le dernier week-end, dit de pinata, tout le monde participe à un grand bal pour célébrer la fin des festivités. Un moment à ne pas rater !

Le parc et le volcan du Teide

@pixabay

Un paysage lunaire et volcanique en plein cœur de l’Océan Atlantique et un volcan encore en activité : si vous ne connaissez pas encore le parc national du Teide, il est temps de le découvrir ! Avec presque 19 000 hectares de superficie, il est le parc le plus visité d’Europe et se classe même 9ème sur la liste des parcs dans le monde. Une fréquentation chaque année plus importante qui doit en grande partie son augmentation au volcan, encore en activité, du Teide.

Pic culminant de l’île, mais également de l’Espagne entière, avec 3718m d’altitude, il a été classé par les vulcanologues dans la liste des « volcans de la décennie ». Pour l’anecdote, les premiers habitants de l’île pensaient que le diable s’y cachait et croyaient la montagne maudite. En 1492, lors d’une escale à Tenerife, Christophe Colomb lui-même aurait vu l’une des éruptions du volcan avant qu’un chevalier anglais n’y monte pour la première fois, deux siècles plus tard.

@pixabay/Roland Winkelmann

Aujourd’hui la montée est devenue très facile : un téléphérique emmène les touristes jusqu’à 3555m environ et leur propose de faire les 168 derniers mètres à pied pour apercevoir le cratère, profond de 45m. Attention, vous ne pourrez tout de même pas y monter comme ça : pour protéger la nature, les autorités délivrent des autorisations en nombre limité pour le chemin jusqu’au cratère.

Autour du volcan, le parc, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est un endroit totalement particulier dans cette île où la mer, le sable et la végétation luxuriante offrent des couleurs souvent éclatantes. Lunaire, il propose un spectacle inattendu et totalement différent de ce que vous verrez partout ailleurs. Ne manquez pas les coulées de lave, plus ou moins récentes, que vous trouverez un peu partout dans le parc, ni la Caldeira de las Cañadas, formée par l’effondrement d’un ancien volcan.

Tenerife, l’île de la randonnée

@pixabay/Hans Braxmeier

Si vous aimez la randonnée, vous êtes tombés sur la bonne île ! Tenerife, la plus grande île des Canaries est en effet l’endroit parfait pour de longues balades escarpées mais surtout dépaysantes dans la nature. Vous y trouverez plusieurs circuits réputés alors attrapez vos baskets et prenez des notes, c’est une visite qui ne se manque pas !

Immense parc situé dans les hauteurs de l’île, le Corona Forestal est l’un des plus beaux endroits de Tenerife. Il contient des ravins impressionnants et des rivières bien cachées pour la plupart et qui ne demandent qu’à être trouvées ! Pour cela, vous pourrez vous y promener à pied, mais surtout en VTT, l’une des activités les plus répandues. En effet, de nombreux chemins adaptés sillonnent les 50 000 hectares de parc et permettent aux visiteurs de découvrir l’endroit en vélo tout-terrain.

@pixabay/Hans Braxmaier

Idéal pour découvrir la faune et la flore qui se développe librement dans le parc, mais également pour découvrir les vallées cachées et les coulées de lave qui témoignent du passé volcanique de l’île. Ne manquez pas l’eau perpétuelle du ravin del Rio, ou le paysage lunaire des hauteurs de Vilaflor, un spectacle incroyable. Enfin, profitez-en pour vous mêler aux habitants des villages du parc : souvent agriculteurs ou cultivateurs, ceux-ci auront sans doute quelque spécialité à vous faire goûter !

Si vous préférez le paysage plus sec des canyons, dirigez-vous plutôt vers les gorges de Masca qui proposent différentes sortes de randonnée. Reliant le village de Masca à la mer sur un parcours d’une dizaine de kilomètres au bord de l’eau, elles proposent plusieurs façons de les découvrir : en partant de la plage et en remontant au village, dans l’autre sens, en descendant du village à la plage, ou bien, pour les plus courageux, de faire l’aller-retour.

@pixabay/Greg Montani

Avec cette randonnée,  l’impression de faire un petit tour dans le désert est très forte : entourés de cactus, de figuiers de barbarie et de palmiers, le dépaysement est total. Ensuite, plus l’on se  rapproche de la mer, plus la végétation devient verte et luxuriante, pour finir sur une plage paradisiaque. Une bonne balade accessible à tous (à condition de s’hydrater correctement) que vous pourrez finir dans l’un des petits bars sur la plage !

Les plages de sable noir… et les autres

@123RF

Comme la plupart des îles de l’archipel, Tenerife possède de superbes plages de sable blanc et des petites criques plus cachées. Mais contrairement à ses voisines, notamment Lanzarote et Fuerteventura, Tenerife est une île volcanique, ce qui lui donne quelques particularités comme les plages de sable noir, qui offrent toujours un spectacle inattendu.

L’une des plus belles, pour son panorama de couleurs, est sans doute la Playa Jardin. Créée par le sculpteur Cesar Manrique, elle oppose la couleur sombre du sable aux touches de couleurs flashy des plantes du Jardin botanique juste derrière et au vert des palmiers. Familiale, elle propose des transats et de nombreuses activités. Beaucoup plus calme, la Playa de los Gigantes offre un spectacle encore plus incroyable.

@pixabay/Hans Braxmeier

Entourée de falaises de plus de 800m de haut, elle vous permettra de profiter de la nature et du bleu de l’océan. Même en pleine saison, ce petit coin de paradis n’est jamais surchargé de monde, l’endroit parfait pour se relaxer. Enfin, dernière plage avec le sable foncé, la Playa Fañabé est le lieu idéal pour les sports nautiques. Activité insolite qui mérite d’être testée : elle propose également de prendre un bateau à fond de verre pour  aller observer les fonds marins !

Hors du sable noir, d’autres très belles plages existent à Tenerife. Pour information, il existe de nombreux endroits réservés aux naturistes sur l’île, mais si vous êtes plutôt dans l’esprit de rester en maillot de bain, vous pouvez vous rendre à la Playa Tejita, l’une des plus belles et où les kitesurfers se régalent. Enfin la plage de Las Teresitas a une particularité : artificielle, son sable a été importé du Sahara ! Ses eaux claires et ses villages de pêcheurs sont incroyables, une bonne idée de visite.

Puerto de la Cruz

@pixabay/Joanna Gawlica-Giedleck

C’est l’un des centres touristiques les plus importants de Tenerife, et lorsque vous y serez, vous comprendrez vite pourquoi : son jardin botanique, son immense parc animalier et ses plages de sable noir offrent un paysage splendide. C’est d’ailleurs par le jardin d’Acclimatation qu’il faut commencer sa visite : en front de mer, il contient de nombreuses plantes du monde entier et contraste avec le noir de la plage.

Non loin de là, le jardin zoologique Loro Parque fera la joie de vos enfants, puisqu’il présente environ 800 animaux d’origine et de nature très différente : vous pourrez y trouver des dauphins, mais aussi des manchots ou encore des crocodiles et des tigres. Et comme son nom l’indique, le parc possède également une grande « collection » de perroquets, de toutes les sortes.

@wikimedia

Comme dans beaucoup de villes espagnoles, vous pourrez également trouver un château, au bord de la mer, le Castillo de San Felipe. Datant du XVIème siècle, il a servi de forteresse militaire pendant de nombreux siècles et a fait partie des quatre forts qui ont défendu la ville. Depuis 1924, il est désaffecté. Enfin finissez votre visite par l’Eglise de Tous les Saints.

Première église anglicane à avoir été construite dans les Canaries, elle vous donnera l’impression d’arriver dans la campagne anglaise lorsque vous serez devant. Construite par les colons anglais, elle a été entièrement financée par des dons privés de visiteurs britanniques.  

San Cristobal de la Laguna

@wikimedia

Autre endroit réputé de Tenerife, San Cristobal de la Lagun est une ville universitaire. Fondée à la fin du 15ème siècle, elle a même été la première capitale de l’archipel avant que Santa Cruz ne la remplace en 1823. Elle reste tout de même aujourd’hui le cœur de la vie culturelle et religieuse de l’île et un endroit très important pour les habitants et pour les touristes !

Pour l’anecdote, la vallée où se situe la ville, et particulièrement le lac à proximité, était un lieu sacré pour les habitants de Tenerife avant que les conquistadores n’arrivent et n’imposent le catholicisme. Aujourd’hui, de nombreuses églises y existent, parmi les plus belles du pays.

@wikimedia

Commencez notamment par la cathédrale de La Laguna , située dans la vieille ville. Construite en 1515 sur les ruines d’une autre chapelle dédiée à la Vierge Marie, elle est devenue une cathédrale au 19ème siècle, au moment où la ville était encore la capitale de l’île.Visitez et photographiez sa façade impressionnante, ainsi que sa chaire sculptée dans le marbre et ses neuf chapelles.

Moins spectaculaire mais tout aussi beau et important pour les habitants de la ville, le Sanctuaire royal du Santisimo Cristo de la Laguna a été construit par l’un des conquérants de l’île puis a été sanctifié par plusieurs papes et par l’un des rois d’Espagne. Deux fois par an, une procession a lieu dans toute la ville et rassemble des centaines de personnes.

Où manger à Tenerife ?

A Tenerife, il est de tradition de ne pas manger dans un restaurant, mais dans une « guachinche« , une taverne typique de l’île espagnole. Petits établissements locaux, les « guachinches » proposent de la nourriture locale, familiale, souvent préparée dans la maison attenante par des cuisinières du coin. Le vin et les différentes autres boissons servies sont également très traditionnels.

Vous pourrez y trouver des ragoûts mais aussi des côtelettes, spécialités de Tenerife, accompagnées de différentes sauces, ou également des churros de poisson, etc… Un repas en général très complet qui vous changera des restaurants traditionnels et des hôtels et qui vous rapprochera des habitants de l’île. Pour l’anecdote, le nom des « guachinches » vient  de l’anglais « I’m watching you », qui était la phrase prononcée par les anglais lorsqu’ils faisaient du commerce avec les habitants de Tenerife.

De nombreux autres restaurants existent, et principalement dans les trois villes principales du pays (Puerto de la Cruz, Santa Cruz et San Cristobal de la Laguna). Préférez les bords de l’eau, vous y trouverez des fruits de mer et des grillades, et le cadre est excellent.

Où dormir à Tenerife ?

Tenerife est l’une des plus grandes îles des Canaries, ce qui va vous laisser un choix assez large pour savoir où vous loger. Malgré tout, si toutes les villes sont agréables et possèdent leurs propres avantages, certaines s’adapteront plus ou moins à ce que vous désirez comme séjour.

Si vous voulez, par exemple, des vacances tranquilles, dans une ville où les touristes ne sont pas trop nombreux, c’est plutôt vers San Cristobal de la Laguna qu’il faut vous diriger. Première capitale de l’île (et même de l’archipel), c’est aujourd’hui une petite ville universitaire tranquille et agréable.

La capitale, Santa Cruz, est également un des lieux les plus sympathiques de l’île et surtout l’un des endroits idéaux pour profiter à fond d’une balade à Tenerife. Mais contrairement à ce que vous pourrez lire dans certains guides, évitez le port : les logements y sont plus chers et plus touristiques !

Enfin, c’est sûrement l’endroit le plus cher mais aussi l’un des plus agréables : Puerto de la Cruz offre des appartements et des hôtels magnifiques au bord de la mer. Vous y trouverez beaucoup de voyageurs mais vous êtes sûrs d’y passer une semaine sympathique !

Où sortir ?

Tout comme les restaurants et les hôtels, les boites de nuits, plages, discothèques et bars sont nombreux à Tenerife, où le climat très agréable est un avantage de plus pour sortir le soir. Si vous voulez prolonger votre journée après vos visites et vos bains de soleils, c’est plutôt sur la partie sud-est de l’île qu’il faut vous rendre.

La zone de Las Veronicas est particulièrement réputée pour ses lounge bars et bien sûr, pour ses discothèques.  Une des meilleures boîtes de nuit, Tramps, y est d’ailleurs située et accueille des DJ internationaux. Vous y croiserez pas mal de touristes : les prix sont bien moins élevés que dans la plupart des pays.

Dans la même zone, le Papagayo Beach Club est assez connu pour sa plage la journée et pour ses magnifiques spots la nuit. Les DJs tournent tout l’été et vous êtes sûrs de pouvoir y faire la fête tranquillement. Plus largement, de nombreuses plages comme la Playa de las Vistas sont des lieux incontournables pour faire la fête.

@tripadvisor

Enfin, dans les villes principales de Tenerife, certains quartiers sont aussi très réputés pour les noctambules. A San Cristobal de la Laguna, ville universitaire, concentrez vous sur le Cuadrilatero, un quartier carré (comme l’indique son nom) de quatre rues, où se concentrent les meilleurs bars et discothèques. Ne manquez pas le pub Strasse, celui de Kapitel ou encore le Buho.

A Santa Cruz, la capitale de l’île, différents endroits sont à tester pour passer une bonne soirée. L’Avenida de Anaga possède notamment des bars avec terrasse, alors que dans le centre historique de la ville, tous les restaurants historiques de la ville se transforment en pubs et discothèques pour les fêtards. Vous y trouverez forcément votre bonheur, la musique et les styles sont variés ! Enfin, Puerto de la Cruz possède elle aussi quelques bar sympas. Si vous aimez la salsa et la musique latino, le quartier Azucar vous donnera alors entière satisfaction, tout comme l’avenida Betancourt y Molina. Bref, un savoureux programme pour vos nuits !

Carte des meilleurs endroits de Tenerife

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

Visiter Tenerife : les incontournables à voir et à faire
5 (100%) 1 vote[s]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here