Visiter le Lot : 5 lieux incontournables à voir !

Par Justine, le 25 août 2020
saint-cirq-lapopie lot

Villes et villages médiévaux, grottes cachées et secrètes, des points de vues époustouflants… Le Lot est décidément une région à part en France ! Entre montagnes, vignes et paysages sublimes, il vous en mettra plein les yeux. Alors, chaussez de bonnes baskets, on vous emmène faire un tour dans les ruelles du Moyen-Âge !

Cahors, grande ville du Lot entourée de légendes !

Difficile de commencer votre tour dans le Lot sans passer par Cahors, la plus grande ville du département ! Situé sur la boucle de la rivière éponyme, c’est une petite presqu’île qui vous attend. Datant du Moyen-Âge, elle est très chaleureuse avec ses rues médiévales, ses remparts, et notamment sa Tour Saint-Jacques également surnommée… la tour des Pendus ! Vous pourrez également y visiter la magnifique Cathédrale Saint-Etienne. Et tout autour, n’oubliez pas d’aller faire une visite au marché : avec ses couleurs et ses odeurs, il est immanquable et très typique.

cahors cathédrale lot
@123RF

Mais la visite commence en réalité à l’extérieur de la ville. En effet, le monument le plus incontournable de Cahors est le Pont Valentré, que vous ne pourrez pas louper. Situé à l’entrée de la ville, il a été construit au Moyen-Âge, entre 1308 et 1378, pour donner un élan dans le commerce à Cahors. Avec ses six arches et ses trois tours, il est reconnaissable et protégé.

cahors pont lot
@pixabay

Uniquement piéton, il est aussi entouré de légendes : en effet, on raconte qu’exaspéré par la lenteur du chantier, le maître d’oeuvre aurait passé un pacte avec le Diable. Ayant ensuite réussi à éviter sa part du marché, il aurait mis Satan en colère. Celui-ci aurait alors enlevé une pierre du pont chaque nuit, pour que l’édifice ne soit jamais fini. Aujourd’hui, vous trouverez une pierre ornée d’un petit Diablotin, pour que le Diable, s’il revient, pense que sa tâche est encore en cours !

Figeac, des hiéroglyphes dans le Lot

Une ville qui mêle Moyen-Âge, ruelles médiévales et hiéroglyphes, vous pensiez ça possible ? Alors bienvenue à Figeac ! Assez connue dans la région, elle est, comme ses voisines, dotée de grandes maisons de pierres, de jolies ruelles et d’une ambiance chaleureuse. Mais pas uniquement : c’est également la ville natale de Champollion, l’homme qui a percé le secret des hiéroglyphes égyptiens au XIXème siècle grâce à la pierre de Rosette.

figeac hiéroglyphes
@Flickr

Si celle-ci est conservée au British Museum, où elle trône au milieu des momies, Figeac en a créé une reproduction sur une des places du village, la place des écritures. Montez pour la voir d’en haut, la vue est encore plus spectaculaire ! Ensuite, vous pourrez continuer votre visite au musée Champollion, où son parcours est retracé, ainsi que 5 000 ans d’histoire de l’écriture. Quarante mille visiteurs s’y rendent par an, et vous ne regretterez pas la visite !

Saint-Cirq-Lapopie, village perché à la vue extraordinaire

Un village perché dans la montagne, une vue exceptionnelle sur la Vallée du Lot, un pèlerinage sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, mais surtout une ambiance si particulière… Saint-Cirq-Lapopie, régulièrement classé parmi les plus beaux villages de France, est une étape obligatoire dans le département. Situé à quelques kilomètres seulement de Cahors, il est très traditionnel, avec ses maisons de pierre et ses ruelles médiévales.

saint-cirq-lapopie lot
@123RF

Mais s’il y a bien quelque chose à voir, c’est tout en haut du plateau qu’il faut aller le chercher ! Vous y trouverez les ruines des trois châteaux construits pendant le Moyen-Âge. En effet, pour l’anecdote, le village a été capital pendant la Guerre de Cent Ans : son seigneur avait choisi le côté français dans une région dominée par les Anglais ! On peut également y trouver l’église de Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette, très puissante dans la région. Mais il faut surtout admirer la vue sur le Lot, elle est absolument remarquable !

Rocamadour, entre gastronomie et religion

Si ce nom vous donne envie de fredonner, c’est que vous écoutiez la radio dans les années 80 ! Star d’une chanson de variété, Rocamadour est l’une des villes les plus touristiques de la région. Et ce n’est pas pour rien : les paysages sont exceptionnels… et l’on y mange bien ! Commencez d’ailleurs par un tour des recettes de la région : le Rocamadour est un délicieux fromage de chèvre, que vous pourrez trouver accompagné de deux autres spécialités, la truffe et la noix du Périgord. Un délice pour bien commencer la visite !

rocamadour
@pixabay

Une fois que vous aurez ravi votre palais, vous pourrez partir à la découverte de Rocamadour, une ville également médiévale. Ses ruelles tortueuses en pierre sont d’époque et vous monterez jusqu’à la Cité religieuse, très touristique. En effet, elle contient la Basilique Saint-Sauveur, une crypte classée au patrimoine mondial de l’humanité et pas moins de sept chapelles. L’une d’entre elles renferme l’un des trésors de la ville, une Vierge Noire. Accrochée à flanc de montagne, la visite est particulière mais elle vaut le coup !

Le gouffre de Padirac, ses légendes et ses paysages

Enfin, ce n’est pas une ville ou un village qui vous attend, mais bien l’un des plus beaux endroits de toute la région, le gouffre de Padirac. Avec plus de 35m de diamètre, cet immense trou culmine à une centaine de mètres de haut. Mais si le paysage est impressionnant vu d’au-dessus, ce n’est rien comparé à ce que vous verrez… en bas ! En effet, depuis la fin du XIXème siècle, il est possible de descendre (grâce à des escaliers ou à un ascenseur) et de découvrir ce qui se cache sous la roche.

gouffre padirac
@123RF

Dans ce réseau de plus de 55km de long, il n’est possible de visiter que 2,3km environ, dont la moitié en barque. En effet, de nombreuses galeries sont immergées ou tout simplement… elles n’ont jamais été explorées. De nombreux spéléologues et plongeurs partent d’ailleurs régulièrement pour tenter de découvrir des nouveaux tunnels. Et pour l’anecdote, ouvrez bien grand vos yeux : la légende dit que les Anglais auraient caché un trésor pendant la guerre de Cent Ans… Mais personne ne l’a jamais trouvé !

grotte de padirac
@Flickr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.