C’est un lieu idyllique en Grèce : Santorin est tout simplement l’une des plus belles îles grecques, et même du monde. Les eaux bleues et profondes de la mer Egée qui l’entourent, ses maisons blanches aux toits bleus : tout y est parfait et attention, vous ne voudrez plus rentrer !

Que faire à Santorin ?

Entrer dans la caldeira en bateau

L’eau d’un bleu profond dans laquelle se reflètent les magnifiques maisons blanches de Santorin, la mer prise entre les montagnes et les hautes roches… Mais surtout le coucher de soleil qui darde ses rayons partout autour de vous : le voyage en bateau à travers la caldeira de Santorin est un must à faire absolument pendant un séjour en Grèce. Un vrai décor de carte postale !  

caldeira santorin
@pixabay

Et si vous vous demandez ce que peut bien être une caldeira (ou caldera), et bien il s’agit en réalité d’un “chaudron” géologique. Une immense cavité, donc, de plusieurs centaines de mètres de profondeur en dessous de la mer et créée par l’éruption puis l’effondrement d’un volcan. En effet, il y a plusieurs millénaires, l’archipel de Santorin était en fait une île ronde dont le centre était occupé par un volcan. 

caldeira
@pixabay

Après une éruption particulièrement violente vers -1500, le centre de l’île s’est complètement disloqué et a disparu au fond de l’eau, laissant plusieurs îles volcaniques qui forment aujourd’hui l’archipel de Santorin et une baie à l’eau d’un bleu profond, dans laquelle on n’a qu’une envie : se baigner ! Soyez d’ailleurs attentifs à la différence des couleurs et à la hauteur des falaises. C’est en effet un spectacle dont vous vous souviendrez longtemps !

Pour l’anecdote, selon les scientifiques, cette éruption qui aurait inspiré la légende de l’Atlantide, aurait également causé la fin de la civilisation minoenne, dont l’île était le berceau.

La magnifique Oia 

C’est l’endroit que vous aurez forcément vu sur TOUTES les photos de Santorin, absolument toutes : les fameuses maisons blanches recouvertes de chaux et aux toits en dôme bleus, les balcons donnant sur le coucher de soleil et la caldeira, c’est ici ! En plus, ce village situé au nord de la plus grande île de l’archipel domine la mer du haut de la montagne et offre des panoramas incroyables. 

oia santorin
@123RF

L’un des endroits les plus connus pour son point de vue se trouve d’ailleurs au niveau des ruines de l’ancienne église byzantine. En effet, ses parois donnent sur l’immensité de la mer et notamment sur les falaises de pierre blanche et rouge. Au coucher de soleil, l’endroit est parfait pour de nombreuses photographies et des souvenirs qui vous en mettront plein les yeux. 

14378547 – santorini island, greece, beautiful view of blue ocean and traditional dome church architecture

La cathédrale orthodoxe Panagia est également très connue. C’est en effet l’une des plus belles de l’île grecque grâce à son clocher d’un blanc éclatant et à sa cloche que vous pourrez retrouver sur de très nombreuses photos paradisiaques. Mais en réalité, le mieux à faire lorsque vous serez à Oia sera de vous balader dans ses petites ruelles, tout simplement. Serpentant entre les maisons blanches, pavées, celles ci sont vous feront passer un moment privilégié. 

oia cathedrale
@pixabay

Et particulièrement, vous l’aurez compris, au coucher du soleil : toute la ville se transforme pendant la “golden hour” et devient un véritable petit paradis. En effet, que ce soit dans les rues ou lors d’une balade en catamaran (les compagnies viennent en général vous chercher au pied de l’hôtel), vous ne risquez pas d’oublier cet endroit. Les chaudes soirées d’été deviendront les plus belles de votre vie !

santorin sunset
@123RF

Fira, la capitale

C’est la plus grande ville de Santorin, et à l’inverse d’Oia, elle est située au sud de l’île principale de l’archipel. Toute aussi belle qu’Oia, elle possède une particularité qui vous mettra tout de suite dans l’ambiance de la ville : on y accède grâce à un téléphérique qui part du petit port et monte jusqu’au centre. Si vous avez le vertige, économisez votre souffle : des escaliers sont également disponibles mais ils comptent 588 marches. On vous proposera enfin une balade en âne mais vu la façon dont ils sont traités, on ne le vous recommande pas ! 

fira santorin
@123RF

Capitale de l’archipel avec ses 2500 habitants, Fira date du XVIIIème siècle mais vous ne verrez pas beaucoup de sites archéologiques ou de bâtiments de l’époque : en 1956, un séisme en a détruit la plus grande partie. Cependant, vous pourrez tout de même apercevoir les maisons typiques des Cyclades, comme les fameux dômes bleus ou jaunes des églises. 

fira santorin
@123RF

Presque accrochée à la falaise, la petite ville est également assez touristique. Vous trouverez de nombreuses boutiques de souvenir et plus largement, de nombreux commerces dans les ruelles. Un musée archéologique s’y trouve également, mais il peut être difficile de le visiter en raison du monde. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux éviter d’aller s’y balader en pleine saison et préférer plutôt le mois de mai ou le début de l’automne pour la découvrir. Quoiqu’il arrive, vous y trouverez peu de grecs de toute façon.

fira
@pixabay

Une fois que vous aurez pris toutes les photos que vous pouvez à Fira, poussez jusqu’aux villages de Firostefani et Imerovigli, tous deux à une quinzaine de minutes de la ville. Complètement au sud, ils sont même perchés sur le point culminant de l’île et sont très agréables pour un après-midi sous le soleil grec.  

Nea Kameni

Des montagnes rouges, de l’eau turquoise et un paysage très différent de celui que l’on rencontre partout ailleurs à Santorin : Nea Kameni est une petite île volcanique très particulière. A son sommet, culminant à plus de 150 mètres de hauteur, vous trouverez un cratère (dont la dernière éruption date de 1950), dernier vestige de l’île de Santorin, séparée il y a plusieurs milliers d’années par une éruption. 

Après ce séisme énorme, le volcan s’est effondré au fond de l’eau, mais la lave en fusion a créé plusieurs îlots, remontées au fil du temps. Nea Kameni, qui est apparue vers 1710, en fait partie. Depuis, de nouvelles terres ont encore émergé, et à chaque éruption, la superficie de l’île s’agrandit. 

Pour vous y rendre, il faudra prendre un bateau partant de Fira. Après 10 minutes de traversée, vous débarquerez sur une île au paysage lunaire. Les chemins gris et faits de roches vous permettront de monter jusqu’au cratère où des odeurs de souffre se font sentir. De là, vous aurez également une superbe vue sur la baie et sur les villages de Fira et d’Oia. Les montagnes rouges sont également magnifiques. 

Prévoyez une randonnée d’environ 1h30, mais surtout des baskets, de l’eau et un chapeau : sous le soleil grec, la marche risque d’être ardue. Pour l’anecdote, on se rend compte de deux façons que la lave n’est pas loin : en touchant le sol chaud avec ses mains et en se baignant dans les sources d’eau chaudes, réchauffées par le volcan.

Les plus belles plages de Santorin

Difficile de faire un voyage en Grèce sans aller se baigner ! Les plages grecques sont souvent très belles, mais celles de Santorin possèdent un certain charme, conféré par le côté volcanique de l’archipel. La plus connue d’entre elles est certainement la Plage Rouge. Située à 12km au sud de Fira, elle est réputée pour son sable fin et ocre et pour les falaises rouges qui la surplombent. Un contraste sublime avec l’eau bleue claire et transparente de la mer Egée qui la borde. Un endroit parfait pour un après-midi de bronzage !

plage rouge santorin
@pixabay

Pour s’y rendre, rien de plus simple : la plage se trouve à proximité d’Akrotiri et vous en aurez pour une dizaine de minutes de marche à partir du village. Sinon, vous pourrez également y garer votre voiture ou venir par la mer, en bateau. Le paysage est encore plus beau, vous allez l’adorer ! 

red beach santorini
@pixabay.com

Enfin, les autres plages connues possèdent chacune leurs couleurs : à Kamari, la plage de sable noir et très fin ressemble presque à une plage de cendres et l’on y ressent bien l’origine volcanique de l’archipel. Agréable, elle est facilement accessible en bus et notamment de Fira. L’eau y est également claire et propre : c’est clairement l’endroit parfait pour se reposer. 

Au sud de Santorin vous trouverez également la White Beach (la Plage Blanche), à quelques centaines de mètres de la Plage Rouge. Là, au pied de falaises presque immaculées, la petite plage de sable n’est cette fois accessible que par la mer, en partant de la plage à côté. Sauvage, elle est parfaitement magnifique et vaut clairement le coup. 

plage santorin
@pixabay

Enfin la dernière plage, et l’une des plus connues et fréquentées de Santorin est celle de Vlychada. Assez touristique, elle propose également des transats et des parasols pour quelques euros. A la différence des autres, pas de sable noir ni de sable fin, c’est une plage de galets ! Vous pourrez y trouver plusieurs restaurants et musées aux alentours ainsi que des activités nautiques (de la plongée sous-marine par exemple).

Akrotiri

Tout près de la fameuse Plage Rouge, vous trouverez également le petit village d’Akrotiri. Petit mais assez moderne, il est surtout connu pour les immenses fouilles archéologiques menées sur place. En 1967, un chercheur a en effet découvert un village entier de la civilisation des Cyclades et recouvert pendant plus de 3000 ans par une éruption volcanique (semblable à celle de Pompéi). 

akrotiri
@pixabay

Totalement protégé par la lave, celui-ci possède d’ailleurs encore aujourd’hui des dizaines de bâtiments et de fresques permettant de se replonger plusieurs millénaires en arrière. Aujourd’hui, après plus de 45 ans de fouilles, les archéologues estiment que seulement deux hectares ont été dégagés, à savoir une infime partie de la ville de base. Depuis 2012, vous pouvez à nouveau visiter les fouilles (après une interruption des visites pour contrôler la sécurité du lieu). Une visite culturelle immanquable, donc !

Outre les fouilles, le village moderne est également un endroit agréable. Vous y trouverez en effet des rues animées, une place principale agréable et plusieurs superbes églises dont celle d’Agios Nikolaos. Ne manquez également pas son phare, c’est l’un des plus vieux et des plus beaux de Grèce. Et sans surprises, ses couchers de soleils sont absolument sublimes !  

akrotiri-phare
@pixabay

Thirassia

Contrairement à l’île de Santorin, extrêmement touristique, Thirassia, autre île de la caldeira, est bien plus calme et reposante, mais tout aussi belle. Située à seulement deux kilomètres de Santorin, elle est elle aussi composée de hautes falaises et de maisons accrochées à la roche. Toutefois, elle est bien plus aride et “chauve” que l’île principale. 

Villages de pêcheurs et très authentiques, elle ne compte que 300 habitants permanents et ne possède pas de réseau d’eau potable : des citernes gardent l’eau des précipitations tombées en hiver. Lorsque vous serez en vacances à Santorin et que vous aurez envie d’un peu de calme, prenez le bateau et partez en escapade en haut de Thirassia : vous jouirez d’un panorama à 360° sur la baie et vous y découvrirez plusieurs églises et chapelles perdues, au point de vue absolument sublime. 

Emmenez vos chaussures de randonnées avec vous : en effet, entre les différents petits villages de l’île, de nombreux chemins se dessinent dans les rochers. Toutefois n’oubliez pas d’emmener une bouteille d’eau avec vous pour votre excursion : le soleil tape fort. Enfin, ne loupez pas le village de Korfos, où se trouve votre port d’arrivée, ou le village Manolas, l’un des principaux de Thirassia. 

Visiter les îles aux alentours de Santorin

Santorin est situé au cœur d’un autre archipel grec encore plus connu, l’archipel des Cyclades. Celles-ci comprennent d’ailleurs 16 îles qu’il faut absolument visiter lorsque vous serez à Santorin.

Amorgos, Naxos, Andros, Paros… Tous ces noms vous attirent ? Alors pas d’inquiétude, des liaisons sont assurées tous les jours en bateau pour des croisières d’île en île, qui ne sont pas très éloignées les unes des autres. Parfaites pour des excursions pendant vos vacances en Grèce !  

mykonos
@pixabay

Visitez évidemment l’île de Mykonos. Connue pour ses fêtes monumentales, sa jet set et ses superbes plages, elle est en effet incontournable pour le farniente lorsque l’on se rend dans les Cyclades. Enfin, Délos, bien plus petite et inhabitée, est une île qui compte énormément dans la mythologie. Sacrée pour Apollon et pour la Grèce Antique, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour son côté archéologique et contient de nombreux vestiges antiques.

delos
@pixabay

Enfin si vous devez en choisir encore une, Paros fait partie des îles les plus connues. Ses plages de sable blanc ont d’ailleurs une allure véritablement paradisiaque, tout comme ses petites criques creusées à même la roche. Les villages traditionnels offrent également des ports pittoresques et des maisons colorées auprès desquels vous pourrez vous promener. De quoi, alors, passer des vacances au calme et sympathiques !  

Comment visiter Santorin ?

Pour visiter Santorin, plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez arriver en avion, grâce à l’aéroport de l’archipel, ou en ferry. Le bateau, en provenance du vieux port du Pirée d’Athènes ou de celui d’Héraklion, en Crète, est souvent la meilleure solution.

Economiques, l’escale par la capitale puis le trajet en bateau vous permettront en effet d’admirer de plus près l’immense caldeira. Ensuite, vous pourrez utiliser les transports en commun : le bus est très populaire pour relier les villages entre eux. Pas besoin de louer une voiture, elle ne vous sera pas très utile, mais un scooter ou un quad peut être assez utile. Si vous voyez les ânes, n’acceptez surtout pas de monter sur le dos : ils sont très souvent exploités et maltraités.

Où sortir ? 

Si Santorin n’est pas une île réputée pour faire la fête, comme peut l’être Mykonos, elle possède néanmoins de nombreux restaurants et bars qui vous offriront un moment d’exception, face à la mer et au superbe coucher de soleil. 

Toutefois, même si la vie nocturne n’est pas très développée, pour deux sorties un peu insolites, il existe un cinéma en plein air le Cinekamari. Celui-ci passe, dès que le temps le permet, des films en plein air. La plupart du temps, ils sont en anglais et sous-titrés en grec, ce qui permet de passer un moment à l’air libre et pas cher. 

Pour ceux qui aiment le vin, la vigne SantoWine propose des balades, des explications mais surtout des dégustations d’alcool local, comme le ouzo, et des dîners aux chandelles, au bord de la mer. Un endroit parfait, donc, et un vin de qualité : tout pour une soirée réussie !

Où manger ?

Pendant votre séjour à Santorin, profitez des nombreux restaurants, et notamment de poisson et de spécialités grecques. De plus, pour un prix plus ou moins abordable (selon la période et la fréquentation touristique, vous pourrez manger avec une superbe vue sur la baie et a caldeira. Immanquable !

Retrouver où manger à Santorin sur notre page dédiée !

Où dormir ?

Très touristique, l’archipel de Santorin est assez prisé des visiteurs (particulièrement en haute saison) et les hôtels sont, pour la plupart, plutôt chers. Oia est un village romantique mais particulièrement cher et bondé de touristes, mais vous pourrez trouver des auberges, des chambres chez l’habitant ou des quelques hôtels abordables pour se loger.

Pour ceux qui veulent vraiment se faire plaisir, certains établissements ou villas contiennent des suites avec vue sur la mer. En revanche, vous ne trouverez pas de resorts : les hôtels traditionnels de luxe suffisent !

Retrouvez où dormir à Santorin sur notre page dédiée !

Carte des principaux endroits de Santorin :

Retrouvez les meilleurs endroits de Santorin sur la carte ci-dessous !

Vous utilisez Pinterest ? Voici l’image à piner !

santorin pinterest
@canva

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here